alexametrics
lundi 12 avril 2021
Heure de Tunis : 17:22
SUR LE FIL
Les erreurs de Bawsala mettent en colère les députés
01/04/2021 | 09:40
2 min
Les erreurs de Bawsala mettent en colère les députés

L’association Bawsala a publié le taux de présence des députés et, il semble fortprobable que ces taux soient erronés pour un certain nombre des représentants du peuple. 

Ainsi le cas de Hussein Jenayah. Son taux de présence est de 95%, d’après ce qu’il a dit et ce qui est attesté dans les registres du parlement, mais à qui Bawsala a collé 0%. 

Idem pour le député Nabil Hajji dont le taux de présence dans différentes commissions est de 100%, mais qui enregistre, d’après Bawsala, des absences. 

Abir Moussi, lésée également par des chiffres erronés, a violemment réagi accusant l'ONG d'être au service d'Ennahdha pour casser sciemment le PDL. 

 

 

Les deux députés ont réagi à travers des posts Facebook, clément pour Nabil Hajji et très virulent pour Hussein Jenayah, pour manifester leur désapprobation de ces comportements de l’ONG censée être neutre et équidistante vis-à-vis de tous les députés. M. Jenayah va jusqu’à publier des captures Facebook montrant comment l’une des nouvelles recrues de Bawsala, anciennement du NDI, se moquait de Abir Moussi et de feu Zine El Abidine Ben Ali. 

Ce n’est pas la première fois que Bawsala « fait des erreurs » dans le taux de présence des députés. Il y a un an, le député Hichem Ben Ahmed a découvert sur Business News qu’il était un absentéiste alors que son taux de présence réel était de 100%. Depuis, notre journal a cessé de relayer les chiffres de Bawsala en matière d’absentéisme des députés. Visiblement, nous avons bien fait, puisque les erreurs n’ont pas cessé pour autant.

 

R.B.H


01/04/2021 | 09:40
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Abel Chater
Vous connaissez ce système trop répandu en Tunisie, de ces collègues qui signent réciproquement leurs fausses présences administratives ?
a posté le 02-04-2021 à 10:11
Monsieur "Jenayah Nikah" est devenu transparent, pour que Al Bawsala, se trompe de son taux de présence de 95%, à 0%.
Ces Azlèms de la dictature, se prennent toujours pour plus malins que les autres. Ils ne contre-attaquent que par leurs mensonges et par leur malhonnêteté flagrante, qu'ils ont tétés par leur culture de lèche-bottes des dictateurs.
II faut que la présence au parlement ARP, soit témoignée par des appareils de reconnaissance d'empreintes digitales.
II est impossible de redresser la culture familiale de 55 longues années despotiques, en si peu de temps d'une seule décennie seulement.
Vive la Tunisie démocratique arabe et musulmane de régime parlementaire.
Vive la Révolution tunisienne.
Gaddour
Deboussolés
a posté le 01-04-2021 à 10:45
Depuis que Bawsala a perdu la boussole la classe politique est déboussolée et ne retrouve pas le nord. et dans ce cas seul el roya pourra nous indiquer la voie.
electeurs
comme d'habitude BN 3al Hit
a posté le 01-04-2021 à 10:13
2 députés contre bawsla!!! ils sont en tout 216 ou 217, donc 2, c'est franchement pas assez. sauf pour faire plaisir à ceux qui distribuent la pub.