alexametrics
Dernières news

Karim Helali dénonce la candidature de Riahi et de Karoui

Karim Helali dénonce la candidature de Riahi et de Karoui

 

Le député Karim Helali, a publié cet après-midi du mercredi 14 août 2019, un post sur les réseaux sociaux où il est revenu, encore une fois, sur la candidature de Slim Riahi aux futures élections.

 

Karim Helali, a également fait allusion à la candidature de Nabil Karoui, dans son post où il a estimé qu’il est « inadmissible d’accepter les candidatures de personnes poursuivies en justice pour de graves affaires, dont les avoirs sont gelés, à l’encontre desquelles est émis un mandat d’amener et qui sont en fuite à l’étranger ».

 

Rappelons que les candidatures de Slim Riahi et de Nabil Karoui ont été retenues dans la liste primaire des candidats à l’élection présidentielle révélée ce matin par l’Isie. La loi électorale en vigueur ne prévoit rien en ce qui concerne les personnes poursuivies en justice.

 

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (16)

Commenter

Selaimi
| 16-08-2019 09:26
Ce sont tous des voleurs et combineurs alors 1 de plus ou de moins ca ne change rien
Tous corrempus

Abel Chater
| 15-08-2019 22:12
Ce qui est vrai est vrai et ce qui est logique est logique.
Des criminels poursuivis par la Justice, dont la candidature aux élections présidentielles est agréée, afin qu'ils échappent aux tribunaux.
N'oublions pas l'amnistie offerte par Béji Caïd Essebsi contre la décision de la Justice, au profit du plus grand criminel médiatique parmi les Azlèms, Borhen Bsaïes.
Une malhonnêteté mathématique.

Mansour Lahyani
| 15-08-2019 16:39
Si l'enjeu était un séjour en enfer, avec interdiction d'en revenir, le "chaab el Club" voterait sans aucun doute, et à l'unanimité pour voter pour Nabot-Riahi : ce serait le meilleur signe de reconnaissance pour ses efforts répétés pour envoyer le Club dans l'au-delà ! Ce ne sera malheureusement pas encore le cas... mais le nabot ne perd rien pour attendre ! Entre temps, le Chaab el Club enverrait volontiers en enfer les myopes qui ont agréé la candidature de ce nabot, qui est aussi un fieffé malfaiteur !

Famous Corona
| 15-08-2019 15:42
Vous pouvez tous vous rendre facilement compte que, depuis 2011 nous avons été "gouvernés" par des incapables, qui ont mis en place des lois qui ne valent pas un clou, une constitution des plus discutables, des loi de finances foireuses etc..... En fait, le fiasco total. Pour revenir à la loi électorale, je dirais plutôt une farce électorale qui ne prévoit ni niveau d'éducation minimum, ni bulletin No.3, ni situation juridico-fiscale en cours, ouvrant ainsi la voie à la crapule qui, si par malheur accède au pouvoir, aura sous son commandement notre chère armée nationale!!!!

Abir
| 15-08-2019 11:04
Votez contre le système qui a gouverné depuis 2011 de petit au grand même celui qui est propre au moins il a choisi le silence au lieu de démissionner ou même manifester y compris monsieur Zbidi le honnête ne doit pas s'accorder avec les assassins et les corrompus

lechef
| 15-08-2019 10:31
Chaque citoyen est libre de choisir le candidat qui lui semble compétent pour faire améliorer sa situation.et en conséquence du pays.
Ceci nécessite des analyses rigoureuses qui en réalité sont difficiles puisque les intervenants et surtout les médias sont subjectifs et malhonnêtes parfois . En fait ils ne donnent pas des informations correctes et vraies .Ils essaient de défendre un candidat au détriment 'un autre de façon malhonnête et suivant leurs profits.

Abou Walid
| 15-08-2019 10:16
Il est inadmissible que des personnes poursuivies par la justice tunisienne, à tort ou à raison, postulent au poste de "Président de la république" alors que d'autres sont éliminées parce que n'arrivant pas à obtenir le parrainage suffisant, à mon avis tous sont à traiter sur un pied d'égalité, surtout que les occasions ne manqueront pas, ce ne sera qu'une poignée d'années, évidemment pour les personnes blanchies par la Justice !

A4
| 15-08-2019 09:57
"Chaâb el club" va voter massivement pour Si Slim !!!

TUNISIE VA MAL
| 15-08-2019 09:31
C'est la loi électorale voté par le parti islamiste qui donne le droit d'être président même aux criminels dangereux et les exemples ne manquent pas.
Il faut tous renversé ou s'enfoncer avec la même équipe qui a ruiné le pays depuis 2011.

Givago
| 15-08-2019 09:30
Cinq ans ou presque comme député et ni vous ni vos collègues n'ont fait quelques choses pour remédier où changer les choses,une seule chose vous accapare votre place et vos avantages, alors nous nous voulons changer les choses à notre manière en donnant un coup de pieds dans la fourmiliére et mettre des gents efficaces.

A lire aussi

Ces services ont, jusqu’à présent, récupéré environ 256 hectares de terrains domaniaux spoliés à

22/08/2019 12:31
0

Le ministre de la Défense nationale et candidat à la présidentielle anticipée de septembre,

22/08/2019 12:23
0

Les journées remplies d’activités palpitantes du président du parti « Au cœur de la Tunisie », Nabil

22/08/2019 11:43
4

Un accord a été établi entre l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) et la

22/08/2019 10:44
1

Newsletter