alexametrics
vendredi 30 septembre 2022
Heure de Tunis : 07:26
BN TV
Ben Dali : la levée de la compensation sur les carburants se fera sur trois ans
19/09/2022 | 22:06
1 min
Ben Dali : la levée de la compensation sur les carburants se fera sur trois ans

 

Le directeur général des hydrocarbures au sein du ministère de l'Industrie, de l'Energie et des Mines, Rachid Ben Dali, a indiqué, lors d’une intervention, lundi 19 septembre 2022, dans l’émission Rendez-vous 9 sur Attessia TV, que la levée de la compensation sera accompagnée de mesures d’aide aux familles nécessiteuses.

 

« La levée progressive de la compensation sera opérée sur trois ans pour arriver à des prix réels mais les familles nécessiteuses auront des aides financières pour se procurer les produits de première nécessité, les bouteilles de gaz précisément », a affirmé le responsable.

 

 

On rappellera qu’une nouvelle augmentation des prix des carburants vient d’être opérée. La décision a été prise par les ministères de l’Industrie et du Commerce. La dernière augmentation remonte au 13 avril 2022.

 

Les nouveaux prix se présentent comme suit :

-Essence sans plomb : 2.400 DT – Une augmentation de 70 millimes

-Essence sans plomb « extra » : 2.730 DT – Une augmentation de 130 millimes

-Gasoil sans soufre « extra » : 2.425 DT – Une augmentation de 115 millimes

-Gasoil sans soufre : 2.080 DT – Une augmentation de 70 millimes

-Gasoil : 1.860 DT – Une augmentation de 70 millimes

 

 

M.B.Z

 

 

19/09/2022 | 22:06
1 min
Suivez-nous
Commentaires
DHEJ
Ya Ben Dali....
a posté le 20-09-2022 à 08:58
Laarayedh est en prison...
Papa
Le peuple est nécessiteux
a posté le 20-09-2022 à 08:45
A ce rythme tout le peuple sera nécessiteux, je ne comprends pas comment l'état subventionne les carburants mais prélève des taxes de l'ordre de 35% c'est le serpent qui se mord la queue.
Un cadre perçoit en moyenne 1500Dt en Tunisie et il consomme 100 à 120 litres de carburant, donc avec le litre à 4300 (le prix annoncé par les autorités) il aura 35% de son salaire qui passe en carburant, il est nécessiteux ou non
Agatacriztiz
Un peu d'initiative siou plaît
a posté le 19-09-2022 à 22:51
Si on laissait nos jeunes ingénieurs proposer des systèmes "retrofit" pour remplacer les moteurs thermiques existants sur les véhicules par des moteurs électriques, mus en partie par une énergie d'origine solaire (ça c'est fait dernièrement au Venezuela, pays qui subit des sanctions pas possibles depuis Hugo Chavez, c'est pratiquement un programme bouclé en Chine, qui va rendre ces transformation possibles à grande échelle) ou bien on encouragerait des ingénieurs à concevoir et créer des véhicules électriques (il y en a un, en Tunisie, qui en a fabriqué un à trois roues) on arriverait à diminuer progressivement nos consommations en carburants.
Que ces messieurs du Ministère commencent à se creuser la cervelle pour pondre un programme national dans ce sens, au lieu d'augmenter systématiquement le coût des carburants jusqu'à paralysie de l'économie, au mieux, émeutes violentes avec violences physiques, saccages et déprédations de biens au pire...
JUDILI58
MENSONGES
a posté le 19-09-2022 à 22:30
Les hydrocarbures actuellement sont aux prix réels voire légèrement supérieurs. L'état tunisien quand il parle de l'essence ne parle jamais des taxes qu'il récolte. Aujourd'hui les taxes imputées sur les hydrocarbures ramènent à l'état plus que ne lui coûte leur compensation. Il faut arrêter de mentir. Quand aux familles nécessiteuses elles ne consomment que le gaz , l'électricité et le pétrole ni super ni gasoil.