alexametrics
vendredi 25 juin 2021
Heure de Tunis : 04:03
SUR LE FIL
Sonede – Plusieurs projets d’envergure mettront fin aux perturbations de distribution d’eau
09/06/2021 | 09:43
2 min
Sonede – Plusieurs projets d’envergure mettront fin aux perturbations de distribution d’eau
Les perturbations dans la distribution d’eau potable continuent de préoccuper les Tunisiens, surtout avec la hausse des températures en ce début d’été. Pour expliquer ce dérèglement, le président directeur général de la Société nationale d'exploitation et de distribution des eaux (Sonede), Mosbah Helali, est intervenu dans la Matinale de mercredi 9 juin 2021, sur Shems FM. 
 
Il a avancé que la Sonede avait mis en place un plan de maintenance anticipatif sur le réseau de distribution afin de pallier la dégradation des conduits d’eau, les plus anciens notamment, en plus des interventions de réparation suite à des pannes. 
 
Prenant l’exemple des réparations prévues mercredi et qui se poursuivent jusqu’à jeudi au niveau du canal principal, dans la région de Ghdir El Golla, il a précisé qu’une faille a été constatée en raison du passage régulier de poids lourds par la région.  
 
Quatre délégations – Borj El Amri, Mornaguia, Tebourba et El Batan –, seront, de ce fait, privées d’eau pendant 24 heures. 
 
« Les agents de la Sonede interviennent en moyenne dans 70 points sur le territoire tunisien, au quotidien dans le cadre des travaux de renouvellement du réseau, notamment », a affirmé Mosbah Helali notant que la stratégie de transparence qu’a adoptée la Sonede depuis trois ans peut faire croire à une multiplication des interventions. 
 
 
Le PDG de la Sonede a, cependant, relevé l’existence de zones noires pour expliquer la récurrence des coupures dans certaines régions ou quartiers tels que Hay Erriadh à Sousse. 
 
« Plusieurs zones sont approvisionnées du surplus d’autres régions. Certaines régions, surtout celles situées en hauteur, peuvent donc souffrir de perturbations en période de baisse de pression et d’augmentation de la demande », a-t-il avancé. 
 
Interpellé sur les solutions à prévoir pour remédier à cette problématique, le responsable a assuré que ces perturbations ne seraient qu’occasionnelles, plusieurs projets d’envergure en cours de réalisation seraient finalisés d’ici deux ans. 
 
Il a évoqué, dans ce sens, le projet de désalinisation d’eau de mer à Zarat, finalisé à 60%, et  dont l’objectif est d’approvisionner les gouvernorats du sud-est de la Tunisie, ainsi que le projet d’une autre station de désalinisation à Sfax d’une capacité de production de 200.000 m3 par jour. Cette station serait opérationnelle en 2023. 
 
 

 

N.J. 

09/06/2021 | 09:43
2 min
Suivez-nous
Commentaires
DHEJ
La SONEDE ...
a posté le 09-06-2021 à 21:17
N'est pas à la HAUTEUR de satisfaire la demande de tout citoyen.


HAUTEUR comme Hauteur Nanométrique Totale HMT!


Quand on sait comment la SONEDE recrute, rien d'étonnant!
DHEJ
Donc...
a posté le à 08:16
HAUTEUR MANOM'?TRIQUE TOTALE (HMT)

et non nanométrique.
l'idiot du bled
SONEDE
a posté le 09-06-2021 à 15:06
Ou l'hôpital Errazi avec cette "desalienisation" ?
lidiot du bled
SONEDE
a posté le 09-06-2021 à 14:44
Ou hôpital Errazi avec cette" delianisation" ?
Carthage Libre
On profite des technologies des "koffars" ; le MIRACLE de la désalinisation.
a posté le 09-06-2021 à 10:32
Les khommejs islamistes n'ont apporté que mort, destructions, sous développement et vols.

La désalinisation de l'eau de mer est une technologie inventée après des dizaines d'années de recherches par les occidentaux ; c'est ce qui sauvera la planète du manque d'eau douce.

De plus, cette technologie, encore coûteuse, est entrain de s'améliorer à grand pas avec de nouvelles technologies en cours de préparations, afin d'augmenter le débit et surtout réduire les coûts ; de nouvelles techniques non-plus seulement basés sur les filtres sont entrain d'être testés ; c'est l'avenir de l'eau douce, car 72% de la terre est faite d'eau salée, INEPUISABLE et renouvelable naturellement.