alexametrics
samedi 17 avril 2021
Heure de Tunis : 12:40
Dernières news
L'UGTT : la loi contre les violences faites aux femmes est une deuxième révolution
31/07/2017 | 20:27
1 min
L'UGTT : la loi contre les violences faites aux femmes est une deuxième révolution



La centrale syndicale a considéré dans un communiqué rendu public, aujourd’hui, lundi 31 juillet 2017, que la loi contre les violences faites aux femmes constitue une deuxième révolution après le Code du statut personnel (CSP).



Par ailleurs, l'UGTT a appelé le gouvernement à accélérer les procédures d’adoption des conventions internationales concernant les femmes notamment la convention 183 relative à la protection de la maternité.



S.H

31/07/2017 | 20:27
1 min
Suivez-nous

Commentaires (5)

Commenter

vghfk
| 01-08-2017 15:26
Il n' y a pas plus facile que faire des lois non applicables puisqu'ils ne font pas parti des priorités du gouvernement. Le ministère de l'intérieure est occupé par des choses plus urgentes que la défense des droits des hommes et des femmes. Mais, cela fait occuper la chambre des représentants du peuple qui doivent s'occuper de voter des lois qui permettent de remettre sur pieds l'économie tunisienne au lieu de voter des lois futiles qui ne font que compliquer la vie des tunisiens. La vie du tunisien est déjà assez compliqué avec les nombreuses lois qui existent avant la révolution et dont la majorité ne sont pas appliqués à la lettre. Cette chambre des représentants du peuple n'est pas encore parvenue à voter la loi pour lutter contre la corruption à tel point que la corruption s'est multipliée par dix après la révolution. Chahed les a détourné en faisant appliquer les lois existantes avant 2011 pour lutter contre la corruption. Nous avons assez de lois en Tunisie pour faire redémarrer l'économie du pays. Les députés des partis extrémistes veulent montrer au peuple tunisien qu'ils sont les défenseurs des droits de la femme. Ils comptent toujours sur les voix des femmes. Mais les femmes tunisiennes ne sont pas dupes. Beaucoup de maris ont obligé leurs femmes et leurs filles à porter le voile après la révolution. attendez le retour de la Troïka et vous allez voir le nikab remplacer le voile. Adieu cette loi qui vient d'être vôté.

adel
| 01-08-2017 12:49
En arabe : roukoub 3ala el 7adath. Ils y excellent.

amilcar
| 01-08-2017 10:46
Il nous faudrait une loi contre la violence
faite au pays tout entier et dont l'UGTT est coupable.

takilas
| 31-07-2017 22:25
Celle d'offrir le pays et les biens du pays à nahdha ?
Et ils osent aller en Syrie ces comploteurs de l'UGTT.
D'abord est-ce qu'ils eu l'autorisation du f de l'État pour aller en Syrie et en quelle circonstance et en quel droit ? Si ce n'est qu'il s'agit certainement d'un service à rendre à leurs concitoyens du Sud s'agissant des arnaqueurs de nahdha.

Jilani
| 31-07-2017 20:47
On ne parle plus maintenant de droits des hommes et des femmes mais des droits humains en général où l'homme et la femme vivent ensemble dans le respect et la sérénité. Les femmes sont parfois aussi trop agressives à les voir comment elles conduisent sans aucune tolérance. Dans notre société il faut aussi penser aux personnes âgées pdf plus en plus stigmatisees et poussés pour rester chez eux .