alexametrics
samedi 16 janvier 2021
Heure de Tunis : 12:31
SUR LE FIL
Vient de paraître : Tunisie, dix ans et dans dix ans
12/01/2021 | 11:06
1 min
Vient de paraître : Tunisie, dix ans et dans dix ans
 
Leaders Books vient d’éditer un nouvel ouvrage collectif de 240 pages intitulé « Tunisie, dix ans et dans dix ans ». Un ouvrage qui réunit une belle brochette de personnalités tunisiennes sous la direction de Taoufik Habaïeb, directeur de la maison d’édition. 
 
Ainsi, on va pouvoir lire non sans délectation Fadhel Abdelkéfi, Yadh Ben Achour, Mustapha Ben Jaâfar, Ridha Ben Mosbah, Sophie Bessis, Ouided Bouchamaoui, Hédi Bouraoui, Yassine Brahim, Mohamed Derbel, Ahmed Friâa, Kamel Jendoubi, Elyes Jouini, Abdelaziz Kacem, Selma Mabrouk, Anis Marrakchi, Emna Mnif, Khadija Taoufik Moalla, Fadhel Moussa, Mustapha Kamel Nabli, Mohamed Nafti, Ahmed Ounaïes, Riadh Zghal et Abderrazak Zouari. 
 
Préfacé par Hakim El Karoui, l’ouvrage revient sur ce qu’il faut retenir des dix dernières années vécues par la Tunisie depuis le 14 janvier 2011 et sur le comment faire pour nous rattraper au cours de la nouvelle décennie qui s’amorce. 
 
La densité des textes et la richesse des écrits des 24 contributeurs constituent des éléments utiles pour un grand débat national sur ce qu’a vécu la Tunisie ces dix dernières années et sur ce qui l’attend en ce début de 2021 et sa deuxième décennie démocratique.
 
 
R.B.H
12/01/2021 | 11:06
1 min
Suivez-nous
Commentaires
MH
Un amalgame n'est jamais pur
a posté le 12-01-2021 à 23:27
Ca aurait pu être un excellent ouvrage s'il a été écrit par un seul auteur. Avec un mosaïque d'idées on ne retient rien et très vite on oublie ce livre, voué à l'échec déjà.
A4
25 ème contribution
a posté le 12-01-2021 à 14:33
DIX ANS
Ecrit par A4 - Tunis, le 26 Novembre 2020

Je viens te voir pour ton anniversaire ...
A peine dix ans et tu n'as plus de dents
Je n'ai ni fleurs ni délicieux desserts
A présenter pour cet évènement
Je viens en ami, pas en adversaire
Je viens te pleurer mes vieux rêves d'enfant

Tu me fais pitié, t'es pas belle à voir
Te voilà misère jetée sur la paille
Te voilà broyant que des idées noires
Entourée d'idiots et de vieilles canailles
Te voilà raide au bout du désespoir
Tes gosses ont fait que tous tes trains déraillent

Tes rejetons ferment vanne après vanne
Pour te faire souffrir, pour te faire mourir
A petit feu, organe après organe
A petit feu, jusqu'au dernier soupir
D'autres sont partis, loin dans la savane
Ou au fond des eaux, juste pour te fuir

Est-ce ma faute si tes enfants sont stupides
S'ils ne veulent rien faire de leurs dix doigts ?
Si toutes leurs machines ne tournent qu'à vide
Et leurs maisons n'ont ni portes ni toits ?
Est-ce ma faute si tes ignobles caïds
Partent égorger armés de fatwas ?

Même mon crayon avec sa bonne mine
Manque terriblement d'inspiration
Comment t'écrit-il ce qui le chagrine ?
Comment t'exprime-t-il sa déception ?
Car ce sont tes enfants qui t'assassinent
Et te donnent cette mauvaise réputation

J'aurais bien aimé écrire autre chose
Mais il se trouve que le tableau est noir
J'ai beau dessiner dessus une rose
Ma rose se fanera avant ce soir
Elle se fane quand les assassins l'arrosent
De haine et de sang de leurs égorgeoirs