alexametrics
Dernières news

Photos du jour : Tunisian Star Wars de Paris à Washington

Temps de lecture : min
Photos du jour : Tunisian Star Wars de Paris à Washington
Les alliances se nouent et se dénouent entre les différents leaders politiques tunisiens. Rached Ghannouchi rencontre Béji Caïd Essebsi à Paris ? Et bien, Sahbi Atig et Ali Laârayedh rencontreront Ahmed Néjib Chebbi à Washington.
Les photos, comme pour Nidaa-Ennahdha, sont fuitées par des « proches ». Pour Paris, on soupçonne Nabil Karoui (ou Slim Riahi) d'être derrière la fuite. Pour Washington, c’est Radwan Masmoudi qui est derrière.



Radwan Masmoudi, le plus américain des nahdhaouis, préside le CSID qui a organisé une conférence à laquelle ont participé MM. Atig, Laârayedh et Chebbi. Ça c’est le volet officiel. Pour l’officieux, on ne saura pas de sitôt ce qu’ont décidé les trois dirigeants et tout ce que pourra dire la presse sera qualifié de Star Wars. Comme pour dire que la guerre des étoiles n’est qu’une fiction.

Les étoiles politiques tunisiennes ne seront pas toujours en guerre. Un jour ou l’autre, il est possible qu’elles fument le calumet de la paix, que ce soit à quelques encablures du Capitole ou de l’Elysée.

R.B.H.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

Citoyen_H
| 14-06-2014 19:20

J'espère que êtes pourvus de quelques dizaines de milliers de bouts de doigts.
Salutations.

Kenza
| 14-06-2014 16:42
Que fait l´ambassadeur "apolitique" sur cette photo de famille? il peut assister á la limite á la conférence mais il n´a pas à se faire prendre en photo avec des représentants de partie politique Cet ancien ambassadeur de ben ali a gardé les mêmes reflexes où il doit quelques petites choses à nahdha quant à sa nomination à Washington

Scarabée
| 14-06-2014 12:47
Monsieur Chebbi est tellement obnubilé par le trône de Carthage qu'il ne sait plus à quels saints se vouer.
En fait de "saints", après avoir louvoyé ces derniers mois d'une union à l'autre, et de compromission en compromission, il a fini par s'entendre avec ses amis d'autrefois, qu'il avait défendus, et qui se sont bien moqués de lui aux dernières élections.

Dommage, monsieur Chebbi. Vous avez été crédible à un moment donné. Mais aujourd'hui, vous ne faites plus vibrer personne. Votre opportunisme saute aux yeux, et votre retour à vos anciennes amours n'en est que plus pathétique.

Ces photos ne vous font pas honneur. Vous afficher ainsi avec des personnes non-recommandables, sur qui pèsent les pires soupçons, laisse présager que vous êtes prêt à leur vendre votre âme, si ce n'est pire, pour remplacer leur pion actuel audit trône.
Dire que vous auriez pu être un président valable.... Mais ça, c'était avant.

Aly
| 14-06-2014 12:45
Les relations étroites entre les deux ont donné naissance a ce qui a été appele " printemps arabe " planifié par les décideurs de Washington , les lobbys néo-conservateurs et exécuté par le Qatar . Et après des imbéciles viennent ns dire les USA st contre les FM . Leur lobby puissant en Occident est même présent a la maison blanche via le conseiller Ibyari , d'origine égyptienne et FM , de plus , ils influencent les médias occidentaux qui les défendent .

griguer
| 14-06-2014 12:19
mensonges , blabla , ruse, manipulations ce qui compte pour l'ensemble des pseudo-politiciens tunisiens c'est le pouvoir et le fric . chacun fait fait passer l'intérêt personnel avant l'intérêt de la nation . depuis 3 ans on assiste a un feuilleton d'une bassesse extra ordinaire .
la démocratie et les arabes longue histoire .
les masques sont tombés .
la jeunesse tunisienne est dégoutée .
révolte confisquée par les islamistes et les vieux . le déclin du monde arabe : syrie libye egypte iraq malheureusement . ignorance misère chômage analphabétisme ...toutes les causes de l'extrémisme réunies .

abouceltia
| 14-06-2014 11:19
les islamo/sionistes dans toutes leurs splendeurs

Dalton
| 14-06-2014 10:55
Les tunisiens ne forment pas un peuple de gueux. A part vous et moi en plus de quelques uns qui se comptent sur le bout des doigts, c'est un peuple de sous-hommes. "Ils veulent se référer au jugement des fausses divinités(Taghut) quand ordre leur fut donné de mécroire en elles(en lui). Et Satan veut les mener bien loin dans l'égarement". Sourate An'nissa 60.
Un peuple de sous-hommes dis-je, dont le propre est l'hypocrisie.
Ils ont une autre qualité qu'ils ont emprunté à leurs "amis" de circonstance : la gâchette facile. Ainsi, ils se sentent sécurisés pour l'accomplissement de leur projet. Et leurs "amis" préfèrent pour leur sécurité, négocier avec eux, ils ne pourront trouver meilleurs partenaires.
Ce que les tunisiens normaux, les non-imbéciles, n'arrivent pas à comprendre, c'est cette ovation dont a été gratifiée la "révolution" tunisienne par le congrès américain en 2011. Ils n'en reviennent pas. Se peut-il que les américains ne soient pas blancs-blancs ? Se peut-il que les américains cautionnent la gestion calamiteuse des frérots ? Se peut-il qu'ils leur trouvent des qualités que les tunisiens normaux n'arrivent pas à apprécier ? Se peut-il qu'à la fin ils ne trouvent pas mieux que de sympathiser avec les Daltons ?
Mr Wayne cessons de jouer aux machiavéliques et creusons pour mieux voir et apprécier leurs qualités jusque là insoupçonnées. Ces américains, ils doivent avoir raison, à moins que chez eux le pouvoir légal ait cédé le pas au pouvoir réel.



TOUNSI
| 14-06-2014 09:56
N'avez vous pas remarquer que ATIG s'est rasé la barbe........TOP du TOP!!!!

hombre
| 14-06-2014 09:41
Qui lave l'hypocrisie de qui ?
Il est incontestable que ce Chebbi veut coûte que coûte siéger à Carthage à la place de Tartour !
Qu'il est lourdaude ce personnage !
Nahdha gagnerait à l'embaucher, car elle y trouverait un type faible , soumis , courbé, à l'image de son physique !

rzouga
| 14-06-2014 09:31
Il est bizarre ce chebbi: il court derrière la présidence et à tout pris il la veut, exactement tout comme tartour faisait et on vu le résultat: une CATA sur tous les plans.
Ils s'en foutent du pays, ils veulent le titre et la "chaise" et les 80 milliards de budget, c'est l'aubaine!
Son pdp va finir dans la poubelle avec les qq poussières de supporter qui lui reste.

A lire aussi

Se venger des enfants de l’ancien président en leur interdisant de revenir en Tunisie n’a plus lieu

19/09/2020 16:32
2