alexametrics
BN TV

Saïd Aïdi : nous avons besoin d’une République exemplaire !

Saïd Aïdi : nous avons besoin d’une République exemplaire !

Le président du parti Beni Watani et candidat à la présidentielle, Saïd Aïdi a souligné, sur les ondes d’Express FM ce jeudi 15 août 2019, la nécessité de mettre en place une loi portant sur la moralisation de la vie politique et publique en vue de redonner confiance aux Tunisiens et développer le pays.

M. Aïdi a, dans ce sens, précisé qu’il vise, à travers sa candidature, à instaurer « une république exemplaire et moderne respectant le citoyen et la loi ».

 

Et d’ajouter qu’il envisage d’apporter des réformes constitutionnelles afin de réaliser un équilibre entre les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire indiquant que le président de la République devra avoir la prérogative de dissoudre le Parlement en cas de crise politique à l’instar du tourisme parlementaire.

 

« J’ai une vision avant-gardiste et j’investis dans l’avenir du pays. Je ne dépends pas des calculs politiques et ceci n’est réalisable que par le biais d’une république idéale et exemplaire » a relevé Saïd Aïdi.

 

B.L

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

soussi
| 16-08-2019 12:02
Pour avoir une république exemplaire
il faut un parlement avec des parlementaires qui tiennent a leur promesses envers leurs électeurs

HatemC
| 15-08-2019 22:48
Salahtataouine, n'intervient plus, j'espère qu'il est tj parmi nous '?' un ancien '?' HC

Hatem jemaa
| 15-08-2019 19:42
Et s'il fallait l'imposer qu'il en soit.

Léon
| 15-08-2019 19:27
@Barbababax: Nous trouverons certainement une solution, toi, HatemC, Salahtataouine, et bien sûr Maxula, notre belle plume. Même si ce dernier n'est pas de notre bord (c'est bien d'avoir un contradicteur dans un groupe), il est clair qu'il aime son pays et est dénué de mauvais sentiments (nous sommes foncièrement bien plus démocrates que ceux qui prétendent nous apprendre la démocratie, mais nous sommes pragmatiques).

@Alya: Pauvre Ben Ali; vous en avez fait un puits qui doit engouffrer tous vos maux et de vos échecs. Comparez ma grande, comparez. Et regardez votre peuple. Je ne crois pas qu'il en est le géniteur, sinon il aurait bien du mérite. Qu'aurait-il dû faire? Rentrez les éduquer chez eux, un par un? Son rôle est de les instruire et il l'a largement fait. Il suffit de voir le nombre d'ingrats, formés sous sa période, et qui l'insultent et insultent son enseignement dans ce journal. Arrêter de vous voiler la face:
- Vos profs sont corrompus (cours particuliers à leurs élèves)
- Vos magistrats sont corrompus (les deux mots sont synonymes).
- Vos politiques post-merdolutionnaires sont corrompus. Je ne t'apprends rien si je te dis qu'il y avait des samsara de tazkiyat (5000 dinars le maire), et que certains candidats ont en usé.
- Vos élus sont corrompus.
Ben Ali n'a pas pu venir à bout de cette vague comme allait te le prouver la merdolution.
Alors lâchez Ben Ali et occupez vous de vous.

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

cesarios
| 15-08-2019 19:25
Un président doit nécessairement avoir en priorité un bon nombre de parlementaires derriére lui pour pouvoir installer une"république exemplaire et moderne"l'intégrité , le programme, les propositions, ect... ne suffisent pas, une équipe bien soudée, courageuse pour lutter acharnement contre le terrorisme, la corruption, le nepotisme, le banditisme dans le but pour pouvoir réaliser des résultats encourageants et donner la confiance et l'espoir de tout un peuple à s'hadhérer et à s'engager en plus de trousser les manches et à réaliser le plus maxuimum de scores de la production dans tous les domaines et secteurs méme progressivement

Alya
| 15-08-2019 18:46
SAID AIDI n est pas un utopiste Le problème n est pas dans les élites des grandes écoles dont nous sommes très fiers LE PROBLEME EST CE QU A FAIT BENALI DES VALEURS MORALES DE NOTRE SOCIETE ET TOUTES CLASSES CONFONDUES

Abel Chater
| 15-08-2019 17:44
Ils ont été catapultés par la France directement aux postes de ministres et de premiers ministres en Tunisie. Ils ont tous échoué. Ils ne rêvent plus que de restituer le régime présidentiel et sa dictature régionaliste, dont ils avaient joui le log de leurs 55 ans postindépendances macabres.
Maintenant, ils collent toutes leurs fautes et toute leur incompétence aux autres.
Ce même Saïd Aïdi oublie vite sa gigantesque erreur, d'avoir nommé son ami «militaire» à la tête de l'hôpital civil de Sfax. Une débilité impardonnable. Il a semé le désordre et la zizanie au sein du ministère de la Santé, l'ayant fait reculer, au lieu de le faire avancer.
Maintenant, il trouve encore l'audace de nous expliquer à quel point il est «intelligent».
Je n'ai qu'une seule question à lui poser : d'où lui vient tout cet argent pour financer un parti politique en Tunisie?

Abou Walid
| 15-08-2019 16:32
Une "République exemplaire et idéale", deux superlatifs qui n'ont aucune chance d'être à la portée ou réalisables avec une "Constitution" qui est à l'origine de tant de blocages de taille au niveau du "Parlement", et c'est pourquoi il ne serait pas sage de bercer les Tunisiens d'illusions ?! Faire de son mieux pour une République qui se respecte, je comprends et encore faudrait-il trouver un moyen pour trouver un "Dénominateur commun" à une multitude de "Partis politiques" qui prônent des idées ou s'attachent à des politiques qui vont de l'extrême droite à l'extrême gauche !

Barbababax
| 15-08-2019 16:15
Avec tout le respect, Léon est vraiment une personne Intelligente.

J'apprécie vraiment.

(ps : au risque d'insister, Léon, je voudrais partager avec vous quelques textes, fruit d'un travail personnel... Comment pourrais-je vous les envoyer ? Juste une adresse "fictive" du moins simplement pour que vous puissiez les recevoir - mais ce n'est pas important outre mesure, ce n'est qu'un modeste souhait)

Léon
| 15-08-2019 16:03
Votre utopie et vos idéaux. Une déformation professionnelle accompagnée d'idéologie de ces X qui auraient mieux fait d'appliquer leur savoir faire à ce qu'ils savent vraiment faire (c'est à dire pas grand chose) et non pas à la politique.
L'exemplarité peut exister dans la rédaction d'un problème de mathématique mais non dans la pratique politique. Cette dernière n'exige qu'un sens profond du pragmatisme accompagné d'une réelle conscience géopolitique.
Tu en es tellement loin que tu as été utilisé par les vrais géopoliticiens atlantistes pour venir nous chanter les mérites de l'exemplarité en politique.
Un Gassas est bien plus proche du fait politique que ces prétentieux manipulés.

Harvard y Merci.

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

A lire aussi

Les journées remplies d’activités palpitantes du président du parti « Au cœur de la Tunisie », Nabil

22/08/2019 11:43
4

Le porte-parole du syndicat du corps diplomatique, Fayçal Naggazi, a affirmé, dans une déclaration

22/08/2019 09:03
2

Le candidat du parti Ettakatol à la présidentielle, Elyes Fakhfakh est intervenu, ce soir du

21/08/2019 21:48
13

Newsletter