alexametrics
BN TV

Vidéo - L’emprisonnement de Ben Brik menace la liberté d’expression

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (4)

Commenter

Djikistra
| 02-08-2020 18:39
La justice doit s'appliquer!point barre..
Il n'a qu'à fermer son clapet ce guignol..
Maintenant au trou ,il sait que Nabil makarouna ne pourra jamais le sauver....

Amazigh kabyle
| 31-07-2020 14:52
La fête de la République 2020, notre ami et confrère Taoufik Ben Brik l'a passée en prison. Taoufik Ben Brik est un poète, écrivain, journaliste. Un iconoclaste par excellence qui navigue dans des eaux différentes du commun des mortels.

Justinia
| 29-07-2020 15:15
Les assassins de Brahmi et Belaïd sont libres.
Les égorgeurs de jeunes Bergers innocents sont libres.
Les assassins de la garde sont libres.
Makhlouf est libre malgré sa condamnation.
Tous ces islamistes qui insultent et humilient les autres sont libres.
Mr. BEN BRIK EST EN PRISON:::
Pourquoi?

Bob
| 29-07-2020 15:14
C'est le corporatisme qui menace la liberté. Si on doit libérer les journalistes, les hommes politiques, les artistes, les écrivains, les hauts fonctionnaires, les amuseurs de la télé, les riches, les pistonnés, les malades, les personnes âgées et je ne sais quoi encore, on n'arrêterait plus personne et il n'y aurait dans les prisons que les jeunes sans diplôme, chômeurs, pauvres, en bonne santé, sans famille et sans amis, Un journaliste n'est pas au dessus des lois et sa présence en prison pour un délit (insulter est un délit même venant d'un journaliste et il y a des journalistes voyous) ne va pas changer la face du pays et encore moins celui de l'humanité. S'il insulte la justice, il n'a aucune excuse, il doit rendre compte de ses actes et ses paroles.

A lire aussi

Youssef Fennira a indiqué qu’il aurait voulu se rendre aux 24 bureaux régionaux de l’agence et faire

07/08/2020 18:38
0

Le taux de réussite de la session principale était de 27,73%.

07/08/2020 15:46
0

Rached Ghannouchi gouvernait dans l'ombre.

07/08/2020 11:10
11

Son rôle est de protéger les déposants et de les

06/08/2020 19:50
5