alexametrics
lundi 25 janvier 2021
Heure de Tunis : 06:06
SUR LE FIL
Pourquoi le confinement général n’est pas la solution adaptée au pays
11/01/2021 | 09:11
3 min
Pourquoi le confinement général n’est pas la solution adaptée au pays

                                                                                                                                                                                                                                                       

Par Dr Radhi Belkahia (*) et Ahlem Hachicha Chaker

                                                                                                                                                                                                          

Depuis quelques jours, l'angoisse gagne certains cercles en Tunisie. Ce n'est pas qu'un ressenti. Il est clair que les taux de contamination au virus Covid-19 atteignent des niveaux alarmants. La crainte est que ces taux élevés de contamination ne touchent de plus en plus de personnes fragiles, entrainant des hospitalisations et des admissions en réanimation que le système sanitaire en Tunisie, privé et public, aurait du mal à gérer.

 

D'ailleurs, la déclaration du chef de service de pneumologie à l’hôpital Charles Nicolle, Hichem Aouina, sur "La Watania 1", soulignant que les médecins se trouvaient déjà obligés de choisir les patients à placer en réanimation, donne la mesure de la situation dans les hôpitaux.

 

Face à cette situation, l'inquiétude monte encore plus en raison de l'inertie apparente du Gouvernement. On s'attend à une prise de conscience collective, à une communication coup de poing, à des mesures exceptionnelles. On voit ça et là un appel à un nouveau confinement.

 

Alors, confinement? Pourquoi nous n’y croyons pas :  il est utopique de croire qu’un confinement général porterait ses fruits en Tunisie. 

 

L’Etat est dépassé depuis longtemps.  Il ne pourra appliquer un confinement efficace.  Et il n’y a pas plus dangereux que les demi-mesures.  Cela donne un faux sentiment de sécurité. 

 

La seule solution c’est taper fort et vite par une vaccination massive, rapide et généralisée.  Il faut mettre en place immédiatement une politique complètement dédiée à cela, avec l'établissement de vaccinodromes sur tout le territoire, sous la gestion de l’armée, de la sécurité civile et du Croissant rouge. 

 

Il est essentiel de mettre toute l’énergie, tous les moyens, toutes les ressources de l’Etat dans cet effort afin d'atteindre immédiatement un nombre maximal de vaccinations. 

 

Les confinements ne seront que des pansements sur des fractures ouvertes.

 

Une stratégie de vaccination a été annoncée la semaine dernière mais les dates annoncées pour le printemps ne semblent pas traduire l'urgence attendue.

L'urgence est d'autant plus avérée qu’il y a une quasi certitude concernant la présence en Tunisie du variant anglais, beaucoup plus contagieux et qui rend la propagation de l’épidémie incontrôlable. Les clusters découverts à Marseille et dans le Sud de la France font craindre une arrivée massive. Une grande vigilance s’impose au niveau du contrôle des frontières avec les vols sensibles de ces destinations.

 

En conclusion, la situation est critique et elle appelle une action rapide, ferme, et ciblée, autant au niveau sanitaire que logistique et administratif. Toutefois, la gestion gouvernementale parait ne pas correspondre à ce qui se passe, ne pas saisir le moment.

 

*Dr Radhi Belkahia, Praticien Hospitalier. Anesthésie Réanimation. CHU Amiens.

 

11/01/2021 | 09:11
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Eveillé
Oublier les vaccins on a des traitements plus efficaces
a posté le 14-01-2021 à 16:54
LE VACCIN NE SERT A RIEN car le virus à ARN mute, change tout le temps

Effets secondaires et morts se multiplient partout dans le monde ont été causés par ces vaccins , et thérapies géniques de Pfiser/Biontech et moderna, bâclés en quelques mois. Pour rappel, l'élaboration d'un vaccin s'échelonne habituellement sur 10 à 15 ans et encore...

Les conseils du Dr. Maroun Khoury (c'est valable pour nous aussi)

https://youtu.be/6sCf8axYb_U

Robert F. Kennedy : évitez à tout prix le vaccin contre le Coronavirus !

https://lemediaen442.fr/robert-f-kennedy-evitez-a-tout-prix-le-vaccin-contre-le-coronavirus/


NOUS N'AVONS PAS BESOINS DE VACCINS.

Renforcer son système immunitaire: éviter le stresse,manger équilibré, faire du sport, la marche, bien s'oxygéner,...
Un bon hygiène de vie.
En plus, nous avons l'embarras de choix des remèdes efficaces, sans danger et pas cher comme l'Hydroxychloroquine (Plaquénil), l'Azithromycine, la Colchine, l'Ivermectine,la Fluvoxamine, la vitamine C, la vitamine D, le Zinc, l'Artemisia annua, l'ozonothérapie,...
Pour sortir de cette crise sanitaire, Il suffit de laisser les médecins généralistes, spécialistes, hôpitaux prescrivent et que l'autorité garantisse approvisionnements des traitements dans les pharmacies.

MAL TRAITE, le documentaire - Covid-19, comment les malades ont été privés de remèdes efficaces?

https://www.youtube.com/watch?v=9CItLbZOBqY
Eveillé
Pfizer/BioNTech et Moderna ont menti
a posté le 14-01-2021 à 14:10
Ils ne pourront plus dire qu'ils ne savaient pas et qu'ils ont menti.
Les produits de Pfizer/BioNTech et Moderna ne sont pas des vaccins et leur efficacités n'est pas aux alentour de 94% en réalité est comprise entre 19 et 29% ! C'est même publié dans une revue.

On est loin très loin de l'efficacité de 'Hydroxychloroquine ou de l'IVERMECTINE !

https://www.ilgiornale.it/news/mondo/vaccino-pfizer-e-moderna-efficata-19-e-29-1916225.html
DHEJ
Espace
a posté le 11-01-2021 à 16:43
Quel confinement général sans confinement international ?

Hatem jemaa
CERTAINEMENT
a posté le 11-01-2021 à 13:02
Le confinement général en Tunisie n'aura aucun effet pour stopper ou ralentir la propagation du virus. Par ailleurs son coût économique et sanitaire finira par achever notre pays déjà exsangue.
Alya
Merci Welles
a posté le 11-01-2021 à 12:41
Je ne taperai pas sur le gouvernement.je ne vois pas comment il pourrait disposer immédiatement de doses vaccinales aussi importantes!!!@@@je suis également contre un condiment général qui coulerait définitivement la tunisie. Mais je préconise un confinement de type social il faut arrêter tous les rassemblements qui n ont pas de rapport avec le travail et la survie économique du pays
Tunisino
Suite
a posté le 11-01-2021 à 11:34
On n'a pas à nager à sec, la situation est plus que claire. Combattre le covid n'a jamais été une priorité, comme d'ailleurs pour tous les autres défis. La priorité depuis 2011 est à la politique, comment s'accaparer du pouvoir pour appliquer son régime, sans même prévoir comment y durer. L'exemple du traitre RG n'est que descriptif, il veut gouverner coute que coute, sans aucunes compétence sérieuse ou stratégie patriote, ce qui a conduit à des souffrances de différentes couleurs aux tunisiens et à la Tunisie.
Tunisino
Décadence
a posté le 11-01-2021 à 10:39
Dans cette république de décadence, on invente l'évident.
Welles
Naïveté
a posté le 11-01-2021 à 10:32
Désolé, mais c'est deux médecins oublient une seule chose, comment disposer de ces doses de vaccin alors que même la France n'arrive pas à avoir les doses suffisantes qui lui sont nécessaire.