alexametrics
Dernières news

Afif Chelbi démissionne

Temps de lecture : 1 min
Afif Chelbi démissionne
 
 
Le président du Conseil des analyses économiques, rattaché à la présidence du gouvernement, Afif Chelbi a présenté sa démission. La décision datant du 28 novembre 2019 a été publiée dans le dernier JORT. La fin de sa mission a pris effet le 1er décembre 2019.
 
Afif Chelbi avait été nommé à ce poste par le chef du gouvernement, Youssef Chahed en septembre 2017. Ancien ministre sous Ben Ali, M. Chelbi avait succédé à Taoufik Rajhi qui occupait le poste depuis 2015.
 
I.L.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (9)

Commenter

Farhat Sliman
| 04-12-2019 21:41
On ne cesse de nous casser la tête avec la compétence extra planétaire de ce monsieur , mais '? la fin il a fait quoi ? Si c'est lui le vrai conseiller économique de chahed alors vous voyez devant yeux les résultats de ses conseils .... les indicateurs en témoignent

Mourad D
| 04-12-2019 12:46
Une compétence comme si Afif a raison de démissionner. Qui va t il conseiller maintenant El nahdha?
Voici des personnes intègres qui ont des valeurs et des principes dans leur travail.

aboulghaïeb
| 04-12-2019 09:02
Afif Chelbi était un bosseur infatigable. A l'API, il était le premier arrivé et le dernier à quitter les lieux;
Dans les réunions de travail, il était peu disert, mais disait cependant l'essentiel.
Il écoutait aussi avec beaucoup de patience, contrairement à la forte majorité de ses prédécesseurs à la tête de cette Institution. (hormis Salah Brik Hannachi)
Ceux-là monopolisaient la parole et la coupaient sans ménagement aux présents.
Mais comme tout être humain, il n'avait pas que des qualités (je parle sur le plan professionnel et concernant ses relations avec ses subordonnés, dont l'auteur de ces lignes.
Parmi ce que je reprocherai à Si Afif, c'est d'être à l'écoute de ragots et de les prendre en compte dans ses décisions. Comme on dit en langage de la rue, il était "oudheïni".
Est-ce un défaut ou un moyen facile d'être "au parfum".Par ailleurs, comme beaucoup de Hauts Responsables soucieux en premier lieu de "grimper", sa préoccupation première était la "vitrine",
Ainsi à l'approche de chaque 7 novembre, il mettait le paquet!.... Le siège de L'API ressemblait alors plus à un sapin de noël (tiens c'est pour bientôt!) qu'à un édifice administratif.
Sur sa carte de visite, en plus de sa fonction officielle, il ajoutait qu'il était Ingénieur E.C.P

Niz
| 04-12-2019 01:38
CDG : Afif Chelbi
Ministre de l'Industrie, du Commerce et des PME : Mr Rasaa
Ministre du Développement, de l'Investissement et de la Coopération internationale: Nouri Jouini
Ministre de l'équipement, l'habitat et l'aménagement du territoire : Jalloul Ayed
Ministre de la santé : Mondher Zneidi
Ministre des finances : Fadhel Abdelkefi
Ministre de la défense : Farhat Horchani
Ministre du Tourisme : René Trabelsi
Ministre de l'éducation : Hatem Ben Salem
Ministre de la jeunesse et des sports : ?
Ministre de la justice : Raoudha Karafi
Ministre de l'intérieur : Lotfi Brahem
Ministre des affaires technologies de la communication et de l'économie numérique :?
Ministre du transport :?
Ministre de la culture : ?
Ministre des affaires étrangères : Mongi Hamdi
Ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique : Abdelmajid Abouda
Ministre de l'agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche : Farhat Horchani
Ministre de la femme, de la famille, de l'enfance et des seniors : ?
Ministre des affaires sociales, de la formation professionnelle et de l'emploi :

Ammar
| 03-12-2019 18:26
Une analyse objective montré que nous vivons aujourd'hui dans des conditions extrêmement difficiles avec la cherté de la vie , rupture de stocks de médicaments et.....
D'ailleurs , le comité d'études de la loi des finances de 2020 évoqué l'éventuelle faillite .....
Actuellement , pour les APCI -- les prises en charges INT'?GRALES -- des maladies chroniques se paient à. -- 20 DT pour le médecin traitant chaque 3 mois , payé en espèces et en main propre des secrétaires par le patient -- dans compter les cotisations par le patient pour l'achat des médicaments .
De quelle intégralité parle t- on
Est-ce que cette situation n'est pas très grave
Tous étaient des responsables de cette production de la misère !!!!!
Normalement , ils devraient rendre compte à la population de cette catastrophe et la justice devrait être saisie par le procureur de la république pour ces résultats alarmants !!!!!

Hadj
| 03-12-2019 16:29
Les déclarations du représentant de la banque mondiale en tunisie accablent les différents gouvernements qui se sont succédés depuis 2011, ils ont été incapables de consommer les crédits mis à leurs dispositions et les traduire en projets ce qui aurait un impact positif sur l'emploi et les différents pans de l'économie. Malheureusement l'avenir ne s'annonce pas meilleurs, et personne n'a l'air de tirer les leçons des périodes passées où l'incompétence et le laisser aller ont été derrière tous nos malheurs au contraire on s'entête et on persiste à recourirs aux incompétents pour présider aux destinées du pays! Et la mascarade que nous sommes entrain de vivre avec ce jomni "chef du gouvernement" en est l'illustration. Donc des gens de la carrure; de la compétence et l"honnêteté de monsieur chalbi, vous ne risquer pas d 'en croiser!!!

citoyenne
| 03-12-2019 15:52
je confirme les deux premiers commentaires qt à la compétence de si A chelbi,mais la question, quel était au juste son rôle?, s'agit il de donner des conseils à des décideurs qui n'en faisaient rien? , je me demande à l'occasion que fait tte l'armada de conseillers autour du c gvt tt en ésperant qu'ils quittent avant la formation du prochain gvt.

MA
| 03-12-2019 14:34
je voudrais porter un témoignage sur les compétences, l'honnêteté, la sincérité, la valeur du travail de si Afif Chelbi. J'ai travaillé avec lui pendant plus 20 ans à l'APII et au Ministère de l'industrie quand il était ministre. J'ai appris beaucoup de choses : le respect, le management, la sincérité, l'honnêteté,l'efficacité dans le travail de groupe. on a initié plusieurs projets dans le numérique, les bases de données, le développement de l'information, la task force, les Mercredis de la création, les mécanismes de financement, la déclaration et le projet de constitution juridiques des sociétés en ligne, La veille stratégique, la digitalisation des entreprises industrielles, les études sectorielles, et le développement de la coopération avec des institutions internationales : Banque mondiale, l'Anvar, Oséo, l'APCE, et les technopoles en france.
Un homme d'une intelligence remarquable, ses compétences touchent tous les domaines de l'industrie et des services ainsi que le domaine financier. Un homme intègre et propre, dans ses missions de travail à l'étranger et en cas de prise en charge par la partie étrangère, il rend totalement au service financier de l'administration tunisienne tous les frais de missions, aucun cumul, aucun privilège, aucun cadeau de fin d'année, un homme droit dans ses bottes. C'est vraiment une perte pour la nation.
Aujourd'hui, on ne voit que des incompétents qui ont ruiné notre économie, malla chlaeik!!

ameur k
| 03-12-2019 12:56
dommage , c 'est un grand Monsieur : economiste qualifié , grande expérience de plus de 40 ans , integre , ouvert d esprit , cultivé et grand patriote ....
bizarre dans ce pays ,on ecrase les compétences et on fait pousser les populistes , révolutionnistes sans bagages ni sagesse......" AJAIEB ou GHRAIEB"..

A lire aussi

« les jeunes médecins savent que je suis avec eux corps et âme

12/12/2019 22:10
0

pour décider du plan d’action du parlement jusqu’à la fin de l’année

12/12/2019 21:19
0

Le président du parlement, Rached Ghannouchi a reçu, ce jeudi 12 décembre 2019, une délégation

12/12/2019 20:16
6

Le chef du gouvernement désigné par Ennahdha, Habib Jamli a été reçu ce jeudi 12 décembre 2019, par

12/12/2019 19:28
4

Newsletter