alexametrics
mercredi 30 novembre 2022
Heure de Tunis : 16:03
BN TV
Sfax : le gouverneur fait appel à l'armée pour sécuriser la gestion des déchets
09/11/2022 | 12:29
3 min
Sfax : le gouverneur fait appel à l'armée pour sécuriser la gestion des déchets


Le gouverneur de Sfax, Fakher Fakhfakh a affirmé que la situation écologique actuelle au sein du gouvernorat n'était pas similaire à celle de l'année dernière. Il a rappelé qu'un appel d'offres a été lancé afin de construire une usine de traitement des ordures. Entre-temps, une décharge a été mise en place au niveau du port de Sfax. Le gouverneur a expliqué qu'il était dans l'obligation de créer cette décharge, mais qu'il fallait y mettre fin en raison de l'importance des exportations des poissons.

Intervenant le 9 novembre 2022 durant l'émission "La Matinale" animée par Myriam Belkadhi et diffusée sur les ondes de Shems Fm, Fakher Fakhfakh a affirmé qu'il avait pris la décision de suspendre l'utilisation de la décharge du port de Sfax en raison de l'incapacité des municipalités à trouver une solution. Il a expliqué qu'un autre appel afin de déplacer les déchets dans une autre décharge spécialisée en collecte de plastique. Cette décharge a été conçue de façon à protéger la nappe phréatique et la terre sur laquelle se trouve l'installation.


Le gouverneur de Sfax a critiqué l'attitude des municipalités et a expliqué qu'elles étaient en conflit. Il s'est retrouvé dans l'obligation de convoquer une réunion avec l'ensemble des composantes de la société civile et des acteurs régionaux. Celle-ci a été diffusée en direct. Les participants à la réunion ont demandé la sécurisation du transport des déchets. M. Fakhfakh a assuré qu'il n'y aura pas de recours à la force. Il contactera la cheffe du gouvernement, Najla Bouden et le ministre de l'Intérieur, Taoufik Charfeddine afin de demander officiellement l'intervention de l'armée tunisienne. L'armée se chargera de sécuriser les routes et les installations servant au transport et au stockage des déchets.




« Les mêmes personnes s'y sont rendues... Je les connais à travers les photos. Une enquête permettra de les identifier... Nous les avons tous pris en photo... Nous avons mené les travaux durant la nuit. Je remercie l'entrepreneur de nous avoir fourni le matériel... Ils ont réussi, avant-hier, à suspendre le fonctionnement du centre de transfert... Des soûlards et des bandits s'y étaient rendus et ont menacé d'incendier les camions de transfert des ordures. Il a décidé d'arrêter les opérations. Il est prêt et a mis à notre disposition ses équipes et son matériel... Malheureusement, il s'agit de saboteurs cherchant à empêcher le progrès de l'Etat. Ils veulent nous distraire des questions portant sur le développement... Après avoir visité les délégations, je me retrouve à gérer la question des ordures », a-t-il ajouté.

 

S.G

09/11/2022 | 12:29
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Excellente initiative
Mr le gouverneur...
a posté le 09-11-2022 à 16:53
Pour mettre un terme au banditisme des syndicats et des pratiques insidieuses et subversives de certains mouvements et partis politiques déchus, en faillite et bien connus surtout à Sfax.., l'initiative de Mr le gouverneur de Sfax de faire appel à l'armée est excellente et à saluer par tous les habitants de Sfax. Bravo encore Mr le gouverneur et bonne continuation !
FALLAG
Comme c´est le cas pour faire le Putsch de 25 Juillet..
a posté le 09-11-2022 à 16:36
L´augmentation de salaire pour les 3askaar devient exigible, n'est pas vrai?
SAM53
LES DECHETS ONT ¨PLUS DE VALEUR QUE LE PHOSPHATE
a posté le 09-11-2022 à 15:26
Mais on ne protege pas la production du phosphate source de nos devises POURQUOI LES SABOTEURS DE NOTRE ECONOMIE SONT IMPUNIS
NM
Il est temps de suivre l'exemple de Munich, nous n'avons pas d'autres choix pour le moment.
a posté le 09-11-2022 à 15:16
toute l'ancienne cité olympique de Munich est formée de hautes collines de déchets couvertes de sable sur quoi on a planté des arbres et du gazon (850000m2). Ces hautes collines sont devenues un centre de loisir et un lieu de rencontre des Munichois
https://www.youtube.com/watch?v=tybFXixYnNE


Il est temps de suivre l'exemple de Munich, nous n'avons pas d'autres choix pour le moment.

TRE
Et qui devrait le construire ?
a posté le à 16:59
et surtout avec quel argent ?
Et laisser nos enfants jouer sur une bombe toxique (métaux lourds, plastiques de toutes sortes, Dioxines.. !) ?
DHEJ
Mourad MADHI gouverneur plénipotentiaire de Sfax!
a posté le 09-11-2022 à 13:56
A bandits bandits Madhi...
veritas
'?a se réveil '?'
a posté le 09-11-2022 à 13:06
On commence à demander le concours de l'armée pour mettre de l'ordre et c'est bon signe il faut aller plus loin pour que l'armée gère tout durant quelques années.
souilem
Bonne initiative du gouverneur de sfax
a posté le 09-11-2022 à 12:55
En Tunisie, il est difficile de gouverner et de faire avancer le pays sans utilisation de la force, les tunisiens d'aujourd'hui n'ont pas connu le malheur de la guerre comme c'est le cas de l'Ukraine, ce peuple donnera l'exemple de la patience, de l'entente, du respect des gouvernants et de la lutte contre l'occupant, ce dernier peut être aussi le sous développement. Chez nous, il n'y a pas de respect ni de compromis ni de discipline, toujours "menni teguraa". rien ne marche, toujours têtus, opportunistes, égoistes et individuels. pour sortir de ce malaise, il faut utiliser la force et je suis d'accord avec le gouverneur pour appeler l'armée.
SALMA
@ souilem
a posté le à 16:53
Depuis les années 60 et l'auto-intronosation de Bourguiba, une certaine mentalité, comprenant un régionalisme subtile, un égoïsme latent, un favoritisme flagrant,... s'est emparé du tunisien quel doit son niveau intellectuel et sa situation foncière.
Cette mentalité "chacun pour soi", s'est davantage développée, pérennisée dans le temps, à travers des générations
(héritage !!!) grâce à un processus du pouvoir qui a manifestement favorisé le clientélisme et le piston.
Dans la plupart des domaines, la chose est devenue heriditaire et un droit de fait en transgression en toute impunité et les institutions (façonnées sur mesure pour sa majesté) et la loi avec l'usage d'une élasticité incroyable.
Cet héritage bourguibien a causé à notre pays des dégâts et dommages irréparables et irrécupérables.
D'ailleurs, après plus de soixante ans d'une indépendance confisquée,le citoyen n'arrive pas à se débarrasser de cette mentalité rouillée, de cet esprit mesquin, ...
En fait, en Tunisie, la loi est faite pour être transgressée surtout par ceux-là même qui l'adoptent.
C'est curieux, mais c'est la réalité d'un peuple qui s'est fait lui même prisonnier en acceptant d'être traité comme un vulgaire matricule pour le pouvoir (administrations, appareils répressifs,...).
Aujourd'hui, la Tunisie est devenue un embryon d'un état totalement dépourvu de la légalité, de la légitimité et de l'autorité.
L'erreur du citoyen c'est d'avoir cédé et délaissé son pouvoir, ses droits,...
Aujourd'hui à travers son comportement, le citoyen a compris que son statut d'acteur du quotidien est perdu à jamais.
C'est une évidence!!!
Et sa préoccupation ultime reste sa survie car la misère a fini par le vaincre dans un monde où le concept de la vie n'a plus de sens.
Aujourd'hui, dans tout le pays, on vit avec toutes sortes d'animaux et de bestioles...
En fait, en Tunisie, on est revenu à la case départ : l'être "humain"
n'est qu'un ANIMAL...