alexametrics
coronavirus

Mekki : les Tunisiens recevront un questionnaire par SMS concernant le Covid-19

Temps de lecture : 1 min
Mekki : les Tunisiens recevront un questionnaire par SMS concernant le Covid-19

 

Le ministre de la Santé, Abdellatif Mekki a indiqué, ce mardi 24 mars 2020, lors d’une intervention sur la chaîne Attessia que les Tunisiens seront amenés à répondre à un questionnaire qui permettra au ministère d’intervenir efficacement et d’établir une cartographie des cas suspects à travers le territoire tunisien.

 

Le ministre de la Santé a indiqué qu’il existe des méthodes scientifiques permettant de prévoir l’évolution de la propagation du coronavirus Covid-19. « Mais ce qui m’intéresse c’est l’action à deux niveaux. Le premier concerne le respect du confinement et de l’auto-isolement pour limiter les contaminations. Le deuxième concerne le ministère qui devra connaitre l’étendue de la maladie avec plus de précision afin de contenir tous les cas suspects. A cet effet, outre les prélèvements, nous allons adresser aux citoyens un questionnaire par SMS auquel ils devront répondre ».

 

Abdellatif Mekki a indiqué que cette méthode, développée en collaboration avec le ministère des Technologies, permettra d’établir une cartographie de cas suspects et de pouvoir les localiser et intervenir en conséquences. « Nous espérons avoir un maximum de réponses de la part des Tunisiens afin d’éradiquer la maladie, comme l’a fait la Chine ».

 

S.H


Tous nos articles sur le Coronavirus en Tunisie (Covid-19)


 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (12)

Commenter

Ghazi
| 25-03-2020 11:27
Un de nos politiciens visite un petit village isolé 'Dechra' et demande aux habitants ce que le gouvernement peut faire pour eux, le chef du village 'Cheikh', explique :
-Nous avons deux grands besoins, premièrement, nous avons un hôpital mais pas de médecin
Notre politicien sort son téléphone portable, parle en français pendant 1 minute, puis déclare :
-Voilà, j'ai réglé le problème, un médecin arrivera ici demain, behi hakka ?
-Quel est votre autre besoin ?
-Nous n'avons pas du tout de réseau pour le téléphone dans notre village depuis 10ans, nus captons seulement 'Djezzy' (Le réseau algérien)

Sam
| 25-03-2020 11:15
Le personnel soignant: profs, agrégés, assistants , résidents, infirmiers.. ceux qui nous soigneront et seront en première ligne face au coronavirus manquent de matériel de protection.. après les dons de la part des grands groupes on a récolté plus que 8 milliards... même un million n'a pas encore débloqué pour acheter du gel gants masques et blouses pour les docs...
Au lieu de passer son temps dans les plateaux, on aimerait bien voir le ministre donner l'ordre d'équiper les hôpitaux en matériel de protection et de suivre l'exécution des ordres !
Agissez au lieu de papoter, prenez des décisions et exécutez les

Jimmy
| 25-03-2020 10:32
Oui pourquoi, à chaque fois que je vois sa tronche ça me donne envie de gerber, ça me donne des sueurs froides et ça me stresse pour toute la journée ! La montagne accouché encore une d'une souris ! A quoi ça va servir de faire la cartographie ? Au lieu de réagir, de réquisitionner les hôpitaux comme à l'Ariana, réquisitionner les cliniques privées pour empêcher leurs propriétaires charognards de profiter de la situation pour s'enrichir encore plus en n'acceptant que les plus riches les autres sont laissés pour compte ne pouvant pas payer! Pour finir, son histoire me fait penser au 5 ème joueur de chkobba: il est là pour noter les points! Lui il sera là pour compter les cadavres.

njhupk
| 25-03-2020 10:24
Des mesures contre le corono qui ne coutent pas un sou à l'Etat comme ces sms. On n a jamais entendu de l'acquisition par les hôpitaux des masques et autres équipements (appareils de respiration, transformation des églises et synagogues et .... et des bâtiments des foires en hôpitaux) et médicaments (mephaquin). L'argent récolté par 1818 et Téléthon va servir à payer le salaire des 250000 nahdhaouis recrûtés depuis 2011 par la Troïka dans les institutions publiques et à payer les voitures de fonction de 250000 dinars pièce.

TH
| 25-03-2020 10:07
Le questionnaire doit être rédigé en deux langues : arabe et français.
Certains termes techniques sont mieux compris en français qu'en arabe.

gfchkn
| 25-03-2020 09:36
Les khouanjias n'ont jamais eu si peur de leur vie. Ils savent qu'ils sont responsable de la catastrophe, du délabrement et de le banqueroute à laquelle ils sont amenés la Tunisie depuis 2011. C'st la raison pour laquelle ce ministère n'a pas eu la capacité de protéger le personnel médical par des masques et du matériel adéquat comme on en voit dans les autres pays. L'argent donné par les tunisiens ne va pas au ministère de la santé mais est détournée pour payer le salaire des fonctionnaires dont le plus grand nombre sont des Nahdhaoui et supporter les institutions publiques déficitaires qui doivent continuer à servir le pays en eau et électricité (Aboou vient de déclarer qu'ils ont besoin de crédits pour payer les salaires). Leur peur se voit à travers la mobilisation des chefs de leur milice ( dont Mohame Affess) dans tous les rouages de l'Etat. On se rappelle comment au temps de la Troïka ce ministre de la santé a fait appel aux milices pour stopper tout ce qui bouge dans son ministère. L'actuel ministre du transport n a rien fait lorsqu'il était ministre de la télécommunication et cela se voit dans les difficultés rencontrés par le gouvernement à faire fonctionner par internet et à distance l'enseignement (cours à distance), les appels téléphoniques d'urgence (santé, police) et autres services pour les citoyens et les petites et moyennes entreprises. Les hôpitaux sont aussi très mal équipés pour faire face à cette épidemie. Ils n'ont pas l'argent pour s'approvisionner en méfloquine hydrochloride qui semble t il est efficace contre corona. La situation sanitaire et économique va s'aggraver en Tunisie. Le jour du jugement dernier (dans ce bas monde) approche pour ceux qui ont contribué à la faiblesse de la Tunisie pour faire face pendant quelques mois à ce fléau.

Zohra
| 25-03-2020 09:33
La majorité des tunisiens possède des téléphones qui permettent pas de télécharger un questionnaire ou ils ne savent le faire.

Bon courage quand même

Nous ne sommes pas en guerre et n'avons pas à l'être. 
Nous ne sommes pas mobilisés par les armes mais par l'Intelligence du vivant qui nous contraint à la pause. 
Exceptionnellement nous sommes obligés de nous pousser de coté, de laisser la place. 
Ce n'est pas une guerre, c'est une éducation, celle de l'humilité, de l'interrelation et de la solidarité.

URMAX
| 25-03-2020 08:30
Espérons seulement que cette bonne initiative reçoive le succès attendu avec un taux de réponses élevé ...

wiem
| 25-03-2020 06:02
Comment l'état peut-il récupérer les numéros de téléphone des tunisiens sans leur consentement? C'est aberrant.

Badboy
| 25-03-2020 01:33
C'est une catastrophe:par sms ils vont pouvoir connaître le nombre de personnes contaminé et non encore déclaré, et pourquoi pas une boule magique ou un voyant venant d'un sinistre de la secte plus rien ne m'étonne.

A lire aussi

Le peuple revendiquera ses droits

31/03/2020 19:08
2

Selon un communiqué publié par la présidence du

31/03/2020 17:50
5

Heureusement que c’est le corps, pas le

31/03/2020 17:30
1

Initialement prévue à Carthage le 2 avril 2020 à l’Académie Beït El Hikma, la conférence de Ghazi

31/03/2020 17:00
0