alexametrics
BN TV

Sonia Ben Cheikh : le scanner de l’hôpital de Béjà est cassé depuis trois mois

Temps de lecture : 2 min
Sonia Ben Cheikh : le scanner de l’hôpital de Béjà est cassé depuis trois mois

 

La ministre par intérim de la Santé, Sonia Ben Cheikh, est intervenue, ce lundi 2 décembre 2019, pour revenir sur la situation à la suite de l’accident du bus touristique, assurant que les blessés sont actuellement pris en charge dans les hôpitaux publics selon l’état de santé de chacun d’entre eux.

 

Sonia Ben Cheikh a assuré que contrairement à ce qui a été avancé, le scanner à l’hôpital de Béjà est cassé depuis au moins trois mois. Elle a ajouté qu’un conseil ministériel s’est tenu depuis le mois de mars 2019 où il a été décidé de prendre des mesures urgentes en faveur des hôpitaux régionaux, notamment l’acquisition d’équipements lourds dont 11 scanners. « L’appel d’offres a été lancé le 4 avril et les équipements devront être installés durant le mois de décembre 2019. Concernant le scanner de Béjà, un accord a été conclu avec la clinique au gouvernorat de Béja pour utiliser le scanner avec une prise en charge totale par l’Etat. Toutefois, la problématique des médecins spécialistes n’est pas spécifique au gouvernorat de Béja mais touche tout le territoire tunisien. Toute une stratégie a été mise en place et nous avons entamé les démarches », assure la ministre.

 

Elle a ajouté que les premiers soins ont été prodigués dans les hôpitaux de Béjà suite à quoi les blessés ont été transférés dans les hôpitaux du Grand-Tunis tenant compte de la gravité de leurs états et qu’ils avaient de multiples blessures.

Rappelons qu’un grave accident s’est produit ce matin à Amdoun. Un bus transportant des jeunes pour une excursion à Aïn Drahem a dérapé dans un virage et fait une chute de 70m dans le ravin. Le bilan à l’heure actuelle est de 26 morts. Des cellules de crise ont été mises en place à l’hôpital de Béjà et à Charles Nicolle pour encadrer les familles des victimes.

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (16)

Commenter

Foufou2
| 02-12-2019 15:07
8 années ont passé et les mêmes commentaires qui reviennent sans cesse,tel un balancier .....Au fond,je suis convaincu que l'Etat est mort,la police est morte,la justice est morte .....il ne reste que les Tunisiens à se poser les mêmes questions et à espérer les bonnes réponses.Il est peut-être grand'temps que la jeunesse prenne les choses en main,tente quelque chose pour changer le quotidien,oublie de compter sur une structure définitivement défaillante,prenne l'initiative pour créer un nouveau modèle et ,ce faisant,avoir l'obsession que les lendemains seront meilleurs.Les parents ont échoué,les vieux ont déserté et les ministres ont abdiqué.
Quand on voit la capacité de ces jeunes partout dans le monde,comment ils se frayent un petit chemin dans les sociétés occidentales,il n'y aucune raison de ne pas tenter le coup dans notre propre pays....il n'y a que cela de vrai...l'Etat est mort,aux jeunes de créer un autre modèle.....

Badran
| 02-12-2019 14:32
Je pose la question sans accuser: si ce même scanner s'est cassé à Tunis ou à Sousse, est ce qu'il serait resté 3 mois sans être réparé comme c'est le cas à Bèja?
La Ministre de la santé porte la lourde responsabilité d'une telle négligence me semble t il!

A . V
| 02-12-2019 13:33
Elle sait que le Scaner est en panne depuis trois mois et elle contenu ces fonctions, elle doit démissionner cette rigolote elle et le ministre de l'équipement, mais malheureusement sont collés sur leurs fauteuils avec la colle glu3 .

Alya
| 02-12-2019 13:10
Et malgré tout ce que les progrès de la médecine .LES SURVIVANTS A CETTE CHUTE DE 70 METRES DANS UN RAVIN NE SERONT QUE DES MIRACULES ET JE PENSE QUE LES AUTORIT'?S ET LES MEDECINS DOIVENT LE DIRE EN DEHORS DE TOUTE D'?MAGOGIE !ALLAH YARHAMHOUM

khaloucha
| 02-12-2019 12:15
Cette dame est beaucoup plus préoccupée par son maquillage que par la santé des tunisiens.

G&G
| 02-12-2019 12:10
Dans un pays qui se respecte une déclaration pareille c'est la démission automatique pour laisser la place à ceux qui maîtrisent la notion du temps.
Depuis que le 14 a remplacé le 7 se sont des amateurs qui dirigent ce pays vers le ravin.

G&G
RCDiste

A . V .
| 02-12-2019 12:09
Bizarre y'a que les scanners des hôpitaux publics qui cassent, jamais on a entendu ceux du privé qui cassent.
C'est un sabotage ni plus ni mois , tout les techniciens travaillent à côté dans les cliniques privées, pour cette raison ça casse toujours dans le public.
Il faut des hommes patriotes capables de diriger ce pays avec un main de fer .

LS
| 02-12-2019 11:39
ou est l'entretien madame le ministère par intérim?.Croyez moi madame vous étés tous entrain de se moquer du peuple tunisien .et vous étés tous des salots !!!!!!!!!!!.

Karim
| 02-12-2019 11:19
Tout est cassé et ceux qui décident sont des bras cassés tous sont des amateurs on a vraiment marre transport nul enseignement catastrophique secteur santé laisse à désirer et les voilà plus de 3 mois ils n ont même parvenu à former un gouvernement

Momo
| 02-12-2019 11:15
C la seule pay au monde où il y'a des scaners cassés ou problème réseau ou Medecin majech ou ministre voleur ou le peuple meurent ou plutôt les laissés crever mella 7alla ou mella ministre de la santé oufffffffffffff ya latif allah yarhamkom mes frères et s'?urs

A lire aussi

Le président du parlement, Rached Ghannouchi a reçu, ce jeudi 12 décembre 2019, une délégation

12/12/2019 20:16
6

Le chef du gouvernement désigné par Ennahdha, Habib Jamli a été reçu ce jeudi 12 décembre 2019, par

12/12/2019 19:28
4

Interrogé sur la présidence d'Ennahdha, l'ancien ministre de la Santé a indiqué qu'il ne pense

12/12/2019 15:54
11

Newsletter