alexametrics
mercredi 30 novembre 2022
Heure de Tunis : 13:48
Dernières news
Najla Bouden, la gentille woman…
10/11/2022 | 11:05
6 min
Najla Bouden, la gentille woman…

 

Jamais un chef du gouvernement n’a eu autant de pouvoirs entre les mains que Najla Bouden. En poste à la Kasbah depuis le 11 octobre 2021, Mme Bouden n’a rien réalisé en treize mois d’exercice. Le constat est évident, le pays vit les pénuries les unes derrière les autres, le prêt du FMI prévu au 1er trimestre 2022 n’a toujours pas été conclu, aucune communication digne de ce nom avec la presse, aucune interview pour rendre compte au peuple de ses activités, Mme Bouden patauge, patauge et patauge.

 

En ce 11 octobre 2021, au moment de la prestation de serment, Najla Bouden était bien partie pour bien faire. Avec sa bonhomie de gentille mamie, son éternel sourire, son statut de première dame à occuper un tel poste dans le monde arabe, la confiance totale du président de la République et l’absence de tout contrepouvoir, puisqu’il n’y a plus d’assemblée, la dame devait transformer la Tunisie en paradis et tourner la page d’une noire décennie.

Treize mois après, la Tunisie manque de lait et de médicaments, après avoir manqué de carburant, de blé, de farine, de sucre, d’eau minérale et de diverses autres denrées essentielles. L’inflation, selon les chiffres officiels, est de 9,2%, mais celle ressentie tourne facilement autour de 20%. Elle était de 6,3% un an plus tôt.

Plutôt que d’encourager la productivité et les entreprises nationales, le choix a été de se tourner vers les bailleurs de fonds pour des prêts et de la mendicité. En décembre dernier, l’Algérie a accordé un prêt de 300 millions de dollars qui ont été totalement injectés dans le budget. L’Europe, de son côté, a accordé des dizaines de millions d’euros de prêts d’aide budgétaire ou pour faire face aux difficultés engendrées par la guerre en Ukraine. Vingt millions en avril, quarante millions en octobre.

Avec le FMI, 100% du prêt attendu est pour financer le budget. Rien pour l’investissement. Le gouvernement est impatient d’obtenir ce prêt, car il va lui permettre d’en obtenir d’autres chez des bailleurs de fonds, étatiques ou privés, et toujours pour financer le budget.

En parallèle de cette politique de mendicité, le gouvernement n’a cessé de mettre des bâtons dans les roues du tissu économique. Passons la guerre contre les hypothétiques spéculateurs qui a mis en branle tout le système d’approvisionnement, de stockage et d’autorégulation du marché. En octobre dernier, le gouvernement a émis de nouvelles mesures pour restreindre les importations de certains produits. L’Union européenne a réagi tout de suite pour appeler à suspendre ces mesures qui viennent à l’encontre des engagements signés par la Tunisie et au bon sens ! Toujours en octobre, le ministre de l’Économie Samir Saïed a fait ébranler le secteur automobile en déclarant qu’il fallait restreindre l’importation de véhicules neufs.  

 

Cette politique économique désastreuse a des conséquences et elles se font ressentir. Les pénuries tout d’abord. Il y en a tout le temps, désormais. Il ne se passe plus un mois sans que les Tunisiens ne manquent d’un ou plusieurs produits. Chose nouvelle quasiment jamais vécue sous Ben Ali ou durant la décennie noire des islamistes.

Autre chose nouvelle, la crise qui secoue le secteur de l’éducation. À ce jour, quelque 750.000 élèves n’ont toujours pas rejoint l’école. La raison ? Une grève des enseignants vacataires qui exigent d’être payés pour leur travail. Le ministère refuse leur recrutement et leur propose des contrats à durée déterminée avec un statut et un salaire précaires.

Pire, ce n’est que la classe pauvre qui souffre de cela. Les classes aisées, et même moyennes, sont à l’abri, leurs enfants sont dans les écoles privées et ne subissent pas ce genre d’aléas.

Assurément, les générations futures retiendront le nom de Kaïs Saïed, mais aussi celui de Najla Bouden, comme responsable de leur endettement, de ces centaines d’heures de cours manquant à leur cursus et du fossé les séparant de leurs compatriotes bien ou mieux formés.

 

L’analyse de ces différents échecs n’est pas difficile. Najla Bouden n’entend personne si ce n’est son président. Elle ne dit rien non plus. Dès son arrivée à la Kasbah, elle a été avertie de la situation et plusieurs lui ont proposé des solutions concrètes pour ne pas arriver à l’état dans lequel se débat la Tunisie aujourd’hui.

Pour solutionner les problèmes conjoncturels et structurels, il fallait une feuille de route claire et une collaboration étroite dans une direction unique avec les forces vives du pays, notamment et surtout la Banque centrale, les deux centrales patronales Utica et Conect et la centrale ouvrière UGTT.

Il fallait aussi débattre avec les hommes et femmes politiques, ainsi que les économistes. Rien ne peut se faire sans toutes ces composantes de la société.

La cheffe du gouvernement se devait de dire ce qu’elle entend faire.

Mais Najla Bouden a choisi une autre méthode de gouvernance, celle du mépris. Qu’on ne se fie pas à son éternel sourire béat, la dame n’écoute personne et regarde tout le monde de haut.

Les chefs de partis politiques ? Elle n’en a reçu aucun ou presque.

Les médias ? Zéro interview. Elle n’a même pas de directeur de la communication ou de cellule de communication digne de ce nom.

Le patronat ? À l’exception des salamalecs devant les caméras, il n’y a rien de concret.

Les syndicats ? Elle a gratuitement provoqué un conflit qui a duré des mois avec sa fameuse circulaire 20 interdisant toute négociation avec les syndicats sans aval préalable de la Primature.

La diplomatie ? Elle ne sait pas se tenir et est tombée dans le premier panneau après cet échange de sourires avec le président d’Israël, théoriquement ennemi de la Tunisie.

Le porte-parole de son gouvernement ? D’une bêtise inouïe. Non seulement, il n’a pas de relations cordiales avec la presse, mais il se permet de botter en touche quand on l’interroge sur la polémique du sourire avec le président israélien. Il déclare n’avoir rien vu et n’avoir rien lu.

En clair, le gouvernement ne consulte même pas les médias dans le pays.

Les conséquences de la guerre russo-ukrainienne en matière d’approvisionnement de blé et de pétrole ? Il n’y a même pas eu de conseil ministériel à ce sujet et on ne sait toujours pas comment on va l’affronter.

Najla Bouden n’a pas de feuille de route, n’entend personne, ne dit rien de ce qu’elle fait, elle navigue à vue, au jour le jour. Elle cherche à résoudre les problèmes immédiats sans rien anticiper des problèmes futurs.

Même une PME ne survivrait pas avec une telle méthode de gouvernance.

 

Kaïs Saïed a tout misé sur Najla Bouden et l’a vendue comme la femme intègre capable d’apporter les nouvelles approches, chères à son cœur, pour sortir la Tunisie du marasme.

Sa chouchou a failli. Les mauvais chiffres sont tous à la hausse :  chômage, endettement et inflation. Les bons chiffres sont à la baisse : investissement, croissance et taux de couverture commerciale.

Si le président de la République est le premier responsable de la situation, c’est Najla Bouden qui va assumer la responsabilité de l’échec. Elle sera le fusible que Kaïs Saïed fera sauter après les législatives prévues le 17 décembre.

Que ce soit pour la génération actuelle ou la génération future, le nom de Mme Bouden sera synonyme d’échec. L’échec aussi de la première femme à occuper le poste de cheffe du gouvernement.

 

Raouf Ben Hèdi

10/11/2022 | 11:05
6 min
Suivez-nous
Commentaires
Handous Dhaker
Pion du Président
a posté le 18-11-2022 à 11:45
C'est la verité pure et absolue sans exagération. mais je ne la tiens pas pour responsable de ce qui nous arrive, par contre c'est notre fameux Président de la république qui doit assumer ces échecs puis qu'il est son dictateur et elle est l'exécutante.
Vive la Tunisie
Amel
Déficit de Com
a posté le 17-11-2022 à 18:50
En l'absence d'une stratégie de communication du gouvernement censée informer l'opinion publique régulièrement sur TOUT et en temps opportun, ce sont des articles-constats comme celui-ci auxquels il faut s'attendre, des articles qui manquent d'équilibre de ton et d'arguments nécessaires à tout article de fond destiné à faire la lumière sur les non-dits et à apporter des réponses à toutes les questions qui se posent. D'aucuns ne sauraient remettre en question le volet constat de cet article. Quant au volet descriptif, il relève de la liberté d'expression et d'opinion du journaliste
Bouazizi Mustapha
commentaire
a posté le 17-11-2022 à 13:31
Un article de fond objectif , bien écrit et instructif . C'est le moins qu'on puisse dire en analysant la situation économique et politique de la Tunisie actuelle . Le juge qui le condamnerait fera un tort irréparable à la JUSTICE et se coupera le cheveux qui retient l'épée de Démoclès au dessus de sa chaire .
Rafik
By by la démocratie
a posté le 16-11-2022 à 12:08
Une analyse objective de la réalité
Mme Boden n'a rien changé et ne changera rien à la réalité tunisienne pour une raison simple, c'est le président qui décide
Hanen
Kais Saied doit virer Bouden
a posté le 16-11-2022 à 11:13
Article tellement vrai ... Comme avec mechichi et Ghannouchi ... si Kais Saied ne se debarasse pas de Bouden, elle finira par le prendre avec elle fi mahab erri7 ... essyassa matar7amch ... garder un premier ministre toxique et defaillant finira par faire mal a celui qui le soutient ...
Habib
....
a posté le 16-11-2022 à 08:15
Article véridique !

Quant les médias balance la réalité les malfrats dépose des plaintes...
Dr Médecin.
Article correct.
a posté le 15-11-2022 à 21:29
Il n'y a ni injures, ni calomnies, ni diffamation.
riri
une honte, où sont les injures ou les mensonges la dedans
a posté le 15-11-2022 à 16:10
Vous êtes convoqué pour cet artcile

Mais ou sont les injures? ou sont les mensonges On dirais juste une tentative d'intimidation de la presse et des médias, comme dans une bonne dictature arabe!

Ca y est , ils ont repris le flambeau de Ben Ali?

RIP démocratie. On n'oubliera jamais et l'histoire saura se souvenir.
L exilé
Où est l injure?
a posté le 15-11-2022 à 14:51
J ai bien lu l article. Je n ai pas vu d injures. L UGTT et même les partisans de Saied comme Maghzaoui, Briki et Khallouli ne cessent d etayer les mêmes griefs et de demander le depart de ce gouvernement. Que les personnes publiques qui ne supportent pas la critique restent chez eux et cultivent leur jardin en toute quiétude. Cette poursuite est une derive dangereuse, une honte.
Djodjo
Un âne ne sera jamais un cheval de course
a posté le 15-11-2022 à 14:33
Honte aux bouffons consanguins limités intellectuellement profondément debile et petit suceur de babouche de type @taquilas @gardons un minimum de malhonnêteté et autres soutiens de la dictature hyper-médiocre qui se mets en place petit à petit.

Honte à vous de permette une dictature d'un autre temps mis en place par un autiste arrivé là par hasard et qui ne prospère que grâce aux moutons cretins.

Quelques soit le vécu par le passé rien ne justifie ce qu'il se passe aujourd'hui à tous les niveaux.

Cette article fait l'objet d'une plainte pour « atteinte de la sûreté de l'état », looooool, c'est à vomir.

Bientôt on ne pourra plus penser ce que l'on veut.

takilas
Gentille, cultivée et compétente.
a posté le 14-11-2022 à 13:07
Ce n'avait rien de cela et n'aura jamais comme cela, à moins qu'ils intègrent l'école et la formation comme tous les tunisiens depuis les années soixante et même avant, et ne plus croire que de commercer est un moyen pour devenir gestionnaire et dirigeant dans un gouvernement.
Or, ces minables pensent de prime abord, que de devenir politicard et corrompre des votants naïfs et soudoyés, n'est moyen pour s'enrichir, quoique chose faite par nahdha lors de leur sale troïka.
Yanamare
Femmes je vous aime
a posté le 13-11-2022 à 22:47
Elle vous énerve, je comprend'?'.un peu. Mais on avance au moins. Pour le moment, la crise est mondiale et puis quoi vous voulez un premier ministre autoritaire qui va louvoyer et travailler contre le président ? On a déjà vu ce scénario et les tunisiens en sortaient comme. les dindons de la farce. C'est la force tranquille et le machalla témoigne de son éducation et de sa classe. '?a nous change du style arabia fosha. de kaissoun.
Esperance
Rep
a posté le à 12:51
On avance !!!
Comment '?'?
Daoudaou
Non ils veulent des ministres nommés par la connivence de ghanouchi.
a posté le à 13:09
En vue de corrompre et d'escroquer le peuple tunisien.
Klabi najib
Mme Bouden
a posté le 12-11-2022 à 12:03
Tiens banal normal une dame aussi galeuse a droit à " tomber amoureuse dès le 1er blick" !! Et le itssak là ..très charmant.. beh!!
takilas
Pauvre nahdhaouis !
a posté le à 12:55
Ils font pitié sincèrement.
Pour arriver à ce stade de bassesse , c'est incroyable que cela puisse paraître en Tunisie terre des illustres et des dignitaires.
Tout cela à cause de l'argent arnaqué lors troïka, et même après, que nahdha pense ainsi que tout est realisable comme duperies et arnaques à poursuivre.
chai iassef bsaraha issakhffou lahjar hal kallaba.
Daoudaou
Incroyable !
a posté le 11-11-2022 à 19:26
Le chirurgien qui a effectué treize opérations de greffes du c'?ur n'a pas été cité lors de l'émission télé dédiée à la célébration du cinquantenaire de la médecine du c'?ur ?
Gardons un minimum d'honnêteté!
Madame Bouden a une autorité naturelle et une personnalité charismatique.
a posté le 11-11-2022 à 19:20
Madame Bouden a le caractère d'une personne respectueuse, c'est-à-dire des qualités qui se font sentir positivement dans son entourage à l'échelle nationale et internationale. Elle a une autorité naturelle et une personnalité charismatique.

Elle possède cette aptitude personnelle et un talent pour les exigences du poste de Premier Ministre. Une aptitude associée à l'incarnation de valeurs socialement souhaitables.

Le rôle de Madame Bouden en tant que Premier Ministre n'est pas celui de résoudre les gros problèmes socio-économiques de la Tunisie en solo, son rôle est plutôt celui de trouver les bonnes stratégies d'optimisation organisationnelle de notre gouvernement. Or l'organisation de notre gouvernement c'est d'abord et avant tout des personnes (en particulier les directeurs de nos institutions), qui ont un travail à réaliser, d'une certaine façon, en s'appuyant sur certains moyens.
-->
De e fait, L'optimisation de notre gouvernement en tant qu'organisation institutionnelle passe donc par une analyse des interactions qui existent entre l'organisation du travail, la gestion des équipes, les processus opérationnels et les outils informatiques ou autres ressources.

Je propose de garder la majorité des Ministres de l'actuel gouvernement et en particulier de garder Madame Bouden en tant que Premier Ministre après la prochaine élection législative. Par contre il faudrait consolider le travail des directeurs de nos instituions par des professionnels du domaine socio-économique et scientifique en tant que conseillers indépendants. Le rendement de notre gouvernement et l'avenir de la Tunisie dépendent en particulier de la qualité de travail et du rendement des directeurs de nos institutions.

Je voudrais rappeler que Bourguiba avait beaucoup plus de contacts avec les directeurs de nos institutions qu'avec ses Ministres, car ils savait que ce sont les directeurs de nos institutions qui font le travail gouvernemental et non pas les Ministres. C'était Bourguiba qui choisissait les directeurs de nos institutions, et non pas le premier Ministre ou ses Ministres.

Le travail est réalisé à l'intérieur des institutions étatiques plutôt par les directeurs et les sous-directeurs et non pas par les Ministres --> d'où la nécessité de la continuité de l'Etat, c'est à dire les ministres changent relativement fréquemment alors que les haut-fonctionnaires devraient garder leurs postes indépendamment de celui qui est au poste de Ministre
-->
Le malheur de la Tunisie est évident, la continuité de l'Etat n'était pas garantie entre 2011-2021 car chaque nouveau Ministre se débarrassait à son arrivé de la majorité des anciens hauts fonctionnaires --> et ainsi c'est normale que nos institutions ne sont plus fonctionnelles.

Fazit: je suppose que la tâche de Madame Bouden après la prochaine élection législative est de chercher le contact direct avec les directeurs de nos institutions car d'eux dépend le bon fonctionnement de nos institutions et ainsi de la Tunisie


Bonne soirée

PS: je voudrais rappeler que le gouvernement de Madame Bouden est le premier depuis 2011 qui n'a pas connu de scandales de corruption.
Djodjo
Pendant ce temps au pays de kais.
a posté le 11-11-2022 à 18:49
Faut vraiment être aveugle et stupide pour continuer à soutenir ce qui ne fonctionne pas, y'a même un con plus bas pour vous dire « oui mais elle travaille elle », super, mais le résultat de son travail c'est quoi ? Quel rendement depuis qu'un imbecile a pris le pouvoir pour la Tunisie ?

Suffit de regarder autour de soit pour ce rendre compte que ça ne va pas, du coup, comment font les idiots pour rester optimistes ?
Mansour Lahyani
Rectifiez votre tir, R.B.H !!
a posté le 11-11-2022 à 15:01
Rectifiez, mon pauvre, rectifiez : vous pensiez apostropher Kaisollah, l'ayatollah qui a réuni TOUS LES POUVOIRS ENTTE SES MAINS, plus que nul dicteteur n'a jamais eu en son pouvoir ! Cette pauvre Najla Bouden voit bien les décisions lui passer sous le nez, et elle ne peut même pas en saisir la moindre pour marquer de son sceau son (in)action gouvernementale ! Et elle fait bien : la moindre volonté la renverrait au fond de la pétaudière, son seigneur et maître n'est pas disposé à lui pardonner la moindre incartade ! Elle est là seuement pour scander des machallah devant les (fausses) affirmations de son boss : c'est d'ailleurs pourquoi elle est là, et bien là !!!
Nephentres
A quand la fin du massacre
a posté le 11-11-2022 à 14:46
Les conséquences cataclysmiques des incompétences et caprices cumulés de l'équipe de dingos qui a pris le pouvoir a Carthage et a la Kasbah sont d'ores inédites, de par leur ampleur a moyen et long terme.

La véritable question, urgente et vitale, est : comment des aujourd'hui pousser cette bande de clown vers la sortie et constituer un gouvernement de Sauvetage National

Avant que le sang ne coule
Klabi najib
Bouden 13 mois
a posté le 11-11-2022 à 12:44
Puneries n'atteignent que les pauvres, inflation des prix aventage uses pour le capital & commerçant, madam Bouden bouscule pour sa retraite grasse après 2 ans au cabinet, manipule 2 autres ignorantes à la Finançe &..., tout en rè invoquant la foto 2 Kaìs Saìid à çhaque fois que le peuple s'en mèle
. Le voyage au Japan s'ètant avèrè à autres buts secrets, le retrait de plusieurs coopèrants a jetè le pays dans le fameux sac des comptes Suisses et des ennemis 2 la Patrie.
Carthage Libre
Elle est pas bête ; elle attend ses "2ans" pour avoir une 2eme retraite, selon la loi N° 893-31 du 17 mars 1983
a posté le 11-11-2022 à 11:36
Donc j'imagine qu'elle "démissionnera" après ses 2ans au poste de Premier ministre ; les émoluments de cette "retraite" seront dissociés de la "retraite classique" de sa carrière professionnelle en tant que géologue et ancienne directrice générale de la fonction publique, payée par le CNRPS.

Donc, au premier jour après 2ans, elle aura droit à...2 retraites (à moins qu'elle ne reprenne ses activités d'enseignante, ce qui differera sa 2eme retraite).

A moins que son Maître n'abroge cette "loi" et nous ponde un "décret-loi" sur mesure ; avec lui, TOUT est possible.

Notons que toujours selon cette loi elle aura une majoration automatique de 5%, pour atteindre à moyen terme 100% des émoluments perçus quand elle était Premier ministre. Tout ça pour avoir encore plus enfonçé le pays, meutrie par Ennahdha.

Welli ye7seb, yofdhollou.
takilas
Mais elle elle travaille
a posté le à 13:04
Et no pas comme nahdha qui ont passé les dixcde leurs massacres à Paris pour gâter leurs familles.
Fark bîid. Ya kallaba
Chanchan
@ Carthage libre
a posté le à 12:57
Sans aucun esprit de nationalisme.
Les réflexions d'un profiteur nahdhaoui.
Voilà exactement pensent nahdha, tout est argent pour eux.
souilem
Excellente analyse de la situation du gouvernement
a posté le 11-11-2022 à 11:13
C'est une bonne analyse que j'apprécie, on l'a dit depuis longtemps que le gouvernement n'a aucune expérience et que la cheffe du gouvernement toujours gentille mais pas efficace, elle est timide et ce n'est pas son poste. Et si c'était Abir Moussi, la Tunsie cheffe du gouvernement, la situation serait améliorée sensiblement avec son courage, sa culture, son intelligence, son expérience et ses compétences. Un gouvernement qui n'a pas de feuille de route ni de suivi de ses actions, ni de compétences, c'est vraiment nul.
Carthage Libre
Oui. Absolument. Ce n'est même pas un "gouvernement" de Technocrates, mais ils ont été nommés pour qu'ils S'ECRASENT devant leur Maître-Prophète de Carthage.
a posté le à 11:54
Elle a été mise en place par l'entourage de Kaies Saied, car ils savaient qu'elle s'écraserait et présenterait une "bonne image" à l'internationale.

Je ne nie point qu'elle présente bien à l'international...mais...l'habit ne fait pas le moine ; l'image catastrophique de la Tunisie (Terrorisme sous Ennahdha, Dictature bête sous Kaies Saied) ne trompe ni les Etats étrangers, ni surtout les opérateurs économiques (nationaux et internationaux) qui SAVENT que Bouden est juste une "vitrine"...Une vitrine qui s'est fissurée et qui va bientôt imploser, tant les incompétences sont légions.

La Tunisie aurait pu avoir une femme FORTE et D'ACTIONS comme Abir Moussi...mais Kaies Saied en a "décidé" autrement le 25 juillet 2021, car son objectif nétait pas Ennahdha...mais bel et bien Abir Moussi qui était première en Tunisie, d'une façon insolente.

Mais "elli ye7seb yafdhallou", car Mme Abir Moussi est encore plus insolente et populaire, plus que jamais aujourd'hui.

C'est elle qui sauvera ce qui peut l'être de ce pays...mais c'est URGENT il faut qu'elle soit au pouvoir le plus tôt possible pour freiner cette descente aux enfers.
takilas
Celle qui représente dignement le gouvernement tunisien
a posté le 11-11-2022 à 11:02
Elle réagit du tic au tac contre ceux qui veulent nuire à l'image de La Tunisie qui a pris une position indéfectible à l'encontre les colonisateurs israéliens dont ces derniers ont eu des promesses de la part des traîtres etprofiteurs nahdha quine cherchent qu'à vivre en nbabs à....Paris devenue leur lieu de séjour permanent.
Elle se moque des réactions saugrenues et déplacées.
Bravo Madame Najla Bouden vous êtes la héroïne des tunisiens.
Abir
Je l'ai déjà dit et je le répète
a posté le 11-11-2022 à 09:54
Du Président au dernier ministre, ceux et celles qui ont détruit le pays et durant ces 11 ans, seront jugés 1, 2 doivent rembourser leurs salaires et les avantages qui l'ont acquis pendant leurs missions ! Ils doivent assumer, dès le début, chacun savait qu'il est à la hauteur de sa mission ou il voulait juste ses propres intérêt ! Rigole bien madame machaallah, ça ne serait pas pour longtemps , ni pour toi ni pour ton patron elfèchel
takilas
Des arnaqueurs qui réagissent contre les caisses de compensations pour continuer à s'enrichir avec l'argent de l'état et du peuple tunien. Et c'est comme par hasard les arnaqueurs nahdhaouis.
a posté le 11-11-2022 à 06:42
Les adaptés sudistes de ceþe sale nahdha, et leurs indignes et antinationalistes léches-bottes, se sont enrichis avec largent des compensations censé appartenir à l'état, donc au peuple tunisien..
Si l'on comprend bien, les membres de cette caste de sudistes se croient malins et pensent avoir réussi à duper mes honorables et les patriotes qui veulent sauver l'économie tunisienne des griffes de cette mafieuse nahdha qui les a arnaqué pendant plus que dix ans.
D'ailleurs et par preuve ce sont eux ces nahdh7qui protestent contre la levée des caisses de compensations, qui était destinées, espérons-le pour aider les demunis et le peuple tunisien, dont eux-mêmes (leurs parents) après l'indépendance , et non pas pour se remplir les poches et s'approprier de luxueuses demeures à Tunis et à Paris et de vivre avec leurs enfants et leurs familles en nadabs au nom du printemps arabe de cirque.
C'est pour cela, entre autre, qu'ils ont maintenant besoin d'argent et de devises ;
allez voir la valise volée récemment où est sa destination
Carthage Libre
Ya Mme Bouden, la situation du pays est catastrophique? Les khras islamistes l'ont bousillés? T'as essayé? ça marche pas? DEMISIONNE.
a posté le 11-11-2022 à 00:03
C'est simple non? Laisse ta place toi et ton Maître à d'autres. On a pas de temps à perdre en ces jours graves.

Tu peux pas? Tu démissionnes avec ton Maître et tu laisses la place à d'autres, ça manque pas.

Et si les autres (exemple ! Mme Abir Moussi, la Patriote) ça marche pas aussi après 1 an ou 2, alors, hop! Dégage aussi ; je serais le PREMIER à critiquer ici.

Baraka allahou fikom ezzouz (ton Maître et toi). Merci. Aurevoir, ou yezzi bla blada et tes "bonnes fausses raisons" (merde des Khwenjias and co, donc impossible de relever le pays) ; vous avez échoué? You are FIRED : DEGAGE. Y'a pas que toi fil bled.
CROW85
Pas de pouvoir
a posté le 10-11-2022 à 20:57
Elle n'a aucun pouvoir entre ses mains...Le pouvoir appartient à quelques familles régnantes, un peu à l'ugtt et le FMI qui contemple de loi...
Carthage Libre
Et par "familles règnantes"...y'a ton Prophète Saied aussi dans le lot?
a posté le à 23:24
Me dis pas que Saied est le "3assass" de la villa de Carthage! Mon Dieu! Mais...mais où sont passés TOUS ses pouvoirs, legislatif, judiciaire, politique, executif, économique, religieuse, régionale, zanga zanga, les Cieux, la Mer et la Terre...et les autres planètes aussi (d'où une d'où il vient, je sais pas laquelle, quelque part).

Tu sais, même la BOUFFE DE MON CHIEN est contrôlée par ton Prophète Saied ; le pauvre! Il n'a aucun pouvoir, "khatih", "c'est les autres", "ana ndhif et dhif", "ana 7oukoumet Machalah"...

Bref, va raconter tes salades à mon chien, tu seras très copain avec lui (apporte lui de la bouffe stp, il a faim comme le Peuple, merci).
Djodjo
Peuple rempli d'imbecile
a posté le 10-11-2022 à 20:50
A tous les cons qui parle de crise insurmontable :

https://www.tunisienumerique.com/maroc-26-milliards-dh-pour-la-subvention-une-protection-sociale-pour-tous-et-une-kyrielle-de-reformes/amp/

Il ne sont pas en train de perdre leur caisse de compensation, leur note souveraine est à l'amélioration et pourtant, il ont eu la crise Covid, mal gérée par des islamistes aussi (pjd), mais depuis, il se sont redresser.

pendant ce temps, les cons de chez nous vous explique sans rire que l'on y peu rien et que la médiocrité est mieux que '?'?' mieux que quoi au fait ?
Alya
Le forum de la haine
a posté le 10-11-2022 à 20:33
No comment. Juste une précision pour Mme Abir Moussi, un fonctionnaire ne cumulé pas 2 retraites.
Frezz
@alya
a posté le à 09:26
Possible, mais une retraite de fonctionnaire + celui d'un mandat gouvernemental (il me semble que ce ne sont pas des fonctionnaires) est-ce possible ? c'est une question qu'il est légitime de poser, si quelqu'un a la réponse.
Carthage Libre
@Frezz : explique à cette tarée qu'elle aura en + de 2 retraites, une "compensation" de 200.000 dinars quand elle quittera son "poste" de 1er ministre.
a posté le à 11:25
Explique lui que la Dame aura 2 retraites, une de l'enseignement supérieur (géologue) et une comme ancien membre du gouvernement selon la loi N° 893-31 du 17 mars 1983, qui est une "exception", si après 2 ans, par rapport à la carrière de l'ancien Premier ministre et donc n'entre pas dans le "régime de la retraite de la fonction publique" payée par le CNRPS (majorée par son ancien poste de directrice générale).

Elle aura droit aussi à un garde du corps pour toujours.

NB : Notons que le decret-loi N° 2005-55 du 18 juillet 2005 "portant allocation d'avantages en nature aux Premiers ministres" attribue une voiture, un chauffeur, un agent de sécurité et un employé de maison.
*********
Carthage blibre
a posté le à 13:47
Vous ne représentez pas Carthage libre la liberté c'est aussi le respect,
Vous avez appris de cette liberté que les insultes.

Alya est très bien élevée elle n'a jamais insulté personne.

Merci de respecter les gens
Ca fait partie de l'éducation, de la culture
Alya
Merci********
a posté le à 20:06
Merci pour votre aide. Je ne suis pas une tarée et de fait, je ne voterai pas Abir
Fethi
@Alya
a posté le à 22:29
"Quelqu'un qui connait sa valeur n'éprouve pas le besoin d'anéantir les autres : il est libre." A.S.Perardel
ourwa
Najla Bouden, le haut-parleur de KS
a posté le 10-11-2022 à 19:13
Je ne sais pas pourquoi Mme Bouden me faisait penser à son homologue française, Mme Born; probablement du fait qu'elles partageraient, apparemment le même génie d'incompétence et de médiocrité... J'avais tort. Mme Bouden semble nettement en deça de ce constat et KS n'est pas Macron; quand le second patauge dans ses propres errements, alors que Mme Born s'active réellement selon ses pouvoirs accordés par la Constitution, KS, artisan d'une constitution-mascarade et une loi électorale à son service, ne pouvait faire autrement que nommer "une cheffe de gouvernement en trompe-l'oeil, aveugle, muette et exclusivement ficelée par les seuls décrets et "recommandations" de KS et pour cause, puisque ces décrets et ces recommandations, en plus d'être en réalité des ordres présidentiels, pallient concrètement à l'absence de tout texte législatif digne de ce nom, du moment que l'ARP est morte et enterrée, ainsi que l'ensemble de son fonds législatif... Quand un individu vise l'instauration d'un régime absolutiste sous couvert de démocratie, il me semble qu'il n'a qu'à s'inspirer des stratégies et des décisions de KS. A cet égard, quelle différence y a-t-il entre les hadiths du prophète Mohhammad et les décrets et déclarations de KS en matière de justifications rhétoriques? pas grand chose, puisque le résultat serait le même : quand croire et non réfléchir et RAISONNER mène à acquiescer et soutenir, tout dialogue constructif semble impossible; la Tunisie vit ainsi depuis le 25/07/2021 un petit babel politico-discursif où les parties opposées ne parlent pas le même langage; ça saute aux yeux, toutes les déclarations de KS, rapportées indirectement via ses multiples réceptions de Bouden et autres ministres ne sont pas adressées spécifiquement à ces ministres mais au populo, des " alâa ballaghta, allahoumma fa'chhad!" en quelque sorte. Vérifiez !...ça fait 3 ans que KS a été élu président, s'est-il adressé une seule fois directement au peuple qui l'a élu pour expliquer en arabe dialectal ses décisions et ses projets et les justifier ? Nullement; un président oeuvrant pour un régime absolutiste n'a pas besoin d'un gouvernement et d'un parlement ( élu démocratiquement) responsables qui raisonnent, mais d'un Exécutif et d'un parlement à sa botte. C'est le cas et le pire est à venir...
Forza
Elle n'est pas gentille
a posté le 10-11-2022 à 19:12
Une personne qui accepte de servir un putsch ne peut pas être une personne gentille.
Sassi
Analyse haineuse
a posté le 10-11-2022 à 17:41
Analyse haineuse et très personnelle. Les grandes puissances actuellement sont en crise que dire du petit pays qu'est la Tunisie déjà endetté. Nahla Boudent n'a pas de baguette magique devant un Tunisien paresseux, qui n'aime pas travaillé, devant une UGTT qui crée les crises pour ne pas être suivie par la justice, devant des politiciens opportunistes, n'ont plus rien à ajouter ni à donner aux tunisiens qui les réfutent en bloc. Le Tunisien doit se réveiller et cherche son pain par la sueur de son front et non s'attabler dans les cafés.
Mon.
Comment
a posté le 10-11-2022 à 17:27
C'est trop injuste votre analyse, aucun gouvernement ne réussira sans l'argent pour faire tourner la roue à moins d'être un magicien, donc arrêtez de critiquer sans raison, donnez- lui 10000 milliards de millimes et vous verrez les miracles se réaliser, sans argent, il faut patienter une décennie pour sortir du trou où les islamistes nous ont enterrés
Carthage Libre
ah non! on lui donnera pas 10 milliards pour les foutres à la poubelle et ses "comités régionaux" ensuite sa future "Chari3a" (article 5)
a posté le à 23:29
Bref, je sais, khatih, "ndhif", c les autres.

Dans ce cas, s'il ne peut plus rien faire, s'il ne peut plus rien donner à ce pays, pourquoi il s'accroche au Pouvoir et bien au contraire, les as complètement accaparés? Réponds, trah.
SAHLI
Il faut assumer Mme Najla Bouden!
a posté le 10-11-2022 à 17:11
Vous avez aidé un putschiste à mener son opération contre la démocratie tunisienne et vous l´avez servi jusqu´au bout. Il faut bien sûr et sans aucun doute s´attendre à ce que qu'une cellule sécurisée à Boufarda vous sera gratuitement offerte !
Loubéna
Le disque rayé de RBH
a posté le 10-11-2022 à 16:14
"Jamais un chef du gouvernement n'a eu autant de pouvoirs entre les mains..." ou encore "Jamais un président n'a eu autant de pouvoirs entre les mains...", ce pauvre RBH mâchouille toujours la même "loubéna" pour "meubler" son quotidien !
Hasna
Mme Boouden
a posté le à 17:26
Mme Bouden n'a pas amené toute cette " saleté" avec elle !
Malheureusement il n'y a que des bras cassés autour d'elle et surtout un sabotage sur tout ce que le gouvernement essaye de faire pour sortir le pays de cette maudite situation !
Dommage . Dommage pour notre Tunisie'
takilas
Aucune preuve de ce qui a été dit dans cette écrit de B.N.
a posté le 10-11-2022 à 15:59
Tout est à cause des bévues et des manigances denahdha et par démonstration.
Des accusations injustifiées par les incultes, les médiocres et les ratés nahdha et ce par preuves.
Vous cherchez la petite bête à cette valeureuse dame qui réussit indéniablement. C'est désolant comme on arrive à un tel stade de haine et de méchanceté. Incroyable !
C'est maintenant connu celui qui réussit on lui met les bâtons dans les roues.
Djodjo
@le retour de taquilas, l'homme au QI négatif
a posté le à 16:43
Comment c'est possible d'être aussi con, alors toi qui est limité intellectuellement, on va pas te demander la lune, juste une chose :

Peut tu nous citer une seule de ses « réussite »
Naim
Agir avant que ça soit trop tard.
a posté le 10-11-2022 à 14:50
Tant que el khamej ghannouchi et ses sbires, tant que ce crâne d'?uf de chebbi et les gros cons son libre de leur mouvement, tant les mafieux ne sont pas inquiétés vous pouvez ramener Ben Ali à la place de Mme Bouden, rien ne changera tellement les khwamjias ont infiltrés les organes de l'état, maîtrisant profondément l'art de la dissimulation " al takkiya " . Un nettoyage par le vide est impératif pour essayer de maintenir un semblant de tunisie sur, au moins, un pied. Ceci revient au president de la republique avant que ceux qui sont laissés pour compte se chargent de rétablir la situation. '?a sera dommage parce qu'ainsi, el khamej ghannouchi aurait réalisé son rêve. La libanisation de la Tunisie. Le President Kaïs Saïed doit se dresser et faire face à cette vermine.
Carthage Libre
Kaies Saied ne touchera JAMAIS à Ennahdha et aux islamistes, fourre toi ça dans ton crâne une bonne fois pour toute.
a posté le à 16:00
LUI MEME est un islamiste.

Il ne te le montrera pas maintenant, mais bientôt, en activant l'Article 5 de SA constitution via le "nouveau" parlement et donc via les lois constitutionnelles.

De plus son frère Naoufel, le véritable "gestionnaire" du pays est très copain avec les thèses des frères musulmans, de Sayyid Qutb, lui même l'a dit.

Alors, détrompe toi mon ami : tu sais pas à qui tu as affaire ; c'est ce que l'on crie sur les toits depuis plus d'un an!!! FIQ
pifpaf
Mr donne des leçons à tout le monde, mais !
a posté le 10-11-2022 à 14:12
Comme bon Tunisiens l'auteur propose rien (son QI l'en empêche) et préfère critiquer et donner des leçons ... j'invite Raouf à également s'interroger sur lui même et la violence de son article envers Madame Bouden, de la haine...
Carthage Libre
Et si on jettait un "coup d'oeil" sur ton QI abruti?
a posté le à 15:56
On verra des choses vertes et pas très mures dans ton cerveau.

Quels abrutis jma3t Kaies Saied ya bourrab! INCROYABLE!
pifpaf
@Carhage Libre
a posté le à 18:41
Mon QI m'impose de ne pas me rabaisser à ton piètre niveau, c'est pourquoi je ne traiterais pas d'abruti....
Carthage Libre
ouais ouais, j'ai compris, t'es comme ton Prophète...
a posté le à 23:40
NON pas lui, l'être Suprême venue d'une autre Planète, le Saint(e) (nitouche) Kaies Saied !!

Non, je parlais de l'autre prophète, Jesus Chris : "Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, tends-lui aussi l'autre" (Evangile 21).

Et bien, tends moi l'autre joue que je te donne une BAFFE bech ETFIQ de ton rêve Kaies Saied!!!
Djodjo
Pifpaf, un niveau bas qui traite les autres de bas niveau, looool
a posté le à 19:48
Carthage libre : 1
Pifpaf : 0

Un commentaire très con de qq qui n'a pas de répondant, donc je confirme, ton QI pifpaf, il est negatif
Tunisino
Ensuite!
a posté le 10-11-2022 à 14:01
1. Najla Bouden n'est qu'une simple secrétaire chez un président sans aucune compétence, sans parler de ses états mental et idéologique critiques.
2. Najla Bouden n'est pas différente des serviteurs du président qui ont été certainement retenus selon la théorie des leaders et followers, ils sont tout simplement des moutons (sheep, sans s), par opportunisme ou par naïveté.

Parler du passé n'avance en rien, il faut plutôt parler du présent et du futur, comment sauver la Tunisie de la deuxième république imbécile, puis comment la faire vivre, ensuite comment la développer. La solution est évidente sauf que les littéraires et les illettrés politisés, qui dominent actuellement la scène politique, sont des médiocres.
takilas
@ Tunisino. hahaha !
a posté le à 16:03
On a vu les incompétences flagrantes et criardes de nahdha, mis à part l'arnaque.
C'est l'énervement d'avoir perdu le banditisme et la xxxx
mot prohibé par nahdha. Les Tartempion et incultes.
Tunisino
@ takilas
a posté le à 17:55
Ne pas parler du passé est uniquement pour se concentrer sur le présent et le futur, qui sont nettement prioritaires, mais ceux qui ont trahis les tunisiens durant la république des imbéciles, durant ses deux phases, sont certainement à punir d'une manière ou d'une autre.
Djodjo
@tunisino
a posté le à 19:51
Te fatigue pas avec taquilas, c'est un ancien trépané du cerveau, sont cas relève de la psychiatrie.

Il tourne en boucle sur le sud, sa boussole deconne.
Carthage Libre
@Djodjo : hhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh tu m'as tué de rire !!
a posté le à 23:49
wallahi je l'aime bien @Takilas ; on a combattu ensemble l'islam politique, les khommejs religieux et tout ce panier de crabe...mais...mais...déjà à l'époque quelque chose aurait "du" m'alerter sur "lui" : les SUDISTES hhhhhhhhhhhhhhhhh

Mais bon, chacun ses "tics" et ses "tacs" que veux tu !

Je veux pas traiter notre cher ami @Takilas de "simplet", car je l'aime bien, mais...bon...aimer Kaies saied...bon...on est pas loin du "simplet" là! hhhhhhhhh
Samar
INCOMPREHENSIBLE
a posté le à 02:05
Ca veut dire quoi "les SUDISTES hhhhhh"
Un citoyen
Et qu'ont réalises en 11 ans la secte de la Nakbah et ses pions ?
a posté le 10-11-2022 à 12:54
Il faut être objectif même si ce gouvernement n'est pas a la hauteur de la situation laisse par la secte qui a vidé les caisses et ruine le pays grâce à ses centaines de milliers de recrutements de ses sympathisants dans le public qui a plombé les comptes sans parler des dizaines de milliards de prêts envoyés par l'UE et les pays amis dont le peuple n'a jamais vu la couleur !
Soyez objectif BN et cette galère que nous vivons est la conséquence et non la cause avec cette fable de la merdocratie à la sauce des frères qu'on nous a vendu et qui a plongé le pays dans les ténèbres pour des décennies et nous en sommes tous responsables grace à notre passivité et égoïsme '?'
Carthage Libre
Arrête avec ça! C'est FAUX! Ils ne foutent RIEN pour réparer les dégâts des ***islamistes! RIEN je te dis!
a posté le à 15:54
Mala raison!

A chaque fois la même chose "meskine et meskina, ils ne peuvent rien faire, c'est les pro-***Ennahdha qui ont laissé un pays exsangue".

Ya oueldi ils ont accepté de prendre la "relève"?

Et bien qu'ils ASSUMENT.

Chkoun qallou de prendre TOUS les pouvoirs?

Il aurait pu reorganiser rapidement les choses et faire des élections l'année dernière non? Et ne pas S'EMBOURBER avec sa Première ministre dans la merde?

AUCUNE raison n'est valable pour eux 2. AUCUNE. Sauf une seule : L'INCOMPTENCE tragique.
Fares
Elle accepte
a posté le 10-11-2022 à 12:42
Donc elle assume. Personne ne l'oblige à continuer à se faire humilier publiquement.
Carthage Libre
Comme a dit @Abir, c'est une question de "poste", de "prestige" et de double retraite, c'est TOUT.
a posté le à 15:50
Brabbi quand tu rencontres des Chefs d'Etat et que tu vadrouilles et que tu fais un "conseil des ministres" à la place du Pacha/Prophète saied, c'est pas du "prestige" ça?

Mais le reste? C'est pas mon problème.

Meskina hadda.
Djodjo
Un âne ne sera jamais un cheval de course.
a posté le 10-11-2022 à 12:35
A tous les cons qui disent que notre pauvre kais a hérité d'une situation difficile, imaginez ce que va récupérer sont successeur ? On dira de celui là aussi, le pauvre, il n'y peu rien, kais lui a laissé un pays en miette et ainsi de suite.

Bande d'idiot aucune crise n'est éternelle ni insurmontable, encore faut-il un homme/femme capable de redresser/réorganiser/restructurer ce qui doit l'être.

En Tunisie ce type de compétence existe, au lieu de mettre des prophètes aux pouvoirs, prochaine fois, choisissez un gestionnaire avec un plan.


Carthage Libre
Bien dit.
a posté le à 15:48
Logique et sans ambage.

Bien joué mon ami.
Abir
Oui, elle est responsable et complice
a posté le 10-11-2022 à 12:29
Quant celle n'a pas le pouvoir, normalement, elle ne pourra pas rester les bras croisés et touch son argent fil 7arem , une femme qui se soucie pour son pays , elle démissionne et ne perd pas le temps et avoue tout au peuple , elle sorti grande et respectée! Mais quand on est opportuniste et profiteuse, on devient aveugle et sourd ! En tout cas elle l'épatera, elle et son patron
Abir
Elle se voit plus intelligente
a posté le 10-11-2022 à 12:19
Pourquoi? Et bien , en nous disant: je ne peux rien si on m'a offert une cuillère en or pour manger, mon but , c'est mon intérêt personnel, mon prestige et à la fin une grosse retraite et en fait je ne suis pas plus égoïste que ks! La Tunisie, il lui faut une Femme forte combattante loyale indépendante, sincères et qui sacrifie sa vie privée jour et nuit! Franchement, tout ça il lui faut madame ABIR MOUSSI , la dame de fer , pas moi, la faible , je sais que dire machallah et voyager pour changé d'air! Je vous remercie pour votre compréhension! Moi je suis bien où je suis! Quand je dis elle est intelligente, c'est dans le mauvais sens, je veux dire profiteuse, wa mounafi9a ! Elle sait qu'elle est incompétente mais elle profite de ce poste , elle, comme son patron d'ailleurs! Wa3dallah 3likom ya Twansa
Carthage Libre
Absolument. Elle cherche le poste et le prestige qui va avec, c'est TOUT.
a posté le à 15:47
Le pays? On s'en bat les couilles!

J'aurai une double retraite, celle de ma carrière de scientifique+Premier ministre.

Elle est pas belle la vie ainsi?

NB : Les *** regretteront de ne pas avoir mis Abir Moussi Patriote au Pouvoir, même pour essai!
retraité
elle n'a pas les moyens et le pouvoir
a posté le 10-11-2022 à 11:45
tellement la situation économique sociale et financière est catastrophique par une mauvaise gestion des islamistes et leurs alliés et l'anarchie qui règne dans le pays et l'intransigeance du syndicat qui font des grèves dans la fonction publique en réclamant des augmentations des salaires sans productivité depuis la révolution elle ne peut rien faire pour le pays et sa population elle est docile de son chef qui l'a nommé à ce poste et aucun responsable aussi qualifié et riche d'expérience ne peut rien faire pour la pays et sa population qui sombrent de plus en plus dans les difficultés et la faillite dans tous les secteurs les nouveaux hommes politiques après la révolution n'ont rien fait et ne feront rien car leur projet est de récupérer le pouvoir pour s'enrichir comme les islamistes et leurs différents alliés pendant 10 ans je comprends les tunisiens qui émigrent régulièrement ou clandestinement pour chercher l'eldorado ailleurs car ils n'ont plus confiance dans leur pays et ses politiciens et leur avenir est incertain et en pauvreté extrème .
Carthage Libre
Elle dit la vérité et elle DEMISIONNE
a posté le à 15:45
C'est simple non?

Tu peux pas? Tu démissionnes avec ton Maître et tu laisses la place à d'autres.

Baraka allahou fik. Merci. Aurevoir, ou yezzi bla blada et tes "bonnes fausses raisons" ; vous avez échoué? You are FIRED : DEGAGE. Y'a pas que toi fil bled.
Bruno
La vérité
a posté le 10-11-2022 à 11:43
Article absurde, qui n'a aucun sens, et qui ne prend pas en compte l'état de l'économie du pays avec l'arrivée de la ministre du gouvernement : une économie chaotique,les caisses de l'état ont été vidées, l'ampleur de la corruption qui sévit et la destruction de l'état par Ennahdha et ses acolytes qui aujourd'hui sont poursuivis en justice pour corruption et blanchiment d'argent et cela grâce à ce gouvernement patriotique qui a su relever le défi et mettre le pays sur les rails malgré les obstacles et les difficultés. Un gouvernement de Mme boudent responsable,qui a réussi là où les autres ont échoué. Il n' y aurait pas eu Mme bouden, le pays aurait connu une guerre civile. L'accord du prêt du FMI est une preuve de la réussite de ce gouvernement. Les mauvaises langues doivent se taire car le chameau ne peut pas voir sa bosse.
takilas
@ Bruno
a posté le à 16:08
Les dupeurs nahdhaouis ragent d'avoir perdu le pouvoir pour continuer à arnaquer le peuple tunisien.
Voilà la vérité.
Les corruptions se sont propagées et amplifiées depuis la venue de nahdha en intrus au cours de l'année 2011.
Kamcha kallaba.
Carthage Libre
Si elle est incapable de redresser l'économie et qu'il n'y a pas de solution
a posté le à 15:43
et bin qu'elle DEMISIONNE.

Les gens HONNETE le font (exemple : la grande bretagne très récemment).

Kaies Saied est le PREMIER responsable de ce chaos.

Il peut pas rétablir la situation? Il DEMISIONNE lui et elle, et laisse la place aux vrais Patriotes COMPETENTS abruti va.
blabla
ON VEUT DES NOMS !
a posté le à 16:23
Ya si Carthage Libre, qui sont tes "vrais Patriotes COMPETENTS" ? Toi ou...toi
zouari
responsable et complice
a posté le 10-11-2022 à 11:37
Nejla Bouden et son gouvernement sont non seulement responsables de la situation actuelle mais aussi plus grave complices dans l'entreprise de destruction du pays par un idéologue illuminé.
Mashallah n'est pas une innocente qu'on a mis là. Ce n'est pas une simple exécutante. Elle a été un acteur zélé dans l'application d'une politique folle, il n'y a pas d'autre qualificatif qui vient à l'esprit. Elle a piétiné toutes les règles qui doivent régir la vie dans un pays. Projet de budget non prêt, pas de loi de finances complémentaires, pas de clôture de la LDF de 2021, atteintes aux libertés en rafale, on en compte plus les pénuries qui se succèdent, une justice au pas, une diplomatie à la dérive, la moitié des bureaux à la Kasbah sont desertés...la liste serait longue. l'histoire retiendra que ce gouvernement a été la main armée d'un projet fou qui a détruit le pays.
Carthage Libre
Bravo.
a posté le à 15:40
Je partage.

Et dites aux *** que les *** d'Ennahdha ne sont pas une bonne fausse raison pour enfoncé notre pays davantage ; ce n'est pas vrai, tant et si bien qu'Ennahdha existe encore et fait ce qu'elle veut.

Au fait, le coup d'Etat du 25 juillet n'avait pas pour objectif de mettre les islamistes dehors, vu que Kaies Saied est plus islamiste que les islamistes...mais le véritable "objectif" c'est de ne pas laisser les Patriotes du PDL prendre le pouvoir (et réparer le pays).

C'est ça la vérité mon ami.
Carthage Libre
Elle s'est faite rouler dans la farine de Kaies Saied pour "friture express".
a posté le 10-11-2022 à 11:11
Dabber rasha ; elle a accepté de servir le Dictateur?

Elle a vu durant plus d'un an et demi les DERIVES et les CONNERIES du Maître de "Dawlet Machallah" et surtout de la HONTE internationale dans laquelle il a fourré la Tunisie, devenu un ETAT PARIA...

Et bin, aucune pitié pour elle : qu'elle en assume la RESPONSABILITE, aujourd'hui ou demain. On ne la lâchera pas et on demandera des COMPTES quand la Patriote Abir Moussi sera au Pouvoir pour réparer ce bled à la dérive.