alexametrics
BN TV

Slim Riahi : on essaie de m’éliminer à tout prix !

Slim Riahi : on essaie de m’éliminer à tout prix !

 

Le candidat d’Al Watan aljadid à la présidentielle, Slim Riahi a accordé une interview par Skype au journal électronique Tunisie Numérique, ce mercredi 11 septembre 2019 lors de laquelle il a dénoncé « l’injustice qu’il a subie » par ceux qui détiennent le pouvoir en vue de l’écarter de la course au palais de Carthage.

 

M. Riahi a, en effet, précisé qu’il était un véritable « concurrent » aux candidats à la magistrature suprême qui sont aujourd’hui au pouvoir et qui souhaitent y rester à tout prix qualifiant cette attaque de guerre qui se terminera par la volonté du peuple.

« Quand j’ai quitté le pays en novembre dernier, il n’y avait rien du tout contre moi. Toutefois, le juge d’instruction a émis un mandat de dépôt à mon encontre en avril 2019. C’est le même juge d’instruction impliqué dans l’affaire de Nabil Karoui. L’accusation de blanchiment d’argent est lancée à tort et à travers et ce qui est en train de se passer à présent est très clair », assure Slim Riahi.

Et d’ajouter que les Tunisiens ont été induits en erreur par une machine médiatique contre lui. Cependant, la vérité sera dévoilée et Slim Riahi rentrera bientôt en Tunisie, selon ses dires.

B.L   

                                                              

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (8)

Commenter

TMT
| 12-09-2019 20:30
Sachez Mr/Mme que même au cas où Mr Chahed raterait la Présidentielle, il en sortira la tête haute!
Pourquoi?tout simplement parce qu' il est le 1er dirigeant à avoir enfoncé le clou dans la vraie lutte contre les mafieux.,..
Maintenant, c' est à la justice de tenir bon.

adel
| 12-09-2019 14:12
Les Tunisiens song induits en erreur par tout le monde, led bourreaux et les victims.
Personne maquille all vérité à as guise et accuse l'eutre de mentir.
Ca on le sait bet ça ne nous intéresse pa's.
Tout ce qui nous intéresse chest qu'on construise ensemble fun avenir meilleur.
Sinon all bête nous buffer nous et nos mensonges.

Mansour Lahyani
| 11-09-2019 18:59
Re-voici Nabot-Riahi sur ses grands chevaux et ses pauvres lamentations !
Il passe sous silence qu'il s'est lui-même infligé cette peine d'ostracisme dont il se plaint :s'il était resté en Tunisie, il aurait sans doute fait un tabac dans le monde des prétendants...
Mais il est vrai qu'il aurait eu à se mesurer à ses antagonistes depuis une jolie cellule d'El Mornaguia : aïe !

tu es malade
| 11-09-2019 18:16
si slim vous vous trompez, vous nous prenez pour des ignorants lmbéciles , vous l'etes, pour la simple raison vous devez étre en tunisie pour parler et critiquer taisez vous ,vous etes malade

THB
| 11-09-2019 18:00
Vous le chassez par la porte,il essaie par la fenêtre.
Wallah, même si il fait une interview avec CNN, son avenir politique est terminé comme celui sportif.

lechef
| 11-09-2019 17:58
C'est une erreur fatale de priver un candidat.aux élections de ses droits pour accomplir sa campagne .
Le timing.est très mal choisi surtout lorsqu'il coïncide avec les élections . On aurait dû avancer ou remporter des décisions qui semblent éviter l'équité entre tous les candidats.
A mon avis, Riahi.n'a pas un poids important pour remporter les élections et actuellement., devant ces faits, il peut dire ce qu'il voudrait.
Mais, s'il a joui de tous ses droits des élections et certainement , il ne pourrait en aucun cas accéder à la magistrature suprême, aurait-il le droit de faire des déclarations pareilles?
C'est pourquoi, je persiste à dire que c'est une erreur fatale.

welles
| 11-09-2019 17:58
Ce que subit M. Karoui en ce moment n'est rien par rapport au classement que va avoir M. Chahed dimanche soir.

Famous Corona
| 11-09-2019 17:56
Après tout pourquoi pas si des individus tels que Seif Eddine Makhlouf ont osé se porter candidat?!!!

A lire aussi

Depuis ce matin, dimanche 15 septembre 2019, une photo circule sur Facebook montrant le président de

15/09/2019 11:07
0

A quelques minutes du silence électoral, l’équipe de campagne du candidat à la présidentielle, Nabil

13/09/2019 23:55
6

son retrait de la course à Carthage en faveur de Abdelkarim

13/09/2019 23:15
27

Le candidat de Beni Watani à la présidentielle, Saïd Aïdi a assuré, ce soir du vendredi 13 septembre

13/09/2019 23:09
5

Newsletter