alexametrics
Dernières news

Mohsen Marzouk : le gouvernement Jamli est un condensé des échecs précédents !

Temps de lecture : 2 min
Mohsen Marzouk : le gouvernement Jamli est un condensé des échecs précédents !

 

Le président du mouvement Machrouû Tounes, Mohsen Marzouk a indiqué, ce mardi 14 janvier 2020, lors de sa présence sur le plateau Rendez-vous 9 sur la chaîne Attessia, que le gouvernement Jamli est un condensé des échecs de tous les gouvernements précédents.

 

« Durant les cinq dernières années, j’avais l’impression de ne pas vivre dans ma peau. Nous étions dirigés par une obligation et non par un libre choix de nos actions. Les attentes des Tunisiens n’étaient pas au centre des priorités des gouvernements. Avant, le pouvoir était détenu par un parti unique, maintenant, il est détenu par quatre ou cinq partis avides du pouvoir. Le prochain gouvernement doit avoir une vision réelle et non une sorte de « shopping list ». Aujourd’hui, le président de la République a une grande responsabilité, c’est à lui que revient la décision de désignation. Le président de la République a une vision concernant le centre et les régions ainsi que la marginalisation. La question est de savoir si son choix va traduire sa vision ».

 

Revenant sur les prochaines tractations, Mohsen Marzouk a assuré que le bloc de la Réforme nationale est ouvert à tous les partis et blocs parlementaires, soulignant sa disposition à un dialogue constructif. Il a également ajouté que les blocs qui se sont déjà accordés peuvent présenter trois ou quatre candidats à la présidence du gouvernement, tout en ayant un poids lors des négociations.

 

Mohsen Marzouk  a commenté la dernière visite du mouvement Ennahdha Rached Ghannouchi en Turquie, affirmant que Rached Ghannouchi doit faire preuve de plus de retenue dans la mesure où il est actuellement le président du Parlement. « D’ailleurs, on se demande s’il n’y a pas d’autres dirigeants au sein d’Ennahdha capables de mener les négociations. Le jour de la plénière, c’est Rached Ghannouchi qui avait mené les négociations en personne. Il avait même proposé des portefeuilles ministériels aux blocs en contrepartie du vote au gouvernement Jamli ».

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (3)

Commenter

maamar
| 15-01-2020 16:27
Qu'est ce que vous racontez Monsieur l'ami de HAFTAR. Vous avez trompé Bajbouj en le sabotant en amérique mais il vous a eu grace à son intelligence malgres l'age. Vous avez un petit parti sans aucune audience vous n'etes pas élu' vous portez des jeans pour impressionner votre égo. Vous etes un zéro qui se comporte comme zorro sans aucune envergure. Vous etes un nullard tres bavard. Les tunisiens sont murs vous ne pourrez jamais les berner cachez vous le pouvoir vous ne l'aurez jamais à moins que FREEDOM fasse un coup comme en lybie n'est ce pas cher mr Housse.......
.

lol
| 15-01-2020 16:04
Tu étais le bras droit de BCS mais tu as échoué à Nida, tu as fait échouer Machrou, tu as échoué à rassembler la famille démocratique, tu traînes des casseroles (relations suspectes avec le qatar et les émirats, panama papers ...).
Avec tout ça, tu te permet de donner des leçons à longueur de journée.
Wake up man! Laisse la place aux autres cadres de ton parti

Badran
| 15-01-2020 10:18
Il me semble que Marzouk dit n'importe quoi rien que pour faire du bruit et qu'on parle de lui!
A l'entendre, on a l'impression d'entendre les Emirats ou Haftar!

A lire aussi

Une mine posée par des terroristes

23/01/2020 19:08
0

un élargissement reste encore possible, voire souhaitable.

23/01/2020 19:02
0

Le secrétaire général du parti Attayar, Mohamed Abbou, a rencontré ce jeudi 23 janvier 2020, le chef

23/01/2020 18:02
2

La biat veut acquérir un bloc de contrôle majoritaire dans Tunisie

23/01/2020 16:35
1

Newsletter