alexametrics
Dernières news

Rached Ghannouchi fait de la diplomatie populaire à Paris

Rached Ghannouchi fait de la diplomatie populaire à Paris

 

 

Le chef du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, effectue une visite à Paris, accompagné d’une délégation de dirigeants et députés du parti. Cette visite qui se déroule du 14 au 20 mai 2019, s’inscrit dans le cadre de la diplomatie populaire mise en œuvre par Ennahdha pour soutenir la diplomatie officielle, précise un communiqué du parti diffusé ce jeudi 16 mai 2019.

 

Rached Ghannouchi et les représentants d’Ennahdha rencontreront à l’occasion de cette visite des représentants de la présidence de la République, du Premier ministère, du ministère des Affaires étrangères, du Sénat français ainsi que des personnalités politiques françaises et des experts et spécialistes du monde arabe. Des rencontres sont également prévues avec la communauté tunisienne en France.

 

La délégation d’Ennahdha a rencontré durant les deux premiers jours de la visite le conseiller aux affaires internationales à l’Elysée, Aurélien Lechevallier, le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Europe et des affaires étrangères, Jean-Baptiste Lemoyne, une équipe du département Moyen-Orient et Afrique du Nord du ministère des Affaires étrangères, le député à l’Assemblée nationale et président du groupe d’amitié France-Tunisie, Jerôme Lambert, l'ancien Premier ministre et président de "Leaders for Peace" Jean-Pierre Raffarin et l'ancien ministre et président de la Fondation Respublica Jean-Pierre Chevènement.

 

La délégation a également pris part à un séminaire organisé à l'Institut français des relations extérieures (IFRI) sur la situation en Tunisie dans un environnement perturbé, sous la direction de Gilles Kepel, politiste français spécialiste de l'islam et du monde arabe contemporain.

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (33)

Commenter

AB jouini
| 17-05-2019 15:53
'?a se voit très bien que tous les commentaires s'attaque a Ennahda,principal parti démocrate en tunisie, avec une basesse et d'une très remarquable hypocrisie . Mais voyez vous monsieurs dames que l'invincible leader Tâches Ghannouchi a été invité par les responsables français cad ce sont eux qui ont insisté pour lui parler et c'était très clair qu'il s'agit du dossier de la guerre en Libye menée par l'agent de la cia et criminel de guerre khalifat hafter assistee par l'arabie saoudite , l'?gypte et les Emirats sioniste de ben zayed. Ceci est dit veuillez messieurs dames souffrir très longtemps des réussites spectaculaires du fabuleux politicien Ghannouchi et par conséquent celle du parti Ennahda et croyez moi ça je vous le garantir.

Monia
| 17-05-2019 14:08
le pb ne vient pas du côté diplomatique français qui sait évacuer ce type de piège, car c'est précisément l'incident qu' Ennahdha voulait provoquer.

Noir
| 17-05-2019 12:51
Ghannouchi devait rêver de faire une photo sur le perron de l'elysees avec macron. C'est raté ! Il a eu droit qu'à une photo dans le coin de la cour de l'elysees.
A cannes, il ne pourrait même pas fouler le tapis rouge vu toutes ces femmes légèrement vêtues et en jeans moulant qui sont contraires à ses m'?urs .
La france a eu trop d'attentats terroristes occasionnés par des tunisiens (Nice etc..) et par politesse diplomatique reçoit cette equipe.
De plus, le Front National avec marine le pen arrive en tête des sondages pour les élections européennes, macron ne va pas s'embeter à perdre encore plus de voix en recevant Ghannouchi.

Mastour
| 17-05-2019 12:45
Non REPR'?SENTATIF DES VRAIS TUNISIENS PATRIOTIQUES. CE NE SONT QU'UNE GAFLA TSIR SANS PLUS. OU EST HAIBAT EDAOULA ?

Srettop
| 17-05-2019 09:14
Quel contraste entre l'attitude politique de ce parti et de ses partisans, dénonçant une soi-disant francophilie des modernistes tunisiens et son attitude lèche-cul consistant à s'exhiber publiquement chaque fois qu'il est reçu par des officiels français, même de second plan.

Lallyy
| 17-05-2019 09:06
ils utilisent leur milices pour salir "el houthala frankoufounia" et vont poser devant les murs des ministères français comme des mendiants"ya krim mta allah" pour montrer qu'ils existent

Zohra
| 17-05-2019 08:56
C'est exactement le même langage que tienne France en Lybie. Elle aide Hafter en douce et elle parait officiellement soutenir le gouvernement "d'accord international" la pire des hypocrisies. C'est ça la politique étrangère de la France.

Ghazi
| 17-05-2019 08:40
Quelle est la différence entre ce Ghannouchi et un paquet de lessive ?
- Un paquet de lessive contient toujours au moins trois agents actifs, or lui... Je vous laisse deviner...

Citoyen de Tunisie
| 17-05-2019 08:10
Avec cette politique, nous foncerons directement vers une division du pays, de l'état et du peuple.
Nul ne doit représenter le pays à part le gouvernement.
La France ou tout autre pays sera ravi d'avoir différents interlocuteurs, la méthode "diviser pour régner".

Gg
| 17-05-2019 07:43
Le pb de Macton est qu'il ne demande l'avis de personne. Syndicats, associations, partis politiques autres que le sien....poubelle.
Tu vas voir les claques qu'il va prendre! Pour commencer, aux européennes le FN va faire jeu égal avec sa liste.
Si tu aimes ça, tant mieux...

A lire aussi

Le DG de l’institut de sondage, Emrhod Consulting et président de la chambre syndicale des

24/06/2019 09:51
0

Le ministère de l’Education a annoncé, dans un communiqué publié ce lundi 24 juin 2019, que les

24/06/2019 09:29
0

La Tunisie a présenté sa candidature au Conseil de l’Organisation des Nations unies pour

24/06/2019 08:35
0

La victoire du candidat de l’opposition laïque en Turquie, contre le candidat du parti de Recep

23/06/2019 21:33
10

Newsletter