alexametrics
BN TV

Kaïs Saïed et Marouane Abassi discutent des dossiers économiques

Temps de lecture : 1 min
Kaïs Saïed et Marouane Abassi discutent des dossiers économiques

 

Le président de la République, Kaïs Saïed a reçu, ce mardi 3 décembre 2019, le gouverneur de la Banque centrale de Tunisie, Marouane Abassi, au palais de Carthage.


A l'issue de cette réunion, Marouane Abassi a indiqué qu'il a soumis à Kaïs Saïed un rapport sur la situation économique actuelle de la Tunisie ainsi que sur le développement des indicateurs économiques en fin d'année.

 

 

La rencontre a, également, permis d'aborder la situation économique et financière du pays pour la prochaine période, notamment les répercussions positives prévues suite à la sortie de la Tunisie de la liste noire du Groupe d'action financière (Gafi) grâce aux efforts de la Tunisie en matière de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.


Les résultats de la participation de la Tunisie aux assemblées annuelles du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale (BM) ont, par ailleurs, été passés en revue lors de cette entrevue.


Il a été, de surcroît, question de l'examen du quatrième rapport de suivi de la Tunisie et de l'avancement réalisé où elle s'est conformée à 36 points parmi 40 de l'ensemble des points requis. Un accomplissement qui contribuera à attirer les investissements.

 

B.L

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (1)

Commenter

Dr. Jamel Tazarki
| 03-12-2019 22:46
Introduction, les approches agiles:
-les approches agiles sont basées sur une réponse flexible et rapide au changement, notamment via une progression incrémentale vers un but. ==> à retenir: une progression incrémentale
- Il ne s'agit plus seulement d'atteindre le maximum (qui est d'habitude quantitative) mais plutôt l'optimum collectif (qui est quantitative et qualitative), dans le but d'une satisfaction réciproque des parties prenantes. ==> à retenir: plutôt l'optimum collectif
-Les organisations agiles sont capables de se reconfigurer à tout moment en fonction de leurs objectifs, de leurs ressources et surtout de leur environnement. ==> à retenir: se reconfigurer à tout moment en fonction de leurs objectifs, de leurs ressources et surtout de leur environnement.


Je propose un système socio-économique pour la Tunisie dont le seul fondement est le pragmatisme. Il nous faut répondre à des circonstances spécifiques en développant des institutions de transition plutôt qu'en adoptant une approche trop rigide pour les réformes. Au diable avec les réformes rigides qui risqueraient de perdre toute validité dans un environnement socio-économique national et internationale changeant rapidement où l'incertitude, la complexité et l'ambiguïté sont devenues prédominantes.

La Tunisie socio-économique dépend en grande partie de notre capacité (de la capacité de nos entreprises étatiques et privées et des Tunisiens en général) à s'adapter rapidement aux changements afin de pouvoir survivre et, éventuellement, se démarquer. La gestion traditionnelle d'un pays, d'une entreprise ou de projet, qui vise à établir une planification accrue et à être conforme à la planification, mène à une gestion qui manque de flexibilité pour les conditions changeantes d'aujourd'hui.

Oui, c'est complètement absurde de faire un plan socio-économique rigide pour la Tunisie 2030 ou même 2025 avec des idées de l'an 2020 :))


Je suis mathématicien et je travaille dans le domaine des logiciels où l'adaptation constante des objectifs et des stratégies de l'organisation est indispensable: réactivité permanente plutôt que le suivi strict d'un plan. ==> la prise de risques, l'incertitude et les changements ne sont plus craints mais intégrés au processus, et envisagés comme de nouvelles opportunités de progrès. les processus agiles exploitent le changement afin de se donner un avantage compétitif...

Vers un management public agile:
De même pour répondre aux enjeux de modernisation l'administration publique tunisienne devrait désormais innover et développer une culture d'un management public agile...

La Tunisie a tous les moyens afin de sortir de l'impasse socio-économique et de créer de la richesse pour tous les Tunisiens, Il faut seulement s'adapter continuellement et à temps au changement de paradigme. Et pour commencer je propose d'envoyer Mr. Rached Ghanouchi à la retraite, en effet ses idées socio-économiques et ses propositions sont dépassées par le temps et les événements.

Dr. Jamel Tazarki, Mathématicien

John Lee Hooker - Hard Times:
https://www.youtube.com/watch?v=lP2bumHNLs8

A lire aussi

Le président du parlement, Rached Ghannouchi a reçu, ce jeudi 12 décembre 2019, une délégation

12/12/2019 20:16
6

Le chef du gouvernement désigné par Ennahdha, Habib Jamli a été reçu ce jeudi 12 décembre 2019, par

12/12/2019 19:28
4

Interrogé sur la présidence d'Ennahdha, l'ancien ministre de la Santé a indiqué qu'il ne pense

12/12/2019 15:54
11

Newsletter