alexametrics
dimanche 29 mai 2022
Heure de Tunis : 03:15
Dernières news
Tunis Open by Kia : nouvelle édition du 15 au 21 mai 2022
11/05/2022 | 13:08
4 min
Tunis Open by Kia : nouvelle édition du 15 au 21 mai 2022

La 16ème édition du traditionnel tournoi international du Tennis Club de Tunis, dénommé désormais « Tunis Open by Kia » se tiendra du 15 au 21 mai 2022 sur les courts du Tennis Club de Tunis (Rue Alain Savary). Les qualifications auront lieu les samedi et dimanche 14 et 15 mai 2022. Ce genre de tournoi représente une opportunité et un tremplin pour les jeunes Tunisiens, comme cela a été le cas de Ons Jaber.

 

Pour présenter cette édition, une conférence de presse s’est tenue mardi 10 mai 2022 à l'hôtel Sheraton de Tunis, en présence de plusieurs personnalités, partenaires et sponsors.

Trois Top 100 participeront à cette édition du « Tunis Open by Kia » : il s’agit de l’Australien Jordan Thompson (classé à la 85ème place à l’ATP Tour (principal circuit international de tennis masculin, ndlr) à la date du 11 mai 2022), l’Espagnol Roberto Carballes Baena (classé à la 96ème place ATP à la date du 11 mai 2022) et le Français Quentin Halys (classé à la 100ème place ATP à la date du 11 mai 2022). Ils viennent se préparer au tournoi de Roland-Garros qui se déroule juste après le tournoi de Tunis.

Des Tunisiens comme Malek Jaziri, Skander Mansouri qui vient de remporter le tournoi ATP Monastir en simple et double, et Aziz Ouakaa feront surement partie des participants (dans l’attente des classements finaux).

Le directeur du tournoi Hichem Riani a souligné, dans ce cadre, que le Cut Off du Tunis Open by Kia est 295, ce qui démontre la notoriété du tournoi, sachant qu’il y a deux autre tournois au Kazakhstan et en Italie pendant la même semaine.

M. Riani ajoute que le tournoi tunisien est un ATP 80 avec hospitalité (le vainqueur obtient 80 points) pour un money-price de 53.000 dollars. Et de rappeler que des joueurs de très haut niveau ont participé à ce tournoi.

 

Notons que trois Wild Cards seront octroyées par la TCT à des Tunisiens. Une wild card est une invitation privilégiée, désignant dans le monde du tennis une autorisation exceptionnelle accordée à un joueur ou une joueuse de participer à un tournoi bien qu'il ou elle ne réponde pas aux critères communs de sélection.

 

 

Profitant de cette occasion, Riadh Annabi, directeur général de City Cars, le sponsor-titre du tournoi, a indiqué : « Kia a toujours été présent au tournoi organisé au Tennis Club de Tunis (TCT). On se félicite aujourd’hui de renouer avec le Tunis Open, après deux ans d’arrêt dû à la pandémie. Cette année, le tournoi porte le nom de « Tunis Open by Kia », dont l’accord a été signé en mars 2020. Par cet accord, Kia devient de sponsor titre du Tunis Open et renforce ainsi son rapport historique avec le TCT.

Notre démarche s’inscrit manifestement dans notre stratégie marketing, la stratégie de la marque Kia, dont le nom est fortement associé au sport et au tennis en général. Cela traduit également notre engagement et notre soutien indéfectible au sport en général et au tennis en particulier.

Nous en sommes très fiers et nous souhaitons plein succès au déroulement de cette édition du Tennis Open by Kia ».

 

Le partenariat de City Cars ne s’arrête pas au tournoi de l’Open Tennis. En effet, la société est en train de renforcer son partenariat avec le Tennis Club de Tunis. La société a ainsi investi dans un nouveau terrain de Padel (un sport de raquette dérivé du tennis, ndlr). D’ailleurs, la société a investi dans deux tournois de padel.

« Nous sommes engagés corps et âme dans toutes les possibilités de développement du sport de raquette, tennis ou padel. City Cars est aussi sponsor de la Fédération tunisienne de tennis de table (FTTT) », a affirmé M. Annabi dans une déclaration à Business News.

 

 

Pour sa part, le président du groupe Sancella et l’un des fondateurs du Nana Trophy Aziz Zouhir a affirmé que si l'on veut avoir des champions tunisiens, il faut organiser des tournois aussi prestigieux que le Tunis Open by Kia. Et de noter qu’il faut encadrer les jeunes pour créer une nouvelle génération de champions.

Une vision partagée par le président de la Confédération africaine de tennis, Tarek Cherif, qui a souligné l’importance d’avoir des tournois de cette trempe pour la création d’une nouvelle génération de champions. 

 

Notons que ce prestigieux tournoi a servi de tremplin à une carrière international pleine de réussite, à Malek Jaziri, mais également de grandes stars de l’envergure du Suèdois Henrik Sundström, double vainqueur lors des deux premières éditions, du Français Gaël Monfils vainqueur en 2005, ou encore de l’Italien Simone Bolelli, lui aussi doublement couronné en 2007 et 2014, et du champion en titre du Tunis Open, l’Argentin Guido Andreozzi.

 

I.N

11/05/2022 | 13:08
4 min
Suivez-nous
Commentaires
Contributeur
Dommage !
a posté le 11-05-2022 à 19:34
Ce qui est gênant et à connotation fortement commerciale et donc moins sportive c'est le "by Kia".

On aurait dû laisser "Tunis Open" ça sonne mieux et pourrait apporter davantage de prestige même si Kia est le sponsor principal.

En tout cas souhaitons plein de réussite à ce tournoi !