alexametrics
Dernières news

Kaïs Saïed s’enquiert de la situation d’un jeune blessé de la révolution

Temps de lecture : 1 min
Kaïs Saïed s’enquiert de la situation d’un jeune blessé de la révolution

 

Le président de la République, Kaïs Saïed a rendu une visite, ce mardi 14 janvier 2020, au jeune Khaled Ben Nejma, blessé de la révolution touché par trois balles le 13 janvier 2011.

 

Le président de la République s’est entretenu avec Khaled Ben Nejma pour s’enquérir de son état de santé et sa situation sociale. Il a souligné la nécessité de suivre la situation de tous les blessés de la révolution et des Tunisiens de manière générale, notamment les plus démunis.

 

La rencontre a été une occasion pour passer en revue les évènements du 14-Janvier et "le courage des jeunes à cette époque et leurs sacrifices". Kaïs Saïed a mis en exergue les efforts déployés par le cadre médical et paramédical dans les différents établissements hospitaliers.

 

Le chef de l’Etat a insisté sur "la valeur des jeunes et leur rôle dans la révolution et la construction du processus démocratique", rappelant "son engagement par rapport à la situation des jeunes, l’application de la loi et le respect de la Constitution".

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

Momo
| 15-01-2020 00:02
Quelqu'un pourrait lui dire que la campagne est finie et qu'il doit se mettre au travail... Il me rappelle la scène du film ou Forest joue au football et qu'il marque un essaie, mais continue à courir jusqu'à sortir du stade par ce que personne ne lui a dit de s'arrêter...

Beidou
| 15-01-2020 00:00
C'est l'exemple d'une mauvaise communication, ce sont les manières des années 70.

EL OUAFFY Y
| 14-01-2020 23:57
Comment durant la présidence de Ben Ali toute sorte de sabotage est permis et l'anarchie est permis et maintenant nous avons intérêt à respecter les lois de l'état double poids deux mesures .
On voudra savoir que sont les avantages récoltés de cette révolution douteuse qui avait autres buts que les intérêt général si ce n'est pas pour mettre fin à un système voisin

uno
| 14-01-2020 22:55
Plus personne ne m'impressionne de tous les chefs d'états arabe à part siwar dhahab dans le temps ,aujourd'hui c'est kais qui m'impressionne par sa droiture bien que son manque d'expérience il demeure le meilleur le plus honnête de tous les chefs d'états du monde , croyez moi un cas exceptionnel dans ce monde pourrie
Félicitations j'ais
'?. Ben hanachia

kbwebkb
| 14-01-2020 21:37
Donc il peut continuer a faire son cirque devant les incrédules et les naifs

ma lecture c'est notre 2eme tortour
| 14-01-2020 21:10
je pense que ce monsieur vit dans un autre monde ,celui d'erdogane ,quand il va visiter l'algérie

DHEJ
| 14-01-2020 20:41
Tes jeunes ne respectent pas la loi...

5,5 millions de tunisiens dont la grande majorité sont des , sont recherchés par la justice.


Alors basta démagogie !

Révolution
| 14-01-2020 20:23
Mais les tunisiens sont impatients de voir leur Président passer aux grossses oeuvres. Un minimum de com. et un maximum de hard. Et pas le contraire.
La révision du régime politique, la remotivation des tunisiens au travail et au travail propre, la mise en place d'une véritable politique des revenus et notamment la karchérisation de la place publique pour la débarrasser des intrus, des insignifiants et surtout des charlatans.
Les tunisiens ne veulent pas d'une démocratie formelle, d'une démocratie.com. Ils veulent d'une démocratie de valeurs dont notamment celle de l'homme qu'il faut à la place qu'il faut. D'une démocratie qui consacre les valeurs du travail constructif, de l'innovation et la réduction des inégalités.
Votre mérite Mr le Président, c'est de pousser dans ce sens et c'est le moins qu'on puisse espérer de vous.


Tronçonneuse
| 14-01-2020 19:55
tant que l'affaire des snipers n'aura pas été élucidée.

Ahmed
| 14-01-2020 19:43
Dommage.

A lire aussi

Une mine posée par des terroristes

23/01/2020 19:08
0

un élargissement reste encore possible, voire souhaitable.

23/01/2020 19:02
0

Le secrétaire général du parti Attayar, Mohamed Abbou, a rencontré ce jeudi 23 janvier 2020, le chef

23/01/2020 18:02
1

La biat veut acquérir un bloc de contrôle majoritaire dans Tunisie

23/01/2020 16:35
1

Newsletter