alexametrics
Dernières news

Abdelkarim Zbidi : je m’engage à ce que les bandits soient remis à leur place, là où ils doivent être !

Abdelkarim Zbidi : je m’engage à ce que les bandits soient remis à leur place, là où ils doivent être !

Le candidat à la présidentielle et ministre de la Défense Abdelkarim Zbidi était l’invité ce mercredi 11 septembre 2019 d’Elyes Gharbi sur Mosaïque FM.

 

« Je ne me suis jamais attaqué à quelqu’un en premier, ce que j’ai fait, en disant quelques vérités c’est répondre à des accusations, je n’ai fait que me défendre. Ce que j’ai dit ce ne sont pas des secrets d’Etat mais c’est connu de tous, et cela n’entre pas dans mon devoir de réserve. Il n’y qu’à voir les mouvements opérés sur l’appareil sécuritaire dans certaines régions pour tout comprendre » a commencé par clarifier le candidat, répondant aux questions sur la rivalité et les tensions qui l’opposent à Youssef Chahed.

 

Sur les allégations de Selim Azzabi, Abdelkarim Zbidi a tenu à souligner que depuis qu’il s’est porté candidat il n’a reçu aucun civil à son bureau, contrairement à ce qu’on dit.

 

« Je n’ai aucune liste pour les législatives, si des partis veulent me soutenir je les en remercie, certains l’ont fait officiellement, d’autres plus petits, peut-être pas mais je n’ai pas de liste aux législatives. Je suis un indépendant, cela ne veut pas dire que je suis contre les partis, au contraire, mais seulement ceux qui adhèrent à notre programme » a ajouté Abdelkarim Zbidi.

 

« Dire que j’instrumentalise le ministère de la Défense est totalement faux, je suis aussi passé par le ministère de la Santé, par celui des Technologies, j’ai tissé des liens très forts oui, au ministère de la Défense particulièrement vu le contexte difficile que nous avons eu à gérer, mais dire que j’instrumentalise non ! En 2011 le pouvoir était jeté par terre il suffisait de se baisser pour le ramasser, ni les militaires ni Abdelkarim Zbidi ne l’ont fait, nous avons juste fait notre travail. J’ai eu un grand rôle, celui dont je suis fier c’est d’avoir maintenu la neutralité de l’institution militaire et l’avoir éloignée des tiraillements politiques malgré les multiples tentatives, cela et d’avoir amélioré les conditions sociales de nos soldats. Alors ni Abdelkarim Zbidi ministre, ni Zbidi président n’instrumentalisera le ministère de la Défense » a déclaré le candidat.

 

Sur son programme, Abdelkarim Zbidi a souligné qu’il commencera par amender le code électoral pour moraliser la vie politique. Il a affirmé que la mafia a été introduite dans la vie politique et qu’il s’engageait à assainir le paysage.

 

« Pour ce qui est de l’économie, mon objectif est de lutter contre le commerce parallèle. Pour cela il faut être ferme. Avec l’UE nous n’avons pas de grand déficit, notre problème se situe surtout avec la Chine et la Turquie. Pour cela il va falloir qu’on cesse d’importer les produits non nécessaires. Tout produit qui ne sera pas autorisé sera saisi ainsi nous pourrons assécher les canaux de contrebande. Il n’y a pas de secret, la loi sera respectée et appliquée pour tous et cela je m’y engage » a-t-il poursuivi.

 

« Ce pays on ne doit pas le laisser aux mains des bandits, de la mafia et des contrebandiers. La mafia sévit partout et j’assume ce que je dis, je m’engage à remettre à leur place les bandits, là où ils doivent être ! » A enfin certifié le candidat.

 

 

M.B.Z

 

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (13)

Commenter

Abir
| 11-09-2019 18:30
Il ne faut jamais craindre un Watani comme Zbiidi et Abir Moussi , il faut craindre hé oui craindre les traitres et les vendus qui nous ont gouverné pendant neuf ans

Justinia
| 11-09-2019 18:10
Dghij,20 fois emmené au poste,20 fois relâché.
Mais Monsieur,on ne condamne pas les islamistes en Tunisie...

ntc
| 11-09-2019 17:58
Depuis 2011 , c'est la 1ére fois que j'ai comme un sentiment profond de méfiance de l'armée et tout ceci à cause de ce Mr. Parfois j'ai peur que ce Mr prépare qques choses de louche, ce sentiment provient du fait que Zbidi évoque trop et parle trop de l'armée , j'espère que je me trompe.

Paramédical
| 11-09-2019 17:35
Ce pays est assiégé par des salauds de tous bords.
Courage Mr Zbidi.

Akoubi Ammar.
| 11-09-2019 17:09
A la connaissance de tous les tunisiens en 2011 monsieur Foyer Mbazaa assumait les charges de président de la république et feu Béni Caïd Essebsi celles de premier ministre. Des institutions ont été mises en place pour préparer les élections du mois d octobre 2011. Par ailleurs tous les portefeuilles ministériels étaient pourvus et les services de l état fonctionnaient normalement. .Ainsi le pouvoir n a jamais été jeté au coin de la rue comme il affirme sieur Zbidi. Toujours dans ses divagations et ses parades ce candidat préparé dans l ombre et dans des conditions obscures par les ennemis de la démocratie et les nostalgiques de l ère dictatoriale n arrête pas de gratifier les tunisiens par des clowneries et un comportement très condamnable tel le cas du putsch du mois de juin dernier. C est un stupide aventurier à l inconscience politique flagrante.

BN
| 11-09-2019 17:09
Au travail.

mansour
| 11-09-2019 17:01
et en votant Madame Abir Moussi et Madame Olfa Terras aux législatives pour un front commun car le moment est venu de faire une unité des patriotes sincere et compétents pour redresser le pays détruit par le Banditisme religieux et politique depuis 2011

il faut etre ferme
| 11-09-2019 15:55
en appliquant la loi fermement ont peut limiter la dégradation économique et sociale rien que ça on gagne 2 point de croissance ,le condidat zbidi voit correctement les problèmes la fermeté et la discipline c'est la base courage si zbidi

felfel
| 11-09-2019 15:26
ce n'est pas le role du president de s'occuper de l'economie et encore moins de siasir les marchandises illegales, arreter de noue mentir.

Microbio
| 11-09-2019 15:25
Le conflit familial bat son plein.
Elle s'exclame avec fureur: "Tu aurais dû devenir un politicien."
"Qu'est-ce que ça veut dire?"
"Parce que vous ne savez pas ce que vous voulez, et si vous voulez quelque chose, vous ne pouvez pas le faire respecter!"

Zbidi et Chahed se rencontrent dans l'estomac de BCE.
Chahed dit: "Je pense que le BCE m'a mangé."
Zbidi répondit: "Je ne peux rien dire, je viens de l'autre côté."

A lire aussi

Des membres de l’équipe de campagne du candidat Kais Saïed ont assuré qu’il n’a pas été enlevé par

20/09/2019 23:56
0

Le leader du parti Attayar, Mohamed Abbou a indiqué, ce vendredi 20 septembre 2019, lors de sa

20/09/2019 21:43
4

la Télévision tunisienne indique qu’elle a adressé une correspondance au ministère de la Justice, à

20/09/2019 20:01
5

Le conseil de la Haica a décidé, ce vendredi 20 septembre 2019, d’infliger une amende de 100 mille

20/09/2019 18:52
7

Newsletter