alexametrics
dimanche 11 avril 2021
Heure de Tunis : 14:36
SUR LE FIL
Le SNJT solidaire avec les journalistes de Dar Al Anwar
01/04/2021 | 18:33
1 min
Le SNJT solidaire avec les journalistes de Dar Al Anwar

 

Le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) a rendu public un communiqué, ce jeudi 1er avril 2021, assurant que la maison de presse Dar Al Anwar fait l’objet sur les réseaux d’une campagne de dénigrement et de diffamation menée par des internautes sympathisants du mouvement Ennahdha à la suite de la publication d’un article dans lequel il est question de la fortune du chef du mouvement et président de l’ARP, Rached Ghannouchi, estimée à des milliards de dinars et acquise notamment par un réseau de trafic d’armes.

 

Le syndicat précise que plusieurs pages d’Ennahdha traitent le journal de « presse jaune », et l’accuse de publication de fausses informations, ce qui peut mettre en danger les journalistes de l’établissement et contribuer à l’installation d’un climat de tension.

 

Le SNJT fait part de sa solidarité absolue avec les journalistes de Dar Al Anwar à la suite de la campagne de dénigrement les visant, mettant en garde contre les répercussions des accusations pour les journalistes et leur sécurité. Il a, également, exprimé son respect du principe de recours à la justice soulignant que le droit de réponse est garanti pour tout contenu médiatique.

 

Il est à noter qu’à la suite de la publication de l’article en question le 27 mars 2021, le mouvement Ennahdha a réagi en assurant qu’il a engagé des poursuites judiciaires à cet effet.

 

S.H

01/04/2021 | 18:33
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Abel Chater
Le SNJT est un syndicat des journalistes qui doit lui-même imposer le respect de la déontologie et l'éthique du journalisme.
a posté le 02-04-2021 à 03:00
Si la maison de presse Dar Al Anwar, dit vrai et preuves à l'appui, tous les Tunisiens de conscience doivent la soutenir. Il est du rôle impératif des journalistes, d'informer l'opinion publique de toutes les anomalies qu'ils détectent dans n'importe quel domaine sociopolitique, à l'intérieur comme à l'extérieur du pays. Toutefois, il n'est permis aux journalistes aucune frivolité d'incertitude ou du moindre doute, concernant la véracité de l'information, dont ils sont tenus à présenter des preuves, d'aucun caractère factice.
II n'y a ni de place, ni de soutien aux journalistes qui fomentent des histoires fictives, par ce qu'on appelle "téléphone arabe" de bouche à oreille, sans preuves. Chose dont souffre la scène politique tunisienne depuis des mois, par l'insistance incompréhensible du président Kaïs Saïed, sous influence du couple Abbou, à refuser des ministres dont il ne veut ni nommer, ni dévoiler les crimes.
Donc, il faut que tout le monde le sache, que la vie publique nécessite une crédibilité de l'information, certaine. Et c'est d'ailleurs pour cela que je préfère BN à d'autres journaux électroniques tunisiens et que je préfère la chaîne TV Al-Jazeera, à toutes les autres TV de ce monde. C'est parce que la crédibilité de l'information est sacrée chez les deux. Ne manquent que les articles de la presse jaune, dont nous amuse notre RBH.
Be zen
Je ne vais pas m'en plaindre
a posté le 01-04-2021 à 21:26
Sur ce même site, j'ai appelé le SNJT à réagir.
Je remercie ce syndicat de sa réaction républicaine et juste.
-----------------
Voici le commentaire que j'ai envoyé à BN :

Journalistes, soyez solidaires et couillus (posté le 31-03-2021 à 15:45)
==================================

"En préambule, je dois préciser que je ne connais pas les tenants et les aboutissants de cette affaire.
J'ai néanmoins la crainte que le parti islamiste veut intimider tous ceux qui s'attaquent à lui, même lorsque le journaliste (ou plus généralement l'adversaire) qui fait une révélation, a raison.
Le parti islamiste sait qu'il a la mainmise sur la justice et que les procès seront, ou alors jugés en sa faveur en manipulant des juges complices, à sa solde, ou alors renvoyés aux calendes grecques. De cette manière, même sans jugement le Machiavel tunisien s'en sortira encore une fois en triomphe, le doigt dans le nez, narguant ses adversaires et leur faisant de surcroit un bras d'honneur.
J'espère que les journalistes dignes, sincères et respectueux de leur charte, seront solidaires avec un confrère qui "n'aurait" fait que son travail. Dans le cas contraire, le parti islamiste continuera la pression en enfonçant le clou. Il s'attaquera alors à tous ceux qui chercheront à faire honnêtement leur travail d'investigation dans le respect scrupuleux de la déontologie.
Le SNJT a boudé Abir Moussi ces derniers temps, je ne sais pas s'il a raison ou tort. J'aimerais qu'ils défendent, là aussi leur confrère qui me semble-t-il n'a fait que son travail.
-------------------------------------
Tiens, il me vient une réflexion.
Cette histoire ne vous fait pas penser à l'affaire Sami Fehri qui avait des révélations sur le parti islamiste ?
N'y voyez-vous pas quelques similitudes ?
-------------------------------------
Ah ! Une autre réflexion.
Le parti islamiste a mis du temps pour prendre la décision de saisir la justice. Bizarre, non ?
Personnellement, si une fausse allégation était portée contre moi, j'aurais immédiatement et sans aucun délai saisi les tribunaux."
AR
Alanouar enchaîné
a posté le 01-04-2021 à 21:05
Alanouar est-il le Canard Enchaîné Tunisien ?
S'il s'agit d'une simple diffamation, pourquoi cette colère excessive et toute cette intimidation ?
Elmojrab Tehmzou Mrafkhou ?
Celui qui n'a rien à se reprocher ne fait pas tant de bruit.
La dernière affaire de Bab Souika a été toujours nié par les coupables jusqu'au témoignage de l'un des investigateurs.
Le côté souterrain, obscur de la secte, verra le jour, c'est inévitable, les différentes tentatives pour étouffer les affaires ne servent qu'à gagner le peu de temps et le bourrique qui trébuche finit par tomber et se casser la gueule.
En essayant toujours de dissimuler la merde et l'enterrer
l'odeur nauséabonde se dégage pour trahir l'existence.
Les criminels sont toujours rattrapés par leur passé, Youmhel Wala Youhmel, la patience est une vertu.
Houcine
Intimidations et mise en péril.
a posté le 01-04-2021 à 19:28
Les islamistes ont pris cette habitude de mener la vie dure à toute personne qui ne leur obéit pas et davantage encore quand elle les combat.
Ainsi, ils terrorisent et personne n'entre prend de les arrêter.
Ils sont parvenus à ce stade grâce et à cause du manque de courage, de détermination de tout un pays à leur Ordre bien acquis et soumis.
Même si c'est souvent malgré soi. Au moins, chez ceux dont on peut penser qu'ils ont une conscience, même infime, du péril.
Il fait résister, combattre sans jamais se résigner ni céder.
Les journalistes, parce que d'une certaine façon, ils ont manqué de curiosité se contentant de servir de relais. Pire, au nom d'une trompeuse liberté d'expression, ils ont offert à cette mouvance un boulevard et diffusé leurs mensonges sans se donner la peine de vérifier.
Oui, les islamistes, comme tout le monde, ont le droit de dire et penser librement.
La limite commence lorsqu'on affirme des faux, diffame, insulte, menace, violente et cela impunément.
C'est cela l'inacceptable.
Et, nous y sommes du fait du manque de sérieux, de la veulerie quand ce sont pas des compromissions.
Alors, messieurs les journalistes, maintenant que le risque est pour vous, ayez la force d'y faire face sans céder.
Vous nous aurez à vos côtés, puisque nous sommes toujours du camp de ceux qui sont pour la probité, la justice et la liberté.
Forza
Taza kbira
a posté le 01-04-2021 à 19:15
Je ne sais pas si Ghanouchi est riche ou non mais cet article d'alanwar est du fakenews, taza kbira, 2700 milliards, on dirait il imprime de l'argent. La presse jaune ne réfléchit pas lorsqu'elle ment, mayarfouch hatta yikdbou
Be zen
Forza
a posté le à 21:19
Qu'est-ce que vous en savez-vous ?
Avez-vous des infos plus crédibles et plus sûres ?
Vous n'en savez fichtre rien ?
Alors ne venez pas défendre l'indéfendable.
----------
On sous-tend constamment votre attachement au parti islamiste et à son Machiavel de chef. Dommage ! Vous méritez mieux.

Forza
@Be zen - Il faut juste penser logiquement
a posté le à 09:47
Ca n'a rien à avoir avec défendre Ghannouchi ou Nahdha, je suis quelqu'un de rationnel et je ne me laisse pas manipulé. J'ai défendu aussi Zaba lorqu'ils ont produit le film de propagande "dawlet alfassad' contre lui en plaçant des millions qu'ils ont ramené de la banque centrale au palais après la révolution. C'est le même genre de manipulation.
Ce journal présente tout simplement une histoire impossible à croire. Ils avancent que Ghanouchi a une fortune de 2.7 milliards de dinar, c.à.d. 800 millions d'euro avec le commerce d'armes, ce chiffre est astronomique. Admettons qu'il est commerçant d'armes et que ça commission est de 10% donc il était samsar dans des achats d'armes de 8 milliards d'Euros, plus que la somme des exports de plusieurs pays européens pour plusieurs années. Et il trafique avec qui ? personne n'a besoin de lui. Le seul marché d'armes est la Libye, les belligérants libyens sont en contact direct avec leurs fournisseurs, ils n'ont pas besoin de Ghanouchi.
Ces rumeurs et accusations sont le travail de services secrets. '?a entre dans la guerre des émirats, d'Egypte et de l'Arabie Saoudite contre les frères musulmans. Jawhar Ben Mbarek pense que toute la compagne anti Ghanouchi est orchestrée par les services secrets égyptiens. On peut être contre Ghanouchi mais il ne faut pas croire tout.
Il y'a un autre journal jaune sous influence des émirats, Alarab a Londre, il a fait des accusations pareilles et a été jugé par la justice britannique car fabricant des fakenews.
Donc ils mentent et ne savent pas mentir.