alexametrics
mercredi 07 décembre 2022
Heure de Tunis : 04:05
Dernières news
Mondher Lakhal : la digitalisation pour des services bancaires 24h/24 et 7j/7
27/06/2022 | 09:00
2 min
Mondher Lakhal : la digitalisation pour des services bancaires 24h/24 et 7j/7

 

Le directeur général de la BNA Bank, Mondher Lakhal, a souligné l’importance de la transition vers la digitalisation des services. Il a, également, insisté sur la sécurisation des transactions financières résultant de ses services. « Il y a le développement des services et leur sécurisation afin de faciliter la vie aux citoyens », a-t-il déclaré.

 

Invité le 27 juin 2022 par Wassim Ben Larbi sur les ondes de la radio Express FM, Mondher Lakhal a expliqué que la digitalisation garantira une disponibilité continue 7j/7 et 24h/24 des services bancaires. « Ceci pourrait, même, réduire les frais bancaires. Certaines transactions pourraient être gratuites. Un téléphone peut jouer le rôle d’un lecteur de carte et nous éviter de se rendre à un GAB ou à des terminaux classiques… Nous devons suivre la tendance », a-t-il dit.

 

Le DG de la BNA Bank a expliqué que la digitalisation des services incluait, aussi, l'aspect environnemental. Un client ayant recours au service en ligne n’utilisera pas son véhicule pour se rendre à sa banque. Il diminue ainsi sa consommation en énergie. La banque participera, donc, à la réduction de l’empreinte carbone et de la pollution. Il a, par la suite, évoqué la réduction des quantités de papier et de plastique utilisées lors de l’impression des billets d’argent.

« De plus, la digitalisation permet plus d’inclusion financière. On aura la possibilité de recourir à des transactions financières facilement de là où on se trouve et en utilisant seulement son téléphone… Je pense que nous devons créer un cadre juridique, réglementaire et fiscal incitatif… La démocratisation du mobile payment permet, également, de lutter contre le marché parallèle… Payer en espèces dans certains pays est devenu un synonyme d’attardement économique… Le decaching est une nécessité absolue… Néanmoins, ceci nécessite la création de tout un écosystème. Le citoyen doit sentir un passage vers un nouveau mode de vie », a-t-il déclaré.

 

Mondher Lakhal a insisté sur l’accompagnement de cette transition par des avantages. Il a rappelé que le secteur informel représentait 50% du tissu économique. Il a, aussi, souligné la lutte, à l’échelle internationale, contre le blanchiment d’argent. Le mobile payment et le decaching sont, selon lui, avantageux à l’Etat et au citoyen.

 

 

Le DG de la BNA Bank a considéré que cette transition comportait des risques, notamment en matière de cyberattaques et de disparition d’une partie des activités bancaires. Il a estimé que l’élaboration de la stratégie de digitalisation devait prendre en considération ces aspects-là.

 

S.G

27/06/2022 | 09:00
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Jilani
Que du retard et des contraintes
a posté le 27-06-2022 à 17:28
Au Mali et Burkina, le paiement mobile existe depuis au moins 5 ans et nos banques font comment s'ils viennent de le découvrir. Les compteurs électricité sont rechargeables, chez toujours les querelles entre propriétaires et locataires. Aujourd'hui j'ai voulu acheter un timbre passeport de 80 dt du berceau des finances,on m'a demandé le vin de ma femme, pourquoi ? Aucune réponse !!! Et ce monsieur nous parle de grande avancée . Il faut aller voir les voitures qui circulent toute la journée et les automobiles devant les bureaux de finance ....
Agatacriztiz
Un peu plus d'imagination !
a posté le 27-06-2022 à 09:59
On va toujours "très vite" dès qu'il s'agit de digitaliser les services bancaires, qui rapportent déjà des millions de dinars aux banques, en rajoutant encore plus de services "digitalisés" payants, bien entendu...
Mais digitaliser les services publics, ça, c'est pas la peine, ça ne "rapporte" pas grand chose dans cette pseudo société de consommation ou la seule chose qui génère des bénéfices c'est de chercher frénétiquement s'il n'y a pas d'autres queues à mordre que la sienne.