alexametrics
Dernières news

Le président du CSM dénonce les propos de Noureddine Taboubi

Temps de lecture : 1 min
Le président du CSM dénonce les propos de Noureddine Taboubi

Le président du Conseil supérieur de la magistrature (CSM), Youssef Bouzakher a indiqué, ce dimanche 28 juin 2020, dans une déclaration à l’agence Tap, que le discours du secrétaire général de l'UGTT, Noureddine Tabboubi lors de la réunion de la Commission administrative de l'UGTT hier à Sfax contient « des inexactitudes et des allégations ».

 

Youssef Bouzakher a affirmé que les accusations de Noureddine Taboubi contre le CSM de couvrir des dossiers de corruption dans le corps des magistrats relèvent des inexactitudes et ne sont que des allégations. « Le discours de Tabboubi hier à Sfax montre un mépris manifeste à l'égard du corps des magistrats et ne sied pas à une organisation nationale de l'envergure de l'UGTT pour son contenu truffé de contre-vérités. La Constitution tunisienne et les lois en vigueur ne tolèrent pas une ingérence dans le système judiciaire », a-t-il souligné.

Il a ajouté que le secrétaire général de l'UGTT cherche à faire pression sur les magistrats en charge d'affaires de droit commun, tout en se disant surpris du changement de la position de l'UGTT avec qui le CSM entretenait de bons rapports jusqu'à la semaine dernière.

 

Rappelons que le secrétaire général de l’UGTT a épinglé le traitement par la justice de certains dossiers remettant en cause son indépendance et épinglant, nommément, le procureur de la République pour sa gestion de certaines affaires.

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (29)

Commenter

Justinia
| 29-06-2020 16:21
Bonjour,
Et si Brahmi était votre père?Belaïd votre oncle?.Et si la fille violée par deux policiers et jetée en prison sans jugement était votre soeur ?
Cordialement.

Justinia
| 29-06-2020 14:33
Voilà la déclaration de l'AMT:
"Appuyer le rôle du pouvoir judiciaire dans la protection des droits et des libertés et l'instauration de la justice."
Vous prétendez que M. Taboubi parle d'inexactitudes? lesquelles?Allégations? lesquelles ?
Mépris manifeste à l'égard des magistrats? Et le mépris de la magistrature à l'égard des gens
Truffés de contre vérités? et vos mensonges envers le justiciable?
Jusqu'à quand vous allez prendre les gens pour des imbéciles? Quand allez vous rendre justice concernant Brahmi,Belaïd;Naghdh,les bergers égorgés,les attentats,l'envoi de jeunes pour tuer.Je m'arrête là!
Question à la justice:avez-vous vraiment une conscience ?.Est-elle tranquille?

Momo
| 29-06-2020 14:17
Mais ils ont tardé... Qand on voit le traitement de l'affaire Karoui ou Fehri, il est évident que la justice est sous l'emprise du pouvoir politique. Aux juges de réagir et de virer les brebis galeuses aux soldes des uns et des autres... Sinon ils ne doivent pas s'offusquer des critiques vu qu'elles sont justifiées. B7iri est passé par là. Et les premiers qui en pâtissent sont les juges intègres.

observator
| 29-06-2020 14:02
Absolument...la transparence doit être de mise.

El Chapo
| 29-06-2020 13:55
Il est vraiment temps de dissoudre cette entité que vous appellez syndicat grouillant de bandits en tout genre aussi bien à leur base qu'à sa tête ...

Le seul remède pour sauver lle pays serait de dissoudre par voie de justice cette s....e comme cela a été le cas du RCD en 2011 et de remettre ses membres entre les mains de la justice aussi bien civile , pénale que militaire car nous pouvons considérer que ces dizaines de milliers de pseudos manifestation contre tout et rien ont été fomentées par cette entité qu'on pourrait qualifier de terroriste et menaçant la paix civile dans le pays

observator
| 29-06-2020 13:47
Les dossiers de corruption qui s'accumulent en vue d'être traités par la justice et concernant des syndicalistes entre autres, l l'arrestation de 6 personnes dont un DG employés par la RNTA pour corruption et détournement d'argent publique ( RNTA appartient à l '?tat...) suite à une instruction du pôle judiciaire....les dossiers Tunisair et d'autres entreprises publiques empêchent Taboubi et sa bande de dormir.
Donc la stratégie de Tabiubi est Claire : attaquer l'institution judiciaire pour faire pression sur elle qu'elle lève les pieds et ne traite pas ces dossiers de grande corruption.
Donc la manoeuvre de ce syndicat est Claire.

Juges honorez votre fonction allez de l'avant les tunisiens sont avec vous contre toutes ces crapules sans foi ni loi.
De toutes les façons le pays est arrivé à un niveau d'endettement telqu il est devenu presque impossible de s'endetter sous peine de déclarer sa faillite générale et donc nous risquons une OPA des grandes institutions financières internationales sur tout ce qui nous restent nous risquons de tout perdre.
Donc l une des mesures urgentes a prendre et de réduire la corruption pour pouvoir ne serait ce qu'assurer un minimum vital pour les Tunisiens .
Tout le monde est dans le même bateau sauf les grands corrompus qui ont déjà assuré leurs arrières sous d'autres cieux où cas où.
Donc Taboubi et sa bande n'ont rien à foutre de la faillite de notre pays.
Ils sont prêts à le brûler pour sauvegarder leurs privilèges.
C'est pourquoi notre justice aujourdhui a un rôle vital pour la lutte contre la corruption.
Et notre soutien est précieux pour lui assurer une certaine indépendance.
Voilà pourquoi aujourdhui la bande à Taboubi est dans tous ses états.
Donc nous devons bien en être conscients c'est notre pays et la survie de nos d'enfants qui sont en jeu.
C'est pourquoi la Judtice doit être ferme et ne doit pas céder au chantage des clans mafieux car les conséquences en cas de mollesse risquent de nous être fatales à nous tunisiens.
C'est notre intérêt à nous tous toute catégorie confondue.

BIEN
| 29-06-2020 13:35
Comme il est temps d´accelerer l´ouverture de tous les dossiers de cette UGTT et ses fonctionnaires: Nous voulons tout savoir de leurs agissements criminelles depuis l´Independance du pays..

Yilsimhim I5allsou Lè9dim wè Jdid !

observator
| 29-06-2020 13:10
Pour s'affirmer comme une institution indépendante.
C'edt notre intérêt.
Qu'attendez d une direction d un syndicat qui depuis le départ de H Achour a toujours soutenu la dictature et le répression.
Le Taboubi qui parle de démocratie a soutenu Zbidi , un putschiste, lors des dernières elections présidentielles.
Ce syndicat telqu'il est dirigé depuis 40 ans est devenu un handicap majeur contre la démocratie et les libertés dans ce pays.
Taboubi et son grang sont au pied du mur aujourdhui. La fuite en en-avant.
De plus en plus les tunisiens en ont marre et se rendent compte des crimes commis par cette bande contre les intérêts du pays.
L'Histoire des syndicalistes de Sfax n'est que l'arbre qui cache la forêt.
Taboubi et cie savent que l'étau se resserre de plus en plus sur tous ces corrompus qui infectent les entreprises et d'administration publiques.
Donc fidèles à leurs habitudes et main dans la main avec les autres forces corrompues , ils gesticulent menacent le pays et ses institutions avec leur makina....
Toujours l'esprit de désordre et de la pagaille pour tenter de maintenir leurs privilèges..
'? tous ces honorables juges qui aiment leur pays, ne cédez pas à la pression de ce gang, les tunisiens en masse sont avec vous.
C'est notre intérêt à tous, que notre justice s'émancipe et dit non à toutes ces manoeuvres de pression d'où qu'elles viennent.
L'avenir appartient à ce pays et aux tunisiens et non à cette bande de malfrats qui se croient au-dessus des lois .

mokhtar el khlifi
| 29-06-2020 11:49
Des accusations graves de la part du SG de l'UGTT et qui secouent la confiance que le citoyen a dans l'appareil judiciaire.Pourquoi ne pas donner des précisions,en informer à la fois les médias et le CSM et intenter une action judiciaire.On ne peut mettre en doute également la position du CSM. Faudrait-il mettre en place une enquête.Est-ce du ressort de la Ministre de la justice ou du Gvt de le faire.On ne peut laisser ce genre d'allégations s'incruster dans nos esprits.Sans justice il n'y a pas de DEMOCRATIE.

Soussi
| 29-06-2020 11:19
Ya Si Youssef
Dans quelle planète vous vivez l injustice
en Tunisie se voit à l '?il nue
Monsieur faites votre travail l injustice est entrain de tirer le pays vers un fond inconnu
Si Mr Taboubi a insulté la système judiciaire il faut le juger vous êtes la justice non

A lire aussi

L’Association des magistrats tunisiens a rendu public, ce mercredi 23 septembre 2020, pour répondre

23/09/2020 22:42
4

Il avait été en contact avec une personne infectée

23/09/2020 21:39
2

Lors d'un conseil ministériel

23/09/2020 21:14
2

La réunion a abordé l’importance de mettre la liquidité nécessaire à la disposition de la Cnam et de

23/09/2020 20:51
5