alexametrics
BN TV

Législatives 2019 : résultats de la répartition des sièges

Législatives 2019 : résultats de la répartition des sièges

 

Deuxièmes élections législatives depuis l'adoption de la Constitution de 2014, cette échéance électorale s'est déroulée les 4, 5 et 6 octobre à l'étranger et le 6 octobre 2019 en Tunisie. 

Selon l'Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie), 41,3 % des électeurs tunisiens (soit 2.760.217 électeurs) se sont dirigés, dimanche 6 octobre courant, vers les bureaux de vote pour choisir, parmi les 15.737 candidats des 1.572 listes électorales (687 listes partisanes, 722 listes indépendantes et 163 listes de coalition) dans les 33 circonscriptions électorales (27 en Tunisie et 6 à l'étranger), ceux qui représenteraient leurs régions au sein du Parlement. Il est à noter que le nombre le plus élevé de listes a été enregistré à Sidi Bouzid contre la circonscription de l’Allemagne qui se place en dernière position.

 

Lors d’une conférence de presse tenue le lundi 7 octobre, le président de l’Isie, Nabil Baffoun a indiqué qu’en ce qui concerne le taux de participation par tranche d’âge, seuls 5% des jeunes électeurs âgés entre 18 et 25 ans ont voté, contre 4% des électrices du même âge. Selon la même source, la tranche d’âge comprise entre 25 et 45 ans représente 33% des votants (dont 20% d’hommes et 13% de femmes). Les plus de 45 ans constituent 57% de ceux qui ont participé à cette échéance électorale (39% d’hommes et 18% de femmes).

 

Les résultats officiels annoncés aujourd'hui, mercredi 9 octobre 2019 par l'Isie se présentent comme suit:

-Ennahdha : 52 sièges 

-Qalb Tounes : 38 sièges

-Attayar : 22 sièges

-La Coalition de la Dignité (Al Karama): 21 sièges

-Parti destourien libre (PDL) : 17 sièges

-Mouvement Echaâb : 16 sièges

-Tahya Tounes : 14 sièges

-Machrouû Tounes : 4 sièges

-Nidaa Tounes : 3 sièges

-UPR : 3 sièges

-Errahma : 3 sièges

-Al Badil Ettounsi :  3 sièges

-Afek Tounes :  2 sièges

-Liste Amal (indépendante) :  2 sièges

-UDS : 1 siège

-Front populaire :  1 siège

-Liste Al Emtiyez :  1 siège

-Parti socialiste destourien : 1 siège

-Liste Al Khayr : 1 siège

-Liste Rabeta Khadhra : 1 siège

-Liste Roujouû ila Asl : 1 siège

-Liste des jeunes indépendants : 1 siège

-Liste citoyenneté et développement : 1 siège

-Liste Wafa bel Ahd : 1 siège

-Liste Bathl et Ataâ : 1 siège

-Liste Kolna Twensa : 1 siège

-Liste Tayar Mahaba : 1 siège

-Liste Siliana fi ainina : 1 siège

-Liste la Voix des agriculteurs : 1 siège

-Liste 3ich Tounsi : 1 siège

-Liste Nahnou Houna : 1 siège

 

 

Voici le détail des résultats par circonscription selon les derniers résultats annoncés par l'Isie: 

 

Législatives 2019 : répartition des sièges à Tunis 1

Législatives 2019 : répartition des sièges à Tunis 2

Législatives 2019 : répartition des sièges à l’Ariana

Législatives 2019 : répartition des sièges à Ben Arous

Législatives 2019 : répartition des sièges à la Manouba

Législatives 2019 : répartition des sièges à Bizerte

Législatives 2019 : répartition des sièges dans la circonscription de Nabeul 1

Législatives 2019 : répartition des sièges dans la circonscription de Nabeul 2

Législatives 2019 : répartition des sièges à Sousse 

Législatives 2019 : répartition des sièges à Mahdia

Législatives 2019 : égalité entre le PDL et Ennahdha à Monastir

Législatives 2019 : répartition des sièges à Sfax 1

Législatives 2019 : répartition des sièges à Sfax 2

Législatives 2019 : répartition des sièges dans la circonscription du Kef

Législatives 2019 : répartition des sièges dans la circonscription de Béja

Législatives 2019 : répartition des sièges à Kairouan

Législatives 2019 : répartition des sièges à Zaghouan

Législatives 2019 : répartition des sièges à Tozeur 

Législatives 2019 : répartition des sièges à Kebili 

Législatives 2019 : un unique siège pour le parti de Hechmi Hamdi à Sidi Bouzid

Législatives 2019 : répartition des sièges à Tataouine 

Législatives 2019 : répartition des sièges dans la circonscription de Kasserine

Législatives 2019 : répartition des sièges à Medenine 

Législatives 2019 : répartition des sièges à Gafsa

Législatives 2019 : répartition des sièges dans la circonscription de Gabès

Législatives 2019 : répartition des sièges à Siliana 

Législatives 2019 : répartition des sièges dans la circonscription de Jendouba

Législatives 2019 : répartition des sièges dans la circonscription Pays arabes et reste du monde

Législatives 2019 : répartition des cinq sièges à France 1

Législatives 2019 : répartition des sièges à France 2

Législatives 2019 : répartition des sièges en Italie

Législatives 2019 : répartition des sièges en Allemagne

Législatives 2019 : répartition des sièges en Europe, au Canada et aux États-Unis

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (11)

Commenter

Nephentes
| 10-10-2019 11:43
L'un des éléments clés de cette élection est la désaffection massive de la jeunesse

désaffection particulièrement significative

on a extrêmement tort de sous-estimer cet élément

mais en bon clowns bédouins on s'apercevra de notre imbécillité plus tard

trop tard

mansour
| 10-10-2019 10:51
et de faire exactement ça : veiller sur l'indépendance de l'ISIE,sanctionner les dépassements,infractions et botter en touche les dépassement,irrégularités,infractions et dépassement du seuil autorisé des dépenses électorales par d'Ennahdha car seule la justice très indépendante est habilitée à enquêter sur elle..

Benje
| 10-10-2019 09:03
Vous dites L'assemblée des représentants du peuple !!! Un peuple divisé morcelé entre plus de vingt partis et coalitions on dirait qu'il y'a tant de doctrine et orientations politiques dans ce pays où la quasi totalité de la population ignore la chose politique et ont vote pour une poignée de dinar et un penchant régionaliste et notamment une place au paradis ! Le résultat c'est un parti islamiste ultra conservateur ayant obtenu le quart des sièges avec environ moins d.un électeur sur 10 va gouverner ce pays et dominer la vie en mêlant religion et politique pendant cinq ans

premiumwatcher
| 10-10-2019 08:27
Donc nous y voilà, la perte ou le choléra ! La bonne nouvelle c'est que les parties dits "modernistes" ont plus de chance de monter un gouvernement que les islamistes. L'enjeu ce n'est pas 2019 mais 2024: quel sera l'état du pays en 2024 et quid des ambitions personnelles de nos politiciens. Donc, si le soutien est apporté à la peste (Qalb Tounes), il y a une chance que le pays arrive en 2024 en relatif bon état, mais il y a un risque que tous les autres parties "modernistes" disparaissent de la circulation au nom du saint vote utile et alors adieu l'ambition personnelle. Par ailleurs, l'éclatement de l'assemblée pourra agir comme une épée Damoclès sur la peste (Qalb Tounes) pour la pousser à plus d'exemplarité et de retenue. Reste les ambitions personnelles de nos politiciens: alors intérêt du pays ou intérêts personnels ? dans une projection à 2024 pour l'instant il n'y a pas de convergence des intérêts, à moins que la peste agit pour cette convergence. Alors voyons comment maintenant chacun va agir et ils seront tous responsables.

Ali Mejri
| 10-10-2019 08:13
Une Chakchouka tunisienne , l'élection de la cour constitutionnelle va etre tres compliqué

John snow
| 10-10-2019 06:33
Les 22 sièges de tayyar montrent qu'il existe encore de l'espoir pour sauver ce pays. Tout le reste c'est une mosaïque d'intérêts, de vote forcé dirigé utile et inutile, de vote ignorant, de vote sanction et de vote régionaliste, sectaire ou lobbyiste. C'est le reflet d'une société qui n'a jamais été aussi dispersée, divisée et éclatée. 22 sièges c'est peu pour imposer une ligne cohérente au système législatif. 5 ans sombres nous attendent. Une Troyka ou quartette va
gouverner mais dans quelles conditions et quand ?

Jamel
| 10-10-2019 06:21
Cette isie doit être dissoute comme cette nouvelle assemblée, malgré tout les dépassements les islamistes sont comme d'habitude intouchables ;même les recours n'y changeront rien, l'isie et la "justice " sont islamistes ,quant aux traîtres ils resteront des minables jusqu'à leur mort.

Baraka
| 09-10-2019 23:15
Et les îles Kerkennah ,pas de circonscription ?

Abir de Gabès
| 09-10-2019 23:07
L'ISIE est pro-islamiste.
https://www.businessnews.com.tn/rafik-abdessalem-publie-ses-propres-resultats-pour-les-legislatives,520,91753,3

Calamity Jane
| 09-10-2019 22:13
Franchement BN vous ne pouvez pas nous faire un graphique dans les règles du numérique '?

A lire aussi

Le secrétaire général du Mouvement Echaâb, Zouheir Maghzaoui a présenté, ce vendredi 18 octobre

18/10/2019 11:26
3

A la question « si un gouvernement n’a pas été mis en place, que pourrait alors faire le président

18/10/2019 09:22
1

L'expert économique Ezzeddine Saidane était l’invité ce soir du jeudi 17 octobre 2019, de Myriam

17/10/2019 19:47
10

Nous soutiendrons chaque décision qui servira l’intérêt du peuple et qui s’inscrira dans notre

17/10/2019 18:19
14

Newsletter