alexametrics
BN TV

Moez Maaref : l’ATI permettra au Parlement d’assurer ses activités à distance

Temps de lecture : 1 min
Moez Maaref : l’ATI permettra au Parlement d’assurer ses activités à distance
 
Le directeur de l’Agence tunisienne d’Internet (ATI), Moez Maaref a affirmé, ce mercredi 25 mars 2020, que l’ATI est prête à activer gratuitement l’adoption du télétravail au sein de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), suggérée par le député Hichem Ben Ahmed.
 
Intervenant sur les ondes d’Express FM, Moez Maaref a fait savoir que l’agence, en coordination avec l’Office national de la télédiffusion, est en train de créer une plateforme digitale afin de faciliter la transmission sécurisée des documents. Elle a également développé et activé une plateforme permettant aux ministères, et toute autre institution, d’organiser des conférences et des réunions.
 
Il a ajouté que l’ATI assure une connectivité continue des points d’accès à Internet à l’échelle nationale et internationale, en soulignant que l’agence assure ses services avec tous les opérateurs et en particulier Tunisie Telecom.
 
Il a indiqué que l’ATI assure également la pérennité et la continuité du travail 24h/24, 7j/7, en mentionnant que l’agence met à la disposition de tous les opérateurs une ligne pour la contacter en cas de problème urgent. 
 
I.M


Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (5)

Commenter

takilas
| 25-03-2020 14:09
En quoi cela changerait s'ils viennent ou pas les soi-disant députés de nahdha et de karama ? Puisquils ne peuvent appuyer sur le bouton du "oui-oui" à l'ARP que sous les ordres de leur chef de la secte et la bande venue de Londres en 2011.

D'ailleurs, ils sont toujours et à longueur d'année absents puisqu'ils sont continuellement à Paris, pour raison de voyages de sinécures ou d'affaires personnelles, et surtout celles qui concernent la gérance de leurs sociétés privées et ce essentiellement à Paris alors que les gens meurent de faim et de coronavirus à Tunis la surpeiplee et la debvenye incontrolable vu quelle n'intéresse pas  nahdha que pour leurs résidences luxueuses, leurs magasins de commerce et de leurs sociétés privées ; entre autres terres agricoles domaniales rentables acquis récemment soit au cours des neuf dernières années, sans parler descautorisarntions de transport individuel ou du commerce "hammassas".
Toutefois, lesdits députés  sont  maintenant confirmés à l'ARP depuis des années grâce aux élections arrangées par leur patron ghanouchi  en s'appuyant sur les habitants de sa région, voire surtout sa ville, originelle qui sont allechés par un os à ronger, et ce soit par son argent sale, ou et par les avantages et les recrutements, de logements et des commodités, obtenus suite à leur migration sauvage vers Tunis , et aidés par les remplacements (à la hâte et sans preuves) des adresses de leurs cartes d'identités nouvellement octroyées pour leur majorité; quelques députés de nahdha en connaissent des choses. Et ils parlent de démocratie ?
Ils moquent de qui ?

Ou alors, faut-il se taire ? Sinon celui qui riposte ou les critique qu'il est accusé illico-presto et machinalement tiut en répétant leur rengaine apprise lors de leur séjour royal à Londres, que tous ceux qui protestent contre leur abus de pouvoir, que c'est des adeptes de l'ancien régime dictatorial alors qu'ils étaient les premiers  de la ligne à soutenir, et les premiers d'avoir bénéficié d'innombrables avantages de la part de ce présumé régime qu'ils dénigrent maintenant ; et tout le monde le sait avec des preuves  tangibles.

DHEJ
| 25-03-2020 13:46
De se déplacer librement en Tunisie pour infecter jn peuple démuni !

Crétin

wiem
| 25-03-2020 12:57
Qu'est-ce qu'ils vont leur proposer. J'ai des collègues qui travaillent à partir de chez eux, ils ont une connexion internet médiocre. Que comptez vous leur proposer pour continuer à travailler?

takilas
| 25-03-2020 12:57
Est-ce que les dantoches députés de nahdha et karama ont une seule activité à part celle qui concerne leur pérennité à l'ARP ou de s'attaquer aux vrais nationalistes qui pensent au développement de La Tunisie et non pas comme eux qui ne pensent qu'à renflouer leurs comptes bacaires à Tunis ou à Paris avec les devises censées au peuple et à l'Etat tunisien.
De toutes les façons qu'ils viennent ou pas, en quoi cela changerait-il ? puisqu'ils sont toujours en voyage de sinécure et daffaires personnelles et ce à Paris leur ville de résidence fixe, d'autant plus qu'ils n'y vont plus à leurs villes supposées originelles (?) du sud car ils y habitaient avant de venir de londres en 2011 pour manigancer des elections pleines de corruption, et ce avec l'argent colossal et sale de ghanouchi.

aldo
| 25-03-2020 12:24
pour qu ils travaillent à distance __ ITTIKHTHIT __ déja en temps normal c 'est la CATA __ MAYDAY MAYDAY __

A lire aussi

Initialement prévue à Carthage le 2 avril 2020 à l’Académie Beït El Hikma, la conférence de Ghazi

31/03/2020 17:00
0

Le ministre de la Santé, Abdellatif Mekki a indiqué ce mardi 31 mars 2020 ; que la Tunisie est

31/03/2020 16:50
2

Alaa Chebbi poursuit son auto-éloge faisant un bilan très satisfaisant de son émission «El Kolna

31/03/2020 12:25
15

président de l'Association professionnelle tunisienne des banques et des établissements

31/03/2020 11:34
2