alexametrics
B.N.CHECK

Augmentation des frais de soins, le vrai du faux

Augmentation des frais de soins, le vrai du faux

 

L'information a circulé ce mercredi 14 août 2019 sur les réseaux sociaux. Les internautes ont rapidement relayé l'information selon laquelle les hôpitaux augmentaient les frais des soins.

 

Pour y répondre et dissiper les rumeurs, le ministère de la Santé a publié des clarifications concernant l’accord de 2018 sur la tarification des services de santé accordés, dans les structures hospitalières publiques, aux patients bénéficiant d’une couverture sociale.

Le département a précisé que la ministre de la Santé, Sonia Ben Cheikh a signé aujourd’hui un accord complémentaire, qui vise à augmenter la contribution de la Caisse nationale d’assurance maladie aux frais de soins des patients, sans que la participation actuelle des citoyens ne soit revue à la hausse.

 

Cet accord comporte les points suivants :

-Une Augmentation de 5% du plafond de la contribution de la Cnam, ce qui équivaut à 25 millions de dinars par rapport à 2018 pour atteindre le montant de 572 millions de dinars.

 

-Une augmentation de 10% de la contribution de la Cnam aux frais d’hospitalisation en séjours ordinaires.

 

-La généralisation de la participation de la Cnam à certains services thérapeutiques liés à la leucémie et qui ne sont pas couverts par les accords précédents et en particulier :

Autogreffe de moelle osseuse

Allogreffe de moelle osseuse

Leucémie aigue lymphoblastique

Leucémie aigüe granuleuse

Aplasia médullaire sévère

 

-La Cnam assure les fournitures médicales nécessaires à l'embolisation des artères du cerveau et de la moelle épinière (Embolisation et trombectomie) effectuée à l'Institut national de neurologie.

 

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (1)

Commenter

Neutre.
| 15-08-2019 09:33
Il fallait dire désembolisation au lieu d'embolisation.

A lire aussi

Marzouk insinue que la présidence de la République a pioché dans son programme

20/08/2019 21:35
4

L’ancien président par intérim de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie),

19/08/2019 10:27
3

Wissem Saïdi a été à l’origine de cette

18/08/2019 22:51
21

la chanteuse se porte bien et elle donnera le soir-même un concert

18/08/2019 13:07
1

Newsletter