alexametrics
Dernières news

Hichem Ben Ahmed : l’aéroport Tunis-Carthage sera de nouveau ouvert aux accompagnateurs

Hichem Ben Ahmed : l’aéroport Tunis-Carthage sera de nouveau ouvert aux accompagnateurs

  

Le ministre du Transport, Hichem Ben Ahmed, a affirmé, dans une déclaration accordée ce jeudi 15 août 2019, à Mosaïque FM, que l’aéroport Tunis-Carthage rouvrira ses portes aux accompagnateurs la semaine prochaine.

 

Il a précisé que de nouvelles mesures de sécurité seront mises en place en coordination avec le ministère de l’Intérieur pour que l’aéroport soit ouvert aux accompagnateurs qui sont aujourd’hui obligés d’attendre les voyageurs dans des tentes aménagées dans le parking.

 

Rappelons que l’aéroport est fermé aux accompagnateurs depuis le 27 juin, date de l’attentat terroriste qui a été perpétré au centre-ville de Tunis.

 

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (8)

Commenter

Ahmed
| 16-08-2019 06:38
Des décisions improvisées.

A4
| 15-08-2019 21:51
Un mois et demi d'un spectacle de misère: des centaines de gens dans la nature, sous le soleil, pendant des heures et sans toilettes ni point d'eau !
Imaginez le spectacle ! Ecoeurant, démoralisant, désespérant !!!

Hédonisme
| 15-08-2019 21:46
Ya Hichem, ya Hichem, comment tu as pu tolérer une telle décision à la base ? Comment tu as cédé aux inepties de Fourati et de ses troupes? Zaama un attentat dehors est moins grave qu'un attentat dans l'aéroport ? Maintenant que tu vises une place à l'ARP, tu laches du lest ? On va voir en tout cas si tu es un homme de parole. Mais combien tu es tombé de mon '?il !!

Hermes
| 15-08-2019 20:37
Rrabbi alik!!!!
C'est ce que je voulais écrire tout à l'heure.
Rien à dire.

Abel
| 15-08-2019 20:16
Tant que notre cher ministre est sous les ordres de ses maîtres de l'UGTT, le secteur du transport ne cesse de s'améliorer comme on le constate tous les jours !

Petit x
| 15-08-2019 19:55
Au secours,
Avoir un taxi de et pour l'aéroport de Djerba relève de l'exploit.
C'est un vrai calvaire, les taxistes ne font qu'à leurs têtes et ne prennent que les clients qui arrangent leurs affaires. Ils attendent par exemple en rang devant l'aéroport mais vous disent tous qu'ils sont pris d'avance sur RDV.
Deux problèmes risquent de vous arriver;
- Rester des heures bloqué à l'aéroport en attente d'un hypothétique taxi pour vous ramener à votre destination dans l'île,
- Rater votre vol au départ de l'île faute de trouver l'élu taxi.

Le tourisme à Djerba est en vrai danger !

Faites quelque chose bon sang et appliquer la réglementation sinon foutez le camp.

abdel
| 15-08-2019 19:53
Ce ministre est vraiment demeuré

BBHY
| 15-08-2019 19:13
Ce qui se passe à l'aéroport est à l'image de ce qui se passe à tous le niveaux du pays. Au lieu de faire assumer à chacun son rôle et une responsabilité du haut vers le bas de la hiérarchie (à l'aéroport en installant plusieurs entrée contrôlée simultanément et véritablement contrôlée par des agents sérieux pour éviter un encombrement, ce qui ne se fait pas par ce que personne ne veut faire ce travail fastidieux et que les chefs n'arrivent pas à imposer la discipline par ce que eux même ne sont pas à la hauteur généralement ou pourris, sauf quelques exceptions souvent écartés car gênants) on a alors recours aux solutions de facilités complément loufoque, ridicule et révélant une paresse intellectuelle et une incompétence destructrice pour le pays.
pourtant des alternatives existent pour imposer la discipline : informatique et caméra partout, en gros dans les zones sensibles substituer les machines aux hommes quitte à devoir dépenser , mais au moins limiter ainsi les dégâts qui enfoncent le pays dans l'abîme.

A lire aussi

Ces services ont, jusqu’à présent, récupéré environ 256 hectares de terrains domaniaux spoliés à

22/08/2019 12:31
0

Le ministre de la Défense nationale et candidat à la présidentielle anticipée de septembre,

22/08/2019 12:23
0

Les journées remplies d’activités palpitantes du président du parti « Au cœur de la Tunisie », Nabil

22/08/2019 11:43
4

Un accord a été établi entre l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) et la

22/08/2019 10:44
1

Newsletter