alexametrics
Dernières news

Afek soutient les 5 «engagements» de Zbidi

Afek soutient les 5 «engagements» de Zbidi

 

L’ancien ministre de la Défense et candidat à la présidentielle, Abdelkarim Zbidi, a livré aujourd’hui, jeudi 15 août 2019, à Tuniscope les 5 points autour desquels va s’articuler son programme électoral.

Afek Tounes qui soutient Zbidi, depuis le lancement de la campagne en faveur de sa candidature, a indiqué, dans un communiqué rendu public, qu’il adopte ces « engagements », qui prévoient, selon lui, un programme ambitieux.

Abdelkarim Zbidi avait affirmé, qu’il s’engageait à :

 -        travailler à l'application stricte de la loi et à défendre la vérité loin de tout calcul politique dans les dossiers d'assassinats, d’endoctrinement et de l’appareil secret.

 

-        présenter un projet de référendum pour ajuster la Constitution et le système politique et électoral, en ayant toujours pour référence l'équilibre entre le respect de la démocratie et des libertés et en veillant à l'unité et à l'efficacité des institutions de l'État,  d'ici le 25 juillet 2020.

 

-        rouvrir l'ambassade de Tunisie à Damas dans un délai ne dépassant pas le 20 mars 2020, en invoquant les intérêts suprêmes de l'État tunisien et des frères tunisiens et syriens

 

-        œuvrer pour le rétablissement de la sécurité et à lutter contre toutes les manifestations de chaos et de criminalité et à la lutte contre le terrorisme en étroite coordination avec les forces armées, les forces de sécurité, militaires et judiciaires

 

-        œuvrer pour une réconciliation politique, économique et sociale globale au niveau national.


M.B.Z

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (76)

Commenter

Bab ezzira
| 17-08-2019 14:29
@ Ghazi, Merci à vous aussi, vous avez bien mis les points sur les i en relatant toutes les vérités à éclaircir
@ Zohra, Merci pour votre éternel soutien.

Maxula
| 16-08-2019 23:17
"JE VOTERAI POUR ABDELKRIM ZBIDI MEME AVEC MES DENTS !!! "

Moi aussi je voterai pour Zbidi.. ..mais avec les pieds !
Maxula.

Hobbi
| 16-08-2019 22:43
Faut surtout pas qu'il amène dans ses valises ses hommes in Black s'il vient à être élu, afin de lui souffler les mots simples qu'il avait de la peine à s'en rappeler lors de son speach sans oublier cette bouffeuse à tous les râteliers pour coordination hasardeuse.

Be zen
| 16-08-2019 21:30
Va te coucher mon vieux.
Laisse les grand discuter entre eux.
Tu es gravement endoctriné.
Tu refuses de réfléchir.
Bonne nuit.

Ghazi
| 16-08-2019 20:12
'Icare vola très haut vers le soleil qui représentait la lumière et la vérité. Il s'était brulé les ailes et tomba raide mort. La mythologie grecque nous apprenait que la vérité est parfois fatale à celui qui la recherche'.Dixit.
Cela illustre PROFOND'?MENT le pourquoi de la coalition BCS-Islam politique.

'Le feu BCE nous a promis de nous dénoncer les commanditaires et les complices des assassinats politiques et voilà qu'il nous quitte empoisonné d'un étrange poison pour agrandir à son tour la liste des martyres Tunisien'.Dixit
C'est une vérité absolue.

Permettez-moi tout simplement avant de rétablir les équilibres et le bon sens comme vous le souhaitez, il faudra avant les élections tirer au claire UNE FOIS POUR TOUTE :
-La vérité à propos des assassinats politiques
-La vérité à propos des réseaux d'embrigadements et d'envois chez les terroristes
-La vérité à propos du limogeage de 21 directeurs au MI en même temps la veille de l'AID 2018.
-La vérité à propos du dossier de l'appareil sécuritaire des Nahdaouistes
-La vérité à propos du financement des partis politiques

Tant que ces dossiers demeurent dans l'obscurité, il n'y aura aucune confiance entre les Tunisiens, ni maintenant ni dans 50 ans, que dire alors des élections et de ce politiciens.

lechef
| 16-08-2019 19:36
Depuis l'indépendance, la loi n'a jamais été appliquée strictement.
D'ailleurs, ceci est l'essence même du développement permanent du pays.Ce fait constitue un programme très riche puisque tous les autres sujets relatifs à la sécurité, l'économie , le social ,...sont des conséquences puisque avec l'application stricte de la loi C'est l'équité entre les citoyens de nature à éviter les conflits entre -eux et les conflits et litiges avec l'état. Entres- autres, cette équité qui va englober les concours et en conséquence l'emploi sera d'un apport considérable pour le pays.
Par ce programme et notamment le mot clef '"" application stricte de la loi"" de toute nation , on s'aperçoit qu'avec cela tout sera ordonné à merveille à savoir ponctualité, assiduité, sérieux, motivation, et toute autre particularité importante pour la survie et le développement d'une nation sera assuré avec le plus grand soins et de façon systématique sans perte du temps supplémentaire.

MH
| 16-08-2019 19:27
Merci pour la précision. Effectivement, l'article 143 donne le droit au président de proposer une révision de la constitution, encore faut il qu'il ait une majorité au ARP pour le faire passer. Mais le point #2 dit "un projet de référendum" c-à-d sans passer par l'ARP mais demander un vote directe de peuple (peut être dans l'esprit, il y a plus de chance d'atteindre ce objectif que par un projet de loi). Or ceci n'est pas dans les cordes du président. Le point #2 tel qu'il est énoncé est anticonstitutionnel, peut être c'est un problème de traduction.

Bob
| 16-08-2019 18:44
L'article 143 dit: L'initiative de la révision de la Constitution revient au Président de la République ainsi qu'au tiers des députés de l'Assemblée des représentants du peuple. L'initiative émanant du Président de la République bénéficie de la priorité d'examen.
J'imagine mal un candidat non entouré d'experts constitutionnels.

Trooop tard! (avec 3 o)
| 16-08-2019 18:26
Je ne crois pas que Zbidi va tenir ses promesses, il est trop fragile et trop mou pour être un héro!

Il est temps que YC retire sa candidature, il n'a plus de chance. En effet, Zbidi vient de faire et de dire ce que YC aurait dû faire et dire depuis des mois: s'attaquer aux dossiers apparemment trop sales d'Ennahdha!






Lectrice
| 16-08-2019 18:25
Coince entre sa communicante chienne de garde au regard menacant et un inconnu au look de bodyguard qui lui soufflaient les mots. Comment peut-on voter pour cet homme, il ne sait meme pas aligner deux mots! Et la il pique des points de Abir Moussi pour attirer ses electeurs. Desolee, mais il roule pour les islamistes. Si on finit avec un duel Zbidi / Mourou, dans les deux cas ils auront gagne.

A lire aussi

Ces services ont, jusqu’à présent, récupéré environ 256 hectares de terrains domaniaux spoliés à

22/08/2019 12:31
0

Le ministre de la Défense nationale et candidat à la présidentielle anticipée de septembre,

22/08/2019 12:23
0

Les journées remplies d’activités palpitantes du président du parti « Au cœur de la Tunisie », Nabil

22/08/2019 11:43
4

Un accord a été établi entre l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) et la

22/08/2019 10:44
1

Newsletter