alexametrics
vendredi 03 décembre 2021
Heure de Tunis : 16:41
Dernières news
Sahbi Jouini et Nabil Ayari tancent le gouvernement et les politiciens
25/11/2015 | 10:39
3 min
Sahbi Jouini et Nabil Ayari tancent le gouvernement et les politiciens

Le Syndicat national des forces de sécurité intérieure et l'Union nationale tunisienne des syndicats des forces de sûreté ont fait porter la responsabilité de l’assassinat des agents de la Garde présidentielle au gouvernement ainsi qu’aux politiciens toutes appartenances politiques confondues. Ce qui est arrivé est dû à leurs décisions non-étudiées, aux nominations arbitraires basées sur les allégeances et les tergiversations politiques ainsi qu’à l’absence d’une volonté claire pour combattre et lutter contre le terrorisme d'après le communiqué signé par Nabil Ayari et Sahbi Jouini.

 

Ceci se manifeste dans l’allocution du président de la République qui ne s’est pas élevée aux aspirations des sécuritaires et des Tunisiens avec l’absence de décisions courageuses, estiment-ils.

 

Le Syndicat national des forces de sécurité intérieure et l'Union nationale des syndicats des forces de sûreté rappellent que depuis la révolution, ils ont demandé aux gouvernements qui ses sont succédés un ensemble de mesures et de dispositions opérationnelles et courageuses pour éviter au pays ce genre de répercussions et de pertes. Ils avaient réclamé la neutralité de l’administration notamment sécuritaire et pénitentiaire en les écartant des tractations politiques et de ne plus mettre en doute les hommes des établissements sécuritaires ainsi que leur rôle crucial.

 

Les deux institutions syndicales appellent le peuple tunisien à s’unir autour de l’institution sécuritaire et à l’épauler dans sa guerre contre le terrorisme et le crime organisé. Elles appellent le gouvernement à prendre toutes ses responsabilités en fournissant les conditions adéquates pour contrer tous les dangers et les menaces et en protégeant légalement les agents des forces de sécurité dans l’exercice de leurs fonctions.

 

Ceci passe à travers un ensemble de mesures dont notamment :


• Garantir les droits des martyrs et des blessés des attentats, en augmentant la prime des martyrs à 200.000 dinars comme tout autre martyr
• Séparer le développement local du ministère de l'Intérieur et la restructuration de certaines administrations et services
• Mise en place d’une structure nationale de lutte contre le terrorisme
• L’arrestation de tous ceux qui reviennent des zones de terrorisme et les faire passer devant le Tribunal militaire selon les dispositions de l’article 123 de du Code des plaidoiries et sanctions militaires
• La création de prisons spéciales pour les crimes terroristes
• L’application des mesures de contrôle administratif et la limitation des mouvements de ceux soupçonnés de terrorisme
• La dissolution et le jugement des associations et des organisations soupçonnées de soutenir le terrorisme
• La poursuite de toute personne qui blanchit le terrorisme et le justifie
• Protéger les magistrats et tous ceux qui sont chargés d’enquêter dans des affaires liées au terrorisme
• Cesser les poursuites contre les agents de sécurité
• Consacrer un budget de crise immédiat pour les ministères de l’Intérieur et de la Justice afin qu’ils puissent acquérir les équipements sophistiqués nécessaires
• Améliorer la situation financière et sociale des agents des établissements sécuritaires et pénitenciers

 

Le Syndicat national des forces de sécurité intérieure et l'Union nationale des syndicats des forces de sûreté soulignent que la guerre contre le terrorisme se poursuit et que les agents des établissements sécuritaires et pénitenciers sont prêts et motivés pour combattre ce fléau.

 

Imen Nouira

25/11/2015 | 10:39
3 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous

Commentaires (10)

Commenter

DHEJ
| 25-11-2015 21:18
La protection LEGALE et JURIDIQUE des agents de l'ordre dans l'exercice de leurs fonctions existe!


Article 3 de la loi N°82-70

Mais bon la fausse copie de Bourguiba l'ignore, son ESSID aussi sans évoquer le fameux des deux casquettes le HORCHANI et le GHARSSALLi!


Ayari Nabil
| 25-11-2015 20:18
Bravoo a vous,Hommes qui n'ont pas peurs de ces minables politicards

Democrate
| 25-11-2015 19:14
Des syndicats qu il faudrait dissoudre au plus vite quoique les securitaires devraient avoir le droit d avoir de vrais syndicats qui font du syndicalisme et non du militantisme fachiste qui veut reetablir la dictature de Ben Ali.ces faux syndicats font de la politique pure et doivent etre dissoutes pour incompatilite avec un systeme democratique..ils sont aussi dangereux pour le pays et la democratie ***!

Educatrice
| 25-11-2015 16:47
Depuis le premier attentat et ces syndicats proposent des mesures pertinentes mais ils ne sont pas entendus, pourquoi? Jusqu'à quand ce laxisme général ??

Kelmet Hak
| 25-11-2015 14:11
j'ajoute:
poursuite des politiciens qui ont couvé et encouragé les terroristes et les radicaux qui amènent une nouvelle culture. Nous avons bien recu les déflagrations culturelles!!

Drazic
| 25-11-2015 11:57
Toutes ses revendications me semble légitimes . on dépense l'argent du contribuable à tours de bras dans tout et n'importe quoi. aujourd'hui et plus que jamais la priorité est clairement définie. il faut renforcer notre rempart à ce fléau de terrorisme. on compte des gens très compétents parmis nos forces sécuritaires mais on ne peut leur demander des résultats s'ils ne disposent pas de moyens suffisants. Faut aussi souligner que pour prendre des décisions de cette taille, il faut que nos "hommes" politiques aient les c***lles de décider.
malheureusement les gens qui nous gouvernent n'ont d'audace pour prendre des décisions que celles qui sont dans leurs propre intérêt sans que personne ne se souci de l'intérêt du PAYS qui doit être suprême.

Tounsia
| 25-11-2015 11:25
vous voulez vous vendre pour qlq mille dinars?,
c ça votre amour du patrie?,
chaque fois que ça vous arrive qlq chose, vous demandez seulement 2 choses: el flouss et la non poursuite judiciaire!
biensur tj egaux à vous memes!
STOP! arrestez, on s'occupera de la protection de notre patrie et on n'a pas peur! vous avez déjà vu que les citoyens tunisiens n'ont jamais reculé devant la défense de leur patrie! et surtout sans rien demander en contre partie!

sss
| 25-11-2015 11:20
les prisons non! *** oui! la prison le temps de le préparer à la pendaison! remplir des prisons pour qu'ils bouffent et restent au chaud non! les*** haut et court! ils servirons d'exemple!

mounir13
| 25-11-2015 11:09
il ne faut pas oublier la base de tous nos problemes: une alliance avec le parti des 100.000 kamikazes
tant qu'elle existe, la pseudo lutte contre le terrorisme est juste une insulte a nos forces de l'ordre. et dire que bhiri etait au chevet des victimes hier soir, c'est d'un cynisme absolu

IMOU
| 25-11-2015 10:59
Vous considérez toujours le terrorisme comme "FAZZAAAAAA"

Allez au diable