alexametrics
samedi 25 septembre 2021
Heure de Tunis : 04:46
Sur les réseaux
Le coup de gueule de Abdelhamid Bouchnak
12/09/2021 | 17:58
2 min
Le coup de gueule de Abdelhamid Bouchnak

 

Le producteur et réalisateur, Abdelhamid Bouchnak, à qui on doit notamment le premier film d’horreur tunisien « Dachra », a poussé un coup de gueule sur Mosaïque FM, hier, samedi 11 septembre 2021.

 

Abdelhamid Bouchnak, qui milite pour des productions tunisiennes innovantes et pour un meilleur statut de l’artiste, a déploré la mainmise des annonceurs sur la scène culturelle nationale.

 « On dit que les artistes tunisiens ne travaillent qu’au mois de Ramadan et qu’il n’y a de productions que durant ce mois, évidemment puisque c’est les annonceurs qui l’imposent ! Si les annonceurs ne nous retenaient pas dans les années 90, avec des rediffusions qui n’ont fait que nuire aux artistes et qui les ont achevés, nous n’en serions pas là. Je n’irai plus quémander, c’est fini ! Essayer d’innover revient à supplier des annonceurs, à essayer de les convaincre que votre travail est bon alors qu’au final, tout ce qu’ils veulent c’est des productions clonées sur le passé. On peut avoir de grosses productions qui ont coûté des milliards mais les annonceurs voudront du « Choufli Hal ». Voilà où en sont les artistes, à écumer les plateaux sans être payés, à être diffusés sans droits, à paraitre des années et des années dans des rediffusions sans empocher le moindre sou et à mourir de faim » a déclaré le réalisateur.

 

Abdelhamid Bouchnak a annoncé qu’il ne se rendra plus sur aucun plateau sans avoir une production à vendre et sans être payé pour la promouvoir sur les médias. Il a pointé le rôle des médias dans l’avilissement des artistes tunisiens et a appelé les artistes à ne plus accepter de jouer le rôle de potiches qu’on invite pour amuser la galerie.

 

Les propos du réalisateur ont provoqué un vrai tollé sur la toile, les réactions de soutien n'ont pas tardé, surtout que Abdelhamid Bouchnak figure parmi les artistes tunisiens les plus appréciés de ces dernières années pour son travail et la qualité de ses œuvres qui ont conquis les Tunisiens.

 

 

 




M.B.Z

12/09/2021 | 17:58
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Alya
Interwieu a voir et a revoir
a posté le 13-09-2021 à 10:00
Magnifique. J ai adoré le moment où il précise que son père ne va certainement pas apprécier ce qu il va dire.!@@@ vive le direct
Agatacriztiz
Yalla !
a posté le 12-09-2021 à 19:59
Voilà la Tunisie que j'aime, voilà la Tunisie de demain !
Bravo Monsieur Bouchnak, je souhaite qu'un jour la Tunisie soit débarrassée de toutes les "croûtes" qui la salisse, qui l'empêche de respirer, qui l'empêche de vivre et de se réaliser pleinement...