alexametrics
BN TV

Abir Moussi attaque, Rached Ghannouchi coupe le micro !

Temps de lecture : 2 min
Abir Moussi attaque, Rached Ghannouchi coupe le micro !

 

La présidente du PDL (parti destourien libre), Abir Moussi a fortement critiqué le président du Parlement, Rached Ghannouchi, lors de la plénière de ce mercredi 15 janvier 2020, consacrée en partie à son audition à propos de sa visite effectuée en Turquie.

 

Abir Moussi a indiqué que la plénière ne ressemble en aucun point à une séance d’audition. « Il s’agit d’une séance de soutien et de complaisance au président du Parlement. Aujourd’hui, plusieurs parties sont plus intéressées par le processus de la formation du gouvernement que par l’audition de Rached Ghannouchi pour des raisons tactiques et stratégiques ».

 

Elle a ajouté que la visite de Rached Ghannouchi n’est pas fortuite dans le contexte national et régional actuel. « Quand on dit que tu as effectué cette visite de par ta qualité de chef de parti, cela constitue un aveu qu'Ennahdha a des relations suspectes avec l’organisation des frères musulmans à travers le monde ».

Ces propos ont poussé Rached Ghannouchi à lui couper le micro, l’invitant à faire preuve de plus de respect. Mais la présidente du PDL a poursuivi son intervention, en assurant : « je suis là pour t’interroger et non pour te faire des éloges ! je te dirai tout ce que tu dois savoir, en face et en direct ! tu n’es pas digne de confiance et on ne peut te confier les secrets de l’Etat ! tu n’as pas à rendre cette visite en Turquie après avoir assisté à la réunion du conseil de sécurité nationale et pris connaissance de la stratégie sécuritaire et militaire du pays. Tu n’as informé ni le président de la République, ni le ministère des Affaires étrangères de cette visite. Une visite où il n’y avait ni le drapeau tunisien, ni un siège comme celui du président turc ni la présence des médias ».

 

Abir Moussi a ajouté que son bloc a présenté une pétition pour retirer la confiance « à cette personne », invitant les blocs parlementaires à la signer. Rached Ghannouchi lui a coupé le micro à nouveau. « Ce n’est pas « cette personne » ! c’est le président du Parlement ! plus de respect », a-t-il répliqué.

 

S.H

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (45)

Commenter

Briso
| 17-01-2020 01:59
Ce genre de personne il faut pour aider le pays... Autre réflexion; l'armée qui arrive en Libye, envoyée par Erdogan, êtes-vous sûr que ce n'est pas pour évt. intervenir en Tunisie?

Mohamed
| 16-01-2020 19:32
Merci, bon savoir et ça ne m'étonne pas de RG, je dirai aussi un requin. On ne nous a pas tout dit !

Maryem
| 16-01-2020 18:36
Voila un article revelateur sur Rached Ghannouchi ce cameleon de haut voltige :
https://www.mondialisation.ca/islam-aggiornamento-rached-ghannouchi-lautomne-du-patriarche-33/5575139

Baccouchi Bahri
| 16-01-2020 17:40
Bravo, Bravo ooo Abir,
Les autres sont des Traitres
Courage
La. Fin de Rached Ghannouchi ici

A4
| 16-01-2020 17:21
*** a été terrorisé par ... une dame !

Giselle
| 16-01-2020 16:26
Bravo à la grande Dame au main de fer.
Je m'adresse au 134 députe: Soutenez Abir Moussi dans ça démarche. Vous serait recompenser, surtout vos enfants. Ennadha out du gouvernement et de la Tunisie. Il faut des proces pour les dirigents, il creve au fond d'un gouffre.

Dommage
| 16-01-2020 16:24
Et notamment leurs députés.
Il fallait, séance tenante, dégager et à haute voix ce traître. Pour qu'il connaisse le même sort d'un certain Ben Ali.
A lui seul, le verbiage ne sert pas la cause tunisienne. Ce charlatan est largement responsable de la dégradation du pays.
La grande majorité des tunisiens aurait bien aimé le voir quitter la salle en toute indignité. Helas! !

Carthage Libre
| 16-01-2020 15:38
Il a pris de la graine de chez les fachiste ce dangereux type!

Badran
| 16-01-2020 14:05
Voir mes précédents commentaires

Bourguibiste nationaliste
| 16-01-2020 13:52
Bravo Madame Moussi pour votre intervention courageuse.
Vous êtes la fierté la Tunisie.
Nous saluons votre nationalisme et votre patriotisme et nous applaudissons de votre combat contre l'islamisme qu'incarne Khriji qui soutient le colonialisme néo-ottoman.

A lire aussi

un élargissement reste encore possible, voire souhaitable.

23/01/2020 19:02
0

Le secrétaire général du parti Attayar, Mohamed Abbou, a rencontré ce jeudi 23 janvier 2020, le chef

23/01/2020 18:02
2

Le président de l’ARP et chef du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, a rencontré ce jeudi 23

23/01/2020 16:15
17

Chawki Tabib a précisé que le travail de l’Inlucc lorsqu’il a été question de contrôler les

23/01/2020 14:54
10

Newsletter