alexametrics
Dernières news

Nabil Karoui : nous n’éprouvons aucune animosité envers Ennahdha

Temps de lecture : 1 min
Nabil Karoui : nous n’éprouvons aucune animosité envers Ennahdha

Le président de Qalb Tounes, Nabil Karoui a affirmé, suite à sa réunion avec le président du Parlement et chef d’Ennahdha, Rached Ghannouchi ce mercredi 15 janvier 2020, avoir établi des concertations avec le parti islamiste afin de présenter quelques potentiels chefs du gouvernement « dignes de confiance ».

Cependant, M. Karoui a précisé qu’aucune partie n’est capable de « s’accaparer » du gouvernement ou de « l’orienter vers des intérêts partisans ou personnels ».

Nabil Karoui a, par ailleurs, relevé la nécessité de rassembler toutes les composantes du Parlement assurant que les différents partis politiques doivent se mettre d’accord sur deux ou trois potentiels chefs du gouvernement et ce en vue de « faciliter la tâche » au chef de l’Etat, Kaïs Saïed.

Le président de la République sera, ainsi, appelé à choisir parmi ces noms un chef du gouvernement capable de récolter même 150 voix des députés lors du vote de confiance.

« Tous ceux que nous avons contacté par la voix de la raison ont interagi avec nous y compris Ennahdha et nous n’éprouvons aucune animosité envers ce parti. Je ne peux pas dire qu’il y a un accord entre nous mais nous sommes en train d’essayer », relève Nabil Karoui.

Rappelons qu’une réunion de dernière minute, s’est déroulée dans les locaux de l’Assemblée, entre Rached Ghannouchi et Nabil Karoui, le 10 janvier 2020, jour du vote de confiance au gouvernement de Habib Jamli.

Une deuxième rencontre a suivi entre M. Jamli, M. Karoui et M. Ghannouchi, plus tard la même journée. Habib Jamli aurait tenté de récolter les voix des élus Qalb Tounes pour faire passer son gouvernement.

 

B.L

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (8)

Commenter

Tunisino
| 16-01-2020 09:35
Ce mafieux va être écarté du prochain gouvernement qui serait constitué par Nahda-Karama, Tayyar-Chaab, et Tahya, avec un total de 72+41+14=127 Sièges. Il semble que Qalb et PDL ont été exploités pour gifler Nakba, mais il restent toujours utiles en opposition, s'ils décident de devenir matures et sincères!

Hatem jemaa
| 15-01-2020 20:57
Les valeurs et les principes sont différents de ceux du monde des affaires. Entre l'animosité et l'alliance il y a assez de distance pour respecter ses principes sans offenser personne. Cette distance semble être méconnue par Mr Karoui. A moins que ce soit une question d'absence de principe. Et là c'est plus grave.

MH
| 15-01-2020 19:05
Tout semble indiqué un accord entre Nahdha-Tayar-Qalb pour former un Gvt qui tiendra la route, pourrvue qu'elle soit compétente.

Microbio
| 15-01-2020 17:32
Comment cet élan peut-il être utilisé pour une culture politique différente?
Pleine conscience, prévoyance, humanité. J'aimerais que les politiciens modélisent cela. Essayez-le au moins. Heureusement que quelques politiciens ont laissé tomber les larves pendant un moment. Ils nous montrent une image morale de notre société: vantard, ambigu, corruptible.
Cette politique est le reflet d'une partie de la réalité sociale. Merci pour l'affichage ouvert. Merci M. Gannouchi. Merci Monsieur Karoui. Vous nous montrez comment nous sommes vraiment. Parce que les ivrognes et les enfants disent la vérité.
Les médias obsessionnels ne poussent-ils pas la politique dans un conflit? Nous vivons des productions télévisées comme des duels de discours martiaux, des confrontations savantes. Les entretiens sont parsemés de polémiques cyniques. Voulons-nous tous simplement des émeutes et combattre la rhétorique? Non. Il y a aussi une autre vérité.

A quoi ressemblerait cette nouvelle culture politique?
En vérité, nous voulons être compris, entendus et aimés par ceux là-haut. Nous voulons des figures et des structures de guidage compréhensives, généreuses, sages et aimables. C'est ce qui doit être développé: raffinement de la démocratie, ancrage du capitalisme, solidarité avec le monde entier.
Nous avons été réveillés par les événements de démasquage et pouvons, oui, devoir penser à ce à quoi ressemble une nouvelle culture politique. Je veux dire, la structure du système des partis a atteint un tournant. Les jeux de sangliers qui jouent les uns contre les autres ne mènent souvent pas à de bonnes solutions. On veut un dialogue, une vraie coopération, une culture d'appréciation et d'ouverture aux tensions et aux différences.

In Chèè Allah!

Oueld el kahena
| 15-01-2020 16:10
Les nahdhaouis ont perdu la face ils étaient gâtés par leur caractère aujourd'hui ils se trouvent devant le fait accompli
Rappelons que ennahdha n est plus un danger mais elle demeure une menace pour la liberté

lol
| 15-01-2020 15:51
Tu reprochais à Tahya tounes ce que tu fais maintenant et même pire !!!
On savait que tu n'es pas fiable mais pas à ce point et pas aussi vite!

DHEJ
| 15-01-2020 15:31
Mais les voies du commandement sont bien tracés et difficiles à lire si on ne maitrise pas le théorème de BERNOULLI!


Alors est-ce la semence qui commande ou la récolte qui commande?!

tounsi
| 15-01-2020 15:12
calcul mesquin si nahdha vote contre le prochain gouvernement il ya risque de refaire les elections ce qui n,arrange pas les elus de qalb tounes car les macaronis sont cuites

A lire aussi

La biat veut acquérir un bloc de contrôle majoritaire dans Tunisie

23/01/2020 16:35
1

Le bilan de la Conect pour 2019 et son programme pour 2020 a été au centre d’une conférence de

23/01/2020 16:20
0

Le président de l’ARP et chef du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, a rencontré ce jeudi 23

23/01/2020 16:15
6

La présidente de l’Instance nationale de lutte contre la traite des personnes, Raoudha Laâbidi, a

23/01/2020 15:55
2

Newsletter