alexametrics
mardi 28 juin 2022
Heure de Tunis : 19:33
BN TV
Kamel Fekih a-t-il annoncé la fermeture du siège de l’Union des Oulèmas musulmans ?
10/05/2022 | 22:58
2 min
Kamel Fekih a-t-il annoncé la fermeture du siège de l’Union des Oulèmas musulmans ?

 

Les internautes ont massivement partagé depuis dimanche 8 mai 2022 une information selon laquelle, le gouverneur de Tunis, Kamel Fekih aurait déclaré la fermeture du siège de l’Union des Oulèmas musulmans.

 

Des pages ont indiqué « Après l’examen des dossiers, il a été décidé de fermer des associations suspectes dont l’association d’Al Qaradhaoui », ou encore « le gouverneur de Tunis décide la fermeture de la filiale de l’Union des Oulèmas musulmans et plusieurs associations suspectes ».

 

 

 

Les pages ayant rapporté cette information sont parties de la déclaration du gouverneur, Kamel Fekih, accordée à la page « Bila Kinaâ ».

 

Tenant compte de la polémique suscitée, BN Check a procédé dans un premier à la vérification de la déclaration du gouverneur. A partir de 1min 40 sec, on entend le gouverneur dire en substance : « Je ne suis pas d’accord pour la présence de la filiale de l’Union des Oulèmas musulmans en Tunisie, mais il existe un accord avec l’Etat tunisien. La cheffe du gouvernement doit formuler une demande claire pour l’expulser. Pour nous, la filiale possède un contrat, mais il ne sera pas renouvelé. Je ne sais pas quand est-ce qu’il arrive à terme, mais c’est pour bientôt ». Ainsi, le gouverneur n’a pas indiqué dans la vidéo qu’il avait été décidé de dissoudre la filiale de cette union en Tunisie, mais il a exprimé sa position par rapport à sa présence en Tunisie.

 

 

Cependant, et dans l’objectif de s’assurer davantage de cette déclaration, BN Check a contacté le gouverneur de Tunis. Il a nié catégoriquement avoir accordé une déclaration dans ce sens. « Je n’ai pas annoncé la dissolution ou la fermeture de la filiale de l’Union des Oulèmas musulmans en Tunisie. Cela ne fait pas partie de mes prérogatives. Ma déclaration a été déformée ».

Ainsi, le gouverneur n’a aucun moment annoncé la dissolution ou la fermeture de la filiale Al Qaradhaoui en Tunisie. Les équipes de BN Check ont, également, vérifié que les procédures liées aux autorisations accordées aux associations passent par la présidence du gouvernement et qu’elles sont l’unique partie officielle habilitée à le faire.

 

S.H

 

10/05/2022 | 22:58
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Mad
Association suspecte, dites vous...
a posté le 11-05-2022 à 19:30
Y a pas plus suspect que l'association de malfaiteurs dirigée par la Karakouze des Karakouze Abir Moussi.
Une citoyenne
Etat des mensonges
a posté le 11-05-2022 à 08:45
KS a fermé toutes nos institutions légales nationales par des bêtes décrets parachutés par siedtout et pour fermer une boite illégale qui produise des terroristes, il est se voit incapable, tout simplement par peur de lelletou moza!
retraité
tellement difficile de fermer une organisation étrangère
a posté le 11-05-2022 à 06:55
il est tellement difficile de fermer une organisation étrangère qui endoctrine nos élites et notre jeunesse alors que nous avons notre université Zitouna vieille de plus de 1000 ans avant l'université El Azhar qui a qui a formé des illustres savants islamiques les plus récents du 20 siècle les feux Mohamed Tahar Ben Achour et son fils Fhadel Ben Achour qui a aidé le visionnaire Bourguiba de promulguer le statut personnel de la femme tunisienne qui a été une fierté considérable dans le monde arabo-musulman on n'a pas besoin de ce Kharadaoui et des qataris qui n'existaient pas avant la moitié du 20 siècle il est temps que le président de la république qui gouverne seul le pays de fermer les bureaux de cette association étrangère et toutes les associations étrangères qui ne respectent pas la dignité et l'indépendance du pays.