alexametrics
dimanche 07 mars 2021
Heure de Tunis : 04:06
SUR LE FIL
La Conect appelle les trois présidences et les partis politiques à faire preuve de responsabilité
22/02/2021 | 12:44
1 min
La Conect appelle les trois présidences et les partis politiques à faire preuve de responsabilité

 

La Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (Conect) a appelé les trois présidences et les partis politiques à faire preuve de responsabilité et de sagesse.

 

Dans un communiqué daté de ce lundi 22 février 2021, le patronat a ainsi exprimé sa profonde inquiétude quant à la grave crise politique que traverse le pays et face à ses conséquences fâcheuses sur l’économie déjà très fragilisée par la pandémie.

La Conect a donc lancé un appel aux hautes institutions de l’Etat : la présidence de la République, la présidence du gouvernement et la présidence de l’Assemblée des représentants du peuple ainsi qu’aux partis politiques à faire preuve de responsabilité et de sagesse en vue d’une sortie de crise par un consensus urgent et pacifique.

« Cette situation ne doit plus durer vu les répercussions très négatives sur le climat des affaires avec une incidence directe sur l’investissement local et étranger », a affirmé la Conect dans ce même document.

Et de soutenir : « Il est impératif de mettre fin à ce climat de tensions politiques qui ne permet pas la relance économique et entache l’image de notre pays à l’international ».

 

Notons que l'Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat (Utica) et l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) avaient exprimé leur inquiétude face à l’enveniment de la crise politique qui impacte négativement l’économie.

 

D’après communiqué

22/02/2021 | 12:44
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Koura
Cour Constitutionnelle
a posté le 22-02-2021 à 15:18
Itawlou fihè ou hiyè ksira;
Les mots "Cour Constitutionnelle" ouèhlin fi halkhom,ils ont du mal à sortir.
TNT
Mon chat aussi
a posté le 22-02-2021 à 14:11
Felix est du meme avis et a d'ailleurs transmis une lettre manuscrite a la présidence -qui grosso modo s'accorde avec l'opinion de la CONECT