alexametrics
Dernières news

Quatre nouveaux cas importés d’infection au Covid-19

Temps de lecture : 1 min
Quatre nouveaux cas importés d’infection au Covid-19

 

Le nombre de cas contaminés par la pandémie Covid-19 s'est élevé à 1168 sur un total de 68.784 tests réalisés depuis le début de la pandémie, a annoncé le ministère de la Santé, samedi 27 juin 2020.

 

Quatre nouvelles contaminations ont été enregistrées parmi les personnes rapatriées et hébergées dans les centres de quarantaine.

 

Le nombre de personnes rétablies a atteint 1025 et celui des décès demeure stable à 50. 

 

Tous nos articles sur la pandémie Covid-19

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (4)

Commenter

Sarj
| 29-06-2020 07:27
Il faut instaurer une discipline partout et surtout dans les hôtels. Civisme, respect des conditions sanitaires, etc...
Quand on voit dans les piscines les femmes qui nagent ou qui participent à des séances de danses ou aquagym toutes habillées ça fait peur. J'ai vu hier des photos du Phenicia à Hammamet bonjour les dégâts ! Il faut remplir les hôtels, donc tout est permis.

Zorro
| 28-06-2020 14:50
Qu'on m'explique :
Les autorités tunisiennes obligent les voyageurs à présenter un test PCR a leur arrivée en'Tunisie.
Selon , l'article, après 6 jours passes en confinement dans les hôtels, des cas de contamination apparaissent.
Deux solutions:
Soit les personnes ont contracté le virus a l'aéroport
Soit dans les hôtels tunisiens où ils ont séjourné

D'autre part, les cas ne semblent pas être graves. Donc la conclusion est que les tests PCR ne servent à rien. Seulement à remplir les caisses des cliniques et labos privés tunisiens.
CQFD!

retraité
| 28-06-2020 09:36
avec l'ouverture des frontières pour les touristes et les tunisiens résidant à l'étranger sans mise en quarantaine obligatoire le nombre des nouveaux cas contaminés importés ou locaux qu'en plaise à notre ministère de la santé qui a réduit considérablement le nombre de tests virologiques depuis début juin pour affirmer haut et fort que le virus est vaincu alors que dans tous les pays du monde parlent que le virus circule et ils sont sincères car on assiste depuis la semaine l'épidémie revient en force en Chine (Pékin) ,en Corée du Sud en Allemagne qui a reconfiné plus 600000 en Rhénanie du nord -Westphalie et l'Italie et l'Espagne de nombreux nfoyers épidermiques ont été recensés et non parlons pas de l'Amérique ou le virus est très actif et meurtrier et les autorités politiques et sanitaires sont dépassées à coté notre voisine depuis 3 jours la pandémie revient en force dans les régions de l'est et nous souhaitons que les autorités algériennes reviennent au confinement général et la fermeture des frontières terrestres pour ne pas vexer nos frères algériens qui viennent très nombreux en vacances et qui ont encouragé notre tourisme depuis 2011 lorsque les touristes européens font défaut de les imposer une mise en quarantaine de 14 jours dans hôtels fermés .

Microbio
| 27-06-2020 22:07
Je déconseille l'introduction des certificates dits d'immunité.

Nous ne savons pas si la personne qui a des anticorps est vraiment protégée. Une étude qu'il a récemment réalisée à Lübeck (Allemagne) a révélé de nombreuses ambiguïtés.

Je n'ai aucun doute sur les méthodes de mesure en tant que telles qui sont maintenant couramment utilisées. Cependant, on ne sait pas très bien ce qu'un test positif pour les anticorps signifie réellement pour le patient d'un point de vue médical : nous savons que les anticorps sont là, nous savons même à quoi ils ressemblent - mais nous ne savons pas ce qu'ils peuvent faire.

Je mets également en garde contre une société à deux vitesses, avec et sans immunité.

De nombreux patients avaient souffert d'une maladie Covid-19 clairement visible - mais n'avaient pas d'anticorps. Inversement, il y avait aussi des personnes infectées qui n'avaient aucun ou presque aucun symptôme - mais qui ont ensuite présenté des anticorps clairement mesurables dans leur sang.
Il s´agit d´ une image serologique très colorée.
Des recherches supplémentaires seront nécessaires. A mon avis, les résultats de cette étude n'ont pas suggéré que les tests d'anticorps devraient être utilisés pour promettre ou certifier l'immunité à quelqu'un.

Médecin spécialiste en Microbiologie, Virologie et Infectiologie
Pratiquant en Allémagne.

A lire aussi

L’Association des magistrats tunisiens a rendu public, ce mercredi 23 septembre 2020, pour répondre

23/09/2020 22:42
3

Il avait été en contact avec une personne infectée

23/09/2020 21:39
2

Lors d'un conseil ministériel

23/09/2020 21:14
2

La réunion a abordé l’importance de mettre la liquidité nécessaire à la disposition de la Cnam et de

23/09/2020 20:51
5