alexametrics
vendredi 30 septembre 2022
Heure de Tunis : 07:32
Dernières news
Rached Ghannouchi et Ali Laârayedh convoqués par la police judiciaire
18/09/2022 | 16:40
1 min
Rached Ghannouchi et Ali Laârayedh convoqués par la police judiciaire

 

Le chef du mouvement Ennahdha Rached Ghannouchi et son vice-président Ali Laârayedh, ont été convoqués pour comparaître devant la police judiciaire, demain lundi 19 septembre 2022, dans le cadre de l’affaire de « l’expédition de djihadistes en Syrie », ont déclaré des responsables du parti à l’agence Reuters.

 

Pour sa part, Rached Ghannouchi a confirmé à l’agence Reuters par téléphone qu'il comparaîtra devant la police judiciaire lundi, soulignant qu'il n'en connaît pas la raison.

S.H

 

 

18/09/2022 | 16:40
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Ancien élu de la république française
'?coutez les mensonges de Ghannouchi
a posté le 19-09-2022 à 11:13
Suite à mon commentaire de ce matin à 01h45 '?coutez les mensonges de Ghannouchi avec sa voix. C'est à vous de juger
https://fb.watch/bROFWUffBC/
Abel Chater
Et dire que ces crapules hyènes et chacals de ce forum de BN, osent encore se demander pourquoi il m'est impossible de me rabaisser à leur bestialité de lynchage sauvage, totalement étrangère et contraire à l'Islam!!!
a posté le 19-09-2022 à 08:57
Lisez un tout petit peu, toute cette bestialité satanique aveugle, dont nous amusent ces crapules par leur lynchage synchronisé d'hyènes et de chacals inhumains, sans qu'ils n'aient la moindre preuve ni la moindre raison à leur haine talmudique, hormis l'appartenance de ces grands politiciens de la Tunisie, qui ont toujours raflé la première place dans toutes les élections démocratiques de la Tunisie. Pour leur comprendre leurs pets puants, il faut renverser les rôles afin de prétendre que les millions de Tunisiens qui élisent le parti d'Ennahdha, sont des «crapules» et ces quelques dizaines de mouches électroniques, qui se répètent leur haine contre l'Islam et les Musulmans entre eux, sont les «génies» à applaudir.
Imaginez un tant soit peu, que ce que ces crapules écrivent d'insultes, de dénigrements, de haines, de jalousies, de mensonges et d'intrigues contre ceux d'Ennahdha et contre tous ceux qui s'identifient à l'Islam, qu'on le répète même en partie, contre les juifs ou contre les Chrétiens, pour bien comprendre pourquoi l'Islam se répand en grande vitesse et grand nombre, de par le monde entier.
Allahou Akbar.
takilas
@ AR. Non mais ?!
a posté le 19-09-2022 à 06:52
Ne pas oublier qu'ils ont camouflé tous les indices puisqu'ils étaient seuls au pouvoir et qu'ils avaient mis partout des protecteurs et des complices pour ne rien dévoiler.
Donc ce n'est aussi simple que vous ne le croyez comme s'il s'agissait d'une affaire courante de droit civil.
Donc inutile ni de philosopher ni de tergiverser pour apporter des circonstances atténuantes, en parlant de leurs souteneurs qui n'ont en fin de compte à soutenir ces programmeurs de crimes et de délits lors de leur sinécure à Londres entre 2006 et 2011 dont leurs commanditaires les préparaient et planinifiaient l'invasion du printemps arab.
Par contre ceux qui parlent de coup d'état, ceux-là espèrent, même jusqu'à ce jour, un os à ronger, puisquils ont vu que lors de troïka tout est négociable pour s'octroyer des faveurs il suffisait d'adhérer au complot, de l'approuver, et le tour est joué pour devenir nabab et vivre en nabab soit à Tunis ou à Paris sans au lendemain du peuple tunisien en soctroyant, pêle-mêle, des prêts de la part du FMI pour soudoyer les boucs émissaires par des recrutements fantoches et fictifs qui se chiffrent par des dizaines de milliers soit dans la fonction publique à Tunis ou au phosphate, à Kamour et El borma (et stes similaires) ou la caricaturale "bastana" (version jardinage), comme si l'argent se ramassait à la pelle en Tunisie pourvu que le clan soit élu aux élections surtout celles législatives qui les intéressaient le plus.
Et bien sûr les assassinats et les braquages sont devenus monnaie courante et sans suite...
BOUSS KHOUK
CE DRAPEAU DERRIERE CES 2 CONNARDS EST IL BIEN LE LEUR ?
a posté le 18-09-2022 à 23:55
VU la TUNISIE actuelle , ce drapeau ne devrait meme pas apparaitre du cote de la pire des ORDURES .. b.news ! LA SECTECHIEN et TENTACULES SONT BIEN FINIS !!! avez vous pensez à un REMEDE ou du moins à un RATRAPPAGE il y aura beaucoup beaucoup de chemin à faire ? C'était à prevoir ( le retournement de veste ) ..
AR
La justice sans la force est impuissante, la force sans la justice est tyrannique.
a posté le 18-09-2022 à 21:58
Cet interminable feuilletant de ces dossiers qui trainent, une justice incapable de trancher, pour quand la délivrance ?
Pour la plupart, des faits qui remontent à plusieurs années, mais la justice avance à pas de tortue, comme si elle marche sur les oeufs, par prudence ?
Par manque de moyens ? Par comnivence ? Par peur ? Par manque de volonté ? Par insouciance ? Par manque de responsabilité ? Par....?
La justice est un élément essentiel pour la contribution à la paix sociale, oui, pour avancer nous avons surtout besoin de paix, d'apaisement.
Il faut en finir et tourner la page.
Qui a manqué à ses responsabilités ? Qui a utilisé le pouvoir à des fins personels ou intérêts ? Qui a utilisé les appareils de l'état pour nuire au pays ?
Seule la justice est capable d'avancer des éléments de réponses , de définir les coupables et de les faire payer.
Par sa nonchalance, pour ne pas prétendre autre chose, la justice a laissé ( volontairement ou pas) les portes grandes ouvertes à toutes les suppositions, les accusations ( justifiées ou pas ) .
C'est inacceptable.
Apparemment
l'heure de vérité a sonné....
a posté le 18-09-2022 à 20:52
Apparemment, l'heure de vérité a sonné pour ces deux personnages politiques déjà compromis et sévèrement critiqués par les Nahdhaouis eux mêmes. Que dire alors des autres tunisiens de tous bords. Il faut avoir confiance en la justice, car même ce qu'on appelle les "juges de Bhiri" n'accepteront plus d'être taxés de complaisants. Bref, il faut appliquer la loi, car depuis le 25 juillet 2021, personne n'est au dessus de la loi. Affaire à suivre, mais sans jubilation...!!!
SALIM
DEVANT LA JUSTICE MILITAIRE
a posté le 18-09-2022 à 20:43
DEVANT LA JUSTICE MILITAIRE. car notre justice civile est infectée pendant 10 ans par le VIRUS DE LA JUSTICE DE BHIRI.Et ne pourrait etre DESINFECTEE DANS QUELQUES MOIS.IL lui faut plusieurs ANTIVIRUS TRES PUISSANTS,ET MEME IL FAUT LA FORMATER. ET chourou, bennani ,BEN TOUMIA ,et le député de BENGUERDANE LORS DE L'ATTAQUE TERRORISTE DU 07 MARS 2016,POUR QUAND? SE rappeler de la décision des juges grévistes DE N'EXAMINER QUE LES AFFAIRES TERRORISTES URGENTES!!!.comme si il ya des affaires TERRORISTES NON URGENTES qui peuvent attendre la levée de leur gréve ouverte . SI J'ETAIS A LA PLACE DE KAIS SAID ,je les passerai devant LE TRIBUNAL MILITAIRE.IL FAUT APPRENDRE DE ESSISSI. HELAS, la TUNISIE a perdu 8 ans a cause d'UN POINT qui manque a essebsi.
Citoyen_H
TOUS LES HOPITAUX ET TOUTES LES CLINIQUES SONT EN ETAT D'ALERTE
a posté le 18-09-2022 à 20:26
pour parer à d'éventuels malaises que pourraient avoir ces deux clowns. !!!!!!!!!!
Fares
Ha ha ha
a posté le 18-09-2022 à 20:26
Encore!!!

Il faudrait réserver deux lits à l'hôpital Charles Nicole en prévision de tout malaise cardiaque.
chanchan
Ils ont des preuves tangibles c'est certain
a posté le 18-09-2022 à 20:25
Bhiri ne pourra rien cette fois-ci, qu'ils font la grève de la faim cela ne servira à rien cette comédie devenue un moyen d'échapper à la justice.
takilas
Ya Rabbi est-ce que le jour de gloire est enfin arrivé ?
a posté le 18-09-2022 à 20:20
Hal ata al yaoumou el mawôud
Ennasrou atin la raiba fih.
Maintenant on comprend pourquoi Ali Larayadh insiste à paraître dans les réseaux sociaux ces derniers jours pour tenter de bluffer et ce en dernier sursaut d'agonie.
Est-ce l'agence américaine a intervenu ?
EL OUAFI
Attention aux alibis !
a posté le 18-09-2022 à 18:40
Ces deux acteurs qui se sont emparés des commandes du pays pendant une décennie,
Une gouvernance basée sur des graves incompétences,un bilan catastrophique doivent répondre des méfaits occasionnés à tout un peuple.
Aucun subterfuge n'est toléré ni admissible, la justice doit prendre ses responsabilités, les faits sont graves horriblement préjudiciables à toute les personnes de ce pays.
Pas tergiversations l'application de la loi est plusque impérative.
Ancien '?lu de la république française
ils vont faire un tour de promenade et après il vont rentrer chez eux comme des héros en disant la justice nous a acquitté
a posté le 18-09-2022 à 18:34
Je ne ferais plus jamais confiance à la majorité des juges tunisiens et tunisiennes, ils vont faire un tour de promenade et après ils vont rentré chez eux comme des héros, merci d'avance à certains où certaines juges, vous avez dégradé vos propres images aux yeux du monde entier par vous même, vous serez jugé par Dieu
Abir
Pour quel but
a posté le 18-09-2022 à 18:17
A chaque étape où ks veut passer un décret ou une loi, , il nous sort ce dossier et ces acteurs, pour occuper les médias et ce peuple affamé, depuis plus qu'un ans que ce pratique se répète et aucun deux n'est jugé
Un citoyen
Pour être relâchés et libre comme l'air juste après une petite diarrhée
a posté le 18-09-2022 à 18:05
BOUSS KHOUK
ENFIN !!!
a posté le 18-09-2022 à 17:01
vous publiez la nouvelle !! Félicitations bn . il était tout de même temps , TRES TRES TARD , mais c'est bien .. Khssara , un fait de la sorte est publié avec un aussi grand retard par un journal Electronic QUI ETAIT L'UN DES MEILLEURS SI CE N'EST LE MEILLEUR !!! (( )) .
Abel Chater
@BOUSS ***
a posté le à 18:10
On ne se venge pas par le biais des appareils de l'Etat, cela est le plus bête qu'on puisse imaginer dans la vie politique, car "el-messelfè mardouda" ou comme tu fais, ils te le feront lorsque les rôles changent.
On ne se venge pour le plaisir de tout un peuple tunisien civilisé, que par le biais des urnes électorales démocratiques.
Je sais qu'il t'est difficile de le comprendre, mais c'est comme ça et ça restera toujours comme ça.
SAEL
Réponse
a posté le à 20:08
Les sauvages islamistes ne méritent pas de jugement de l'état mais la colère du peuple. Estimez-vous heureux que les tunisiens craignent ce jour.