alexametrics
Dernières news

Kaïs Saïed reçoit Taoufik Ben Brik

Temps de lecture : 2 min
Kaïs Saïed reçoit Taoufik Ben Brik

 

 

Le président Kaïs Saïed a reçu mercredi 6 novembre 2019 l’écrivain, journaliste et poète Taoufik Ben Brik. Une rencontre que les services de communication de la présidence n’ont pas jugé bon de médiatiser.

Business News a reçu néanmoins les images de cette rencontre. Quant à son contenu, nous laissons le confère en parler, il n’y a pas mieux pour le faire avec sa poésie habituelle

« Arrêt sur image. Rencontre de troisième type. Un poète maudit, banni ; un président auréolé. Palais de Carthage, mercredi 6 novembre, midi. Trois livres en guise de présent : « Kawazaki » (2014), « Les frères Hamlet » (2016), « Le rire de la baleine » (2000).

Le rire tout le temps pour exorciser l'ennui. On a évoqué les pauvres gens, les humiliés et offensés, la faim qui rode, la chape de plomb, la roublardise des uns, la couardise des autres. On a voyagé à travers les mieux dires des sages de la Grécité, de l'Arabie heureuse. Mohamed Ali Hammi, Tahar Haddad à la rescousse. Un chapeau bas pour Taoufik Baccar, père de la pléiade tunisienne. Au revoir. Rire aux larmes ».

 

A rappeler que M. Saïed a reçu la veille, mardi, une délégation comprenant les représentants syndicaux des médias. Il leur a assuré qu’il veille personnellement à la liberté d’expression en Tunisie et qu’il se désolidarise totalement de tous ceux qui attaquent les médias et les journalistes. Des propos en inadéquation avec la réalité quand on voit que des personnes qui se présentent de son premier cercle d’amis ou parmi les férus supporters attaquer, le jour même, les journalistes et les chroniqueurs avec des propos injurieux et mensongers, juste parce qu’ils ont osé critiquer le président de la République nouvellement élu.

 

R.B.H.

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (20)

Commenter

Maxula
| 09-11-2019 17:33
"Bravo Ben Brik, Bravo à la Tunisie"
Bravo à la Tunisie, certes !
Mais pourquoi Ben Brique. . .si ce n'est d'avoir reconnu son fourvoiement ?

"il y a une décennie Ben Brik se battait à main nues!
Pour finir aujourd'hui, et "tête nue", par rendre les armes, et ce après avoir appelé à voter pour un escroc ?
Un parcours à reculons !
Maxula.

Milena
| 09-11-2019 13:06
il y a une décennie Ben Brik se battait à main nues!
article vieux de dix ans du psychanalyste karim sarroub, son soutien.

https://karimsarroub.com/2009/11/28/ni-dieu-ni-maitre-ni-soutien-a-taoufik-ben-brik/

Olga
| 08-11-2019 10:53
C'est grâce à lui qu'on a pu voir le président exprimer une émotion.

Abel Chater
| 08-11-2019 09:25
Pour être sincère, si j'étais à la place du président Kaïs Saïed, je n'aurais jamais accepté de serrer la main à ce "Frère Dalton" du dessin animé «Lucky Luke», qui a demandé de libérer son ami l'escroc Nabil Karoui de la prison de l'Etat tunisien, par les armes.
D'autres sont arrêtés pour soi-disant "takfirisme", et celui qui demande à la télévision de porter les armes contre les Institutions de l'Etat tunisien, demande audience au président de la République et l'acquiert, comme s'il entrait au cinéma.
Ces professionnels de l'hypocrisie, qui changent leur peau de serpent à tout moment et sans la moindre dignité humaine. Ils vivent maudits dans l'air et meurent plus maudits sous terre.

Forza
| 07-11-2019 20:11
C'était surement intéressant et amusant.

Monder Chadi
| 07-11-2019 19:35
ça y est il a retourné ta veste , une vraie girouette

Revelation
| 07-11-2019 19:13
Taoufik Ben Brik n'a jamais attaqué, les journalistes parce qu'ils ont osé critiquer le président de la République nouvellement élu . Il l'ai a injurié au sujet de NK. L'erreur n'en est pas une et le journaliste nous induit en erreur pour l'intérêt d'une tierce partie.

Alya
| 07-11-2019 19:12
J ai adore l anecdote.je suis sûre que notre président nous réserve plein de surprises en tout cas il est contre l exclusion et c est bien .

observator
| 07-11-2019 17:38
1 Le président de la république est le président de tous les tunisiens. Il peut recevoir qui veut.

2 S'agissant de Ben Brik ce type n a aucun principe.
N a t il pas déclaré, en soutenant le corrompu Karoui, que les élections présidentielles étaient truquées et que c etait Karoui qui aurait du être a Carthage. Ou quelque chose de ce genre si ma mémoire est bonne.
Ce type a perdu toute crédibilité.

Maxula
| 07-11-2019 17:03
"la SEULE qui a des couilles c'est Abir Moussi."

Vous ne lui trouvez donc plus rien au distributeur de maqrouna ?
Il n'est plus aussi séduisant ?
Il a oublié de vous servir un peu de rabiot ?
Vous avez remarqué que lui aussi, il est allé féliciter celui qui l'a battu à plates coutures ?
Je suis sûr que vous avez versé quelques larmes sur l'infidélité du chef-maqrouna-masta, hein ?
Maxula.

A lire aussi

Le ministère de l’Intérieur a rendu public un communiqué, ce dimanche 17 novembre 2019, indiquant

17/11/2019 16:14
0

Le Premier ministre et ministre de l’Intérieur qatari, Cheikh Abdallah bin Nasser bin Khalifa Al

17/11/2019 14:16
5

Le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi a indiqué, ce dimanche 17 novembre 2019, dans

17/11/2019 13:37
1

« le parlement et le gouvernement sont deux affaires différentes

17/11/2019 13:00
12

Newsletter