alexametrics
coronavirus

Covid-19 : Qu’est-ce que la transmission communautaire ?

Temps de lecture : 3 min
Covid-19 : Qu’est-ce que la transmission communautaire ?

 

Le ministère de la Santé a annoncé, mercredi 16 septembre 2020, que la propagation du virus SARS-Cov-2 - responsable de la pandémie Covid-19 - évoluait à une grande vitesse, ce qui correspond en langage scientifique à la phase trois. Actuellement au stade de transmission communautaire, la Tunisie entrera, prochainement, dans la phase 4 de la pandémie. 

 

Qu’est ce que la transmission communautaire? 

Selon le guide de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), la transmission communautaire se caractérise par “des flambées de transmission locale plus importantes, définies à partir de l'évaluation de divers facteurs parmi lesquels, mais sans limitation :

  • des nombres élevés de cas qui ne peuvent pas être reliés à des chaînes de
    transmission

  • des nombres élevés de cas enregistrés par le système de surveillance des
    laboratoires sentinelles

  • plusieurs groupes de cas sans lien entre eux dans plusieurs endroits du pays/du
    territoire/de la zone

En plus simple, la transmission communautaire correspond à une propagation du virus  en dehors des clusters actifs définis, selon la porte-parole du ministère de la Santé, Dr. Nissaf Ben Alaya. 

 

Qu’est ce que la phase quatre? 

Sur la courbe d’évolution d’une pandémie, la phase quatre signifie "une transmission interhumaine vérifiée d’un virus grippal réassorti animal ou animal-humain capable de provoquer des «flambées à l’échelon communautaire»”, précise l’OMS. 

Selon la même source, cette phase, “indique une majoration importante du risque de pandémie mais ne signifie pas nécessairement qu’une pandémie est inéluctable”.

En plus clair, la phase quatre se caractérise par :  

  • Une transmission communautaire soutenue et généralisée 

  • les chaînes de transmission de plusieurs générations peuvent être identifiées mais la plupart des cas se produisent en dehors des chaînes 

  • Une transmission à l’échelle communautaire dans tout ou presque tout le pays

L’OMS affirme qu’une fois cette phase atteinte, les objectifs deviennent alors de : 

  • réduire la mortalité parmi les cas graves 

  • arrêter les activités de recherche des contacts à quelques exceptions près, en fonction du besoin et de la nécessité, tel que les épidémies dans les hôpitaux 

  • utiliser la définition de cas syndromique adaptée au pays pour compter les cas

La Tunisie compte 7623 contaminations dont 6422 depuis la réouverture des frontières le 27 juin, selon le bilan du ministère de la Santé publié le 15 septembre. Le 14 septembre, le ministère de la Santé a recensé 747 nouveaux cas en 48 heures. 

Au total 5238 personnes sont actuellement porteuses du virus, et 725, seulement, manifestant les symptômes de la maladie. Le nombre des décès s’élève lui à 73 et est en train de s’accélérer. La moyenne est de quatre à cinq décès par jour, selon la porte-parole du ministère de la Santé, Nissaf Ben Alaya.

 

N.J. 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (4)

Commenter

Ennaj
| 16-09-2020 19:42
Le Tunisien est inconscient du danger et pense "celà n'arrive qu'aux autres", il ne porte pas le masque et quand vous lui faites la remarque il dit tout haut "je refuse de le porter" l'autre jour au kfc du lac toute une famille avec bb ne portait pas de masque et en réponse à l'injonction le père a justifié l' incohérence de manger et porte le masque je lui ai proposé de manger dehors sous le parasol... Il préférait l'intérieur... Pauvres bb

DHEJ
| 16-09-2020 16:46
Objectifs : contaminez-vous !

El Chapo
| 16-09-2020 15:07
Au moins quelque chose qui progresse dans ce pays

QQ
| 16-09-2020 14:56
" Au total 5238 personnes sont actuellement porteuses du virus, et 725, seulement, manifestant les symptômes de la maladie. Le nombre des décès s'élève lui à 73 et est en train de s'accélérer. La moyenne est de quatre à cinq décès par jour, selon la porte-parole du ministère de la Santé, Nissaf Ben Alaya" mais bon sang, comment on peut débiter des conneries pareilles? Il suffit de diviser le nombre de décès sur le nombre de jours, que ce soit depuis le début de la pandémie ou seulement depuis la réouverture de ces foutues frontières, et vous vous rendrez compte que le résultat ne correspond en rien à cette moyenne

A lire aussi

Une équipe de médecins militaires ont été

25/09/2020 15:53
3

après la confirmation de plusieurs cas de

25/09/2020 15:37
0

pour évoquer la situation épidémiologique en

25/09/2020 15:23
9

le nouveau protocole sanitaire concernant les pays dits de voisinage

25/09/2020 14:20
6