alexametrics
jeudi 27 janvier 2022
Heure de Tunis : 14:53
Dernières news
Le comité de défense de Bhiri porte plainte contre Saïed et Charfeddine pour enlèvement
03/01/2022 | 12:19
3 min
Le comité de défense de Bhiri porte plainte contre Saïed et Charfeddine pour enlèvement

 

L’ancien bâtonnier de l’Ordre national des avocats tunisiens et membre du comité de défense de Noureddine Bhiri, Abderrazak Kilani, a rappelé que l’assignation à résidence était appliquée aux personnes représentant un danger pour le pays. « Quel danger représente Noureddin Bhiri ? Il ne s’agit pas d’une assignation à résidence, mais d’une disparition forcée ! », a-t-il déclaré.

 

Durant une conférence de presse tenue le 3 janvier 2021 par le comité de défense du député Noureddine Bhiri, Abderrazak Kilani a précisé que le comité a porté plainte contre toute personne impliquée dans l’enlèvement de son client. Le comité de défense a, aussi, saisie le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'Homme.

« Nous nous sommes rendus à Menzel Jemil et nous avons demandé de voir Noureddine Bhiri et de connaître son lieu d’assignation de résidence ! Le directeur du poste de la Garde nationale nous a affirmé ignorer cette information. Il a, également, précisé qu’il n’avait pas reçu de document officiel attestant de cette décision », a-t-il expliqué.

Abderrazak Kilani a critiqué la politique du pouvoir en place et l’interdiction de voir Noureddine Bhiri alors qu’il était hospitalisé. « Il s’agit d’une personne ayant été enlevée ! Il est victime d’une disparition forcée ! Nous craignons pour sa santé et sa vie. Un véritable danger guette les libertés et les droits en Tunisie. Le président de la Ligue tunisienne des droits de l'Homme, Jamel Msallem, m’a appelé afin d’avoir plus d’information concernant la situation de Noureddine Bhiri », a-t-il ajouté.

 

 

De son côté, Samir Dilou a affirmé que l’assignation à résidence était aléatoire et sans fondement. « Nous sommes certains que la présence de Saïda Akermi lors de l’enlèvement a empêché la dissimulation de ce crime… La ministre de la Justice avait affirmé ne pas être au courant de cette assignation. Ceci montre la gravité de la chose ! », a-t-il déclaré.

Il a expliqué que Noureddine Bhiri avait était placé, avant son hospitalisation, soit dans une caserne militaire, soit dans un centre de formation agricole soit dans une maison connue pour la détention et la torture d’opposants politiques avant la révolution. « Nous avons porté plainte contre le chef de l’Etat, Kaïs Saïed et le ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine, pour enlèvement. Nous avons, également, demandé une enquête disciplinaire visant l’avocat Taoufik Charfeddine pour atteinte à la profession de l’avocat en ordonnant l’enlèvement de son collègue », a-t-il déclaré.

Samir Dilou a précisé que le comité de défense avait saisi plusieurs institutions internationales dont l’Union internationale des avocats et l’Union des avocats arabes.

 

L’avocate et épouse de Noureddien Bhiri, Saïda Akermi a rappelé que ni le procureur de la République ni le procureur général n’avaient été informés de l’assignation à résidence. « Le ministère de l’Intérieur n’a pas voulu communiquer avec l’Ordre des avocats… Par la suite, la ministre de la Justice nous a affirmé l’assignation à résidence de Noureddien Bhiri… Nous ne savions pas s’il était en vie ou mort ! Je me suis rendue au ministère de l’Intérieur afin d’avoir plus d’information et on m’a dit que Taoufik Charfeddien était en vacances », a-t-elle ajouté.

Saïda Akermi a précisé que le bâtonnier de l’Ordre national des avocats tunisiens avait rendu visite à Noureddine Bhiri, avant la dégradation de son état de santé, dans son lieu de détention et que ce dernier avait été privé de nourriture et de médicaments. « Le président est un menteur ! Il a pris, dans ses discours, Noureddine Bhiri pour cible et a multiplié les incitations à son encontre ! », a-t-elle ajouté.

 

S.G

03/01/2022 | 12:19
3 min
Suivez-nous
Commentaires
BOUSS KHOUK
PLAINTE CONTE == EL KHATFEN ==
a posté le 05-01-2022 à 14:48
zaama pourquoi KHATF
OUH !! je crois c'est pour ZINOU
takilas
Il est bête ce mafieux Bhiri
a posté le 04-01-2022 à 21:21
Pourquoi ce khwanji ne sait pas enfui comme tant d'autres nahdhaoui lors troïka lorsque l'occasion
etait propice et qu'ils avaient escroqué
énormément d'argent à la Tunisie ?
'?lu de la république française
un traître vend sa dignité pour quatre sous
a posté le 04-01-2022 à 15:08
Je ne réponds jamais aux traîtres, pour les insultes, elles ne sont que l'arme des faibles, je ne perds jamais mon temps aux personnes qui ont plusieurs pseudos, depuis longtemps mes amis -es graphologues m'ont confirmé cela
Akoubi Ammar
Les conspirateurs ne lâchent pas ce ne sont que des faussaires
a posté le 03-01-2022 à 22:59
Ennahdha fait mobiliser tous ses adeptes , suiveurs et mercenaires pour sortir avec les moindres dégâts des erreurs commises et des crimes dont elle est responsable. Le gourou et ses adeptes man'?uvrent avec ruse et malhonnêteté et en optant pour les prises de bec et l imposture pour sauver la peau de ses claqués. Ils demeureront des gens de bas étage et des insouciants des intérêts de la Tunisie et des vraies valeurs morales.
BOUSS KHOUK
LA FEMME A BHIRI EST UNE == MENTEUSE ==
a posté le 03-01-2022 à 19:31
BRAHIM BOUDERBRLA ! frichaa comme il faut , car il a bien rendu visite à BHIRI à l'endroit de la résidence surveillée et il a bien prévenue sa femme !! à bien lire la déclaration de maître BOUDERBRLA le num 1 l'ordre des avocats .
Guide de tourisme
Le vrai témoignage!
a posté le 03-01-2022 à 16:57
https://www.facebook.com/majnounbledi/videos/185613553752468/
Alya
Impossible a croire
a posté le 03-01-2022 à 16:36
Ils sont impossible a cerner. Mme bhiri donne une conférence. Samir Dilou l a dit atteinte d une ischémie transitoire? Donc d un avc léger et transitoire.jamais en tunisie, un détenu ou appelle omme vous voulez n a été empeche d acceder a son traitement . Bhiri a décidé d entamer une grève sauve, tous ses médecins sont probablement dans la perfusion puisqu il refuse de les recevoir par la bouche. Par ailleurs le mode la procédure de l arrestation pour l instant ne sont commentes que par ce comité.
Bml
Abrutis et malhonnêtes
a posté le 03-01-2022 à 16:27
Cet imbécile et nullard Kilani leche bottes de Ben Ali qui a fermé sa grande gueule quand plus de 80 juges ont été victimes de ce pourri BBhiri et n'a jamais dénoncé les assassinats de Belaid, Naghedh ,Brahmi et les centaines de policiers et militaires victimes des islamistes pillards et terroristes, ose parler de justice et de démocratie. Quelle indécence et quel opportunisme ! Une bande de crétins cupides marchands de religion
TABARKA
FAITES PLUTOT VOTRE MEACULPAS ET REGARDEZ VOUS DANS LE MIROIR DE LA VERITE
a posté le 03-01-2022 à 16:18
La Tunisie souffre, prise au piège elle souffre le martyr. l'opportunisme de certains et l'incapacité déroutante d'autres ont eu raison de sa sérénité et son statu réputé glorieux. Pleure ô pays bien aimé, l'Age d'or BOURGUIBIEN parait déja loin, son édifice pourtant solide et glorieux s'est écroulé comme un château de carte par l'appât du gain d'assoiffés de vengeance et avides de pouvoir. La politique n'est pas un jeu car il en va de la vie de chaque citoyen et chaque citoyenne, la responsabilité de chaque acteur politique est immense, hélas, plus de la moitié de l'hémicycle parlementaire sont malheureusement des suivistes ou des godillots , les centres pénitenciers n'ont jamais été ni Harvard ni la sorbonne encore moins Cambridge pour former des futurs ministres ou secrétaires d'état. Il y a dans cet agora de pseudos et apprentis politiciens une exception celle qui confirme la règle, elle englobe à elle seule la vertu ( exemplaire) et le réalisme politique ancré dans le XXI siècle..
Raad
FAUX JETONS
a posté le 03-01-2022 à 15:44
Ces faux jetons de Dilou et compagnie on croyait qu'ils ont quitté ce parti de malheur " Ennahdha ", comment peux-t'on faire confiance à ces renégats.
Ils sont tous trempés dans le même panier à crabes.
Encore une fois vivement le 25 juillet à mis fin à ce cirque.
Le gourou qui se sert du papier à en tête de L'ARP pour adresser une lettre au Président, il oubli que cette institution est complètement gelée.
Quelqu'un d'autre aurait usurpé un document officiel, aujourd'hui il se trouve derrière les barreaux assorti d'une amende.
A la justice de faire le nettoyage et nous épargner de ces parasites.
Houcine
Seule arme disponible la "justice".
a posté le 03-01-2022 à 15:15
Les attendus présentés afin de justifier leur opération ayant recours à la justice encore sous influence, est de nier le danger que représenterait le personnage.
Or, l'on sait qu'il concocte en lien et avec un ex-cadre du ministère de l'intérieur une cabale en vue de reprendre la main sur cette institution.
Nous savons les "menaces" de recours aux fantassins de la secte, que se plaisait à brandir notre grand "stratège".
Il ne suffit point de relever comment et avec qui il organisa la mise sous tutelle de l'institution judiciaire encore citadelle provisoire en leur faveur, il y faudrait que le Président rapporte les faits justifiant sa décision ou simplement celle des organes sécuritaires.
On nage en plein brouillamini, univers si coutumier à la secte qui aime à embrumer l'atmosphère et noyer sous les accusations toute personne qui les démasque.
Bhiri est un comploter.
Ceux qui lui trouvent des excuses, ou s'en montrent solidaires nous prouvent leur manque de loyauté.
Alors, poursuivez dans le mensonge. Comme dirait l'autre, il en restera toujours quelque chose.
DHEJ
Toutefois l'avocat Taoufik Charfeddine ministre de l'intérieur doit...
a posté le 03-01-2022 à 15:14
Oui l'avocat Taoufik Charfeddine ministre de l'intérieur doit présenter sa démission pour non respect du second paragraphe de l'article 5 sur l'assignation à résidence; s'il ne le fait c'est à BHIMCOP de le démettre de ses fonctions pour NON RESPCT DES LOIS DE LA REPUBLIQUE!


Art. 5 du décret n° 78-50 du 26 janvier 1978, réglementant l'état d'urgence -

Le Ministre de l'intérieur peut prononcer l'assignation à résidence dans une circonscription territoriale ou une localité déterminée, de toute personne, résidant dans une des zones prévues à l'article 2 dont l'activité s'avère dangereuse pour la sécurité et l'ordre publics desdites zones.

L'autorité administrative doit prendre toutes dispositions pour assurer la subsistance de ces personnes ainsi que celle de leur famine.
'?lu de la république française
Assil Errif vous demande d'aller leur rendre visite, vous verrez par vous même la réponse
a posté le 03-01-2022 à 14:46
Vous portez plainte contre un président, qui défend le peuple tunisien et son pays , il n'a pas reculé devant la pression américaine suite à la demande de ghannouchi ( la tête du couleuvre le peuple le prénomme de cette façon) , je demande à tous ces traîtres d'aller, visiter ERRIF vous serez bien accueilli
Warrior
@ Boukippa ..................................
a posté le à 16:54
en israel, un PM qui a volé 6 000 dollars s'est retrouvé en prison.
Qays plus grave: il a violé la constitution ...
c honteux de le soutenir !!
DHEJ
Où était tout ce monde quand Abdessalem ZAYEN avait perdu la vie?
a posté le 03-01-2022 à 14:36
https://www.businessnews.com.tn/deces-du-jeune-abdessalem-zayen--le-defunt-avait-une-glycemie-de-sept-grammes-selon-le-rapport-medico-legal,520,106934,3
DHEJ
Il s'appelait Abdessalem ZAYEN
a posté le 03-01-2022 à 14:34
https://www.businessnews.com.tn/deces-du-jeune-abdessalem-zayen--le-defunt-avait-une-glycemie-de-sept-grammes-selon-le-rapport-medico-legal,520,106934,3


Yahouu
Comment?
a posté le 03-01-2022 à 14:24
Il faut stoppé le : si tu es contre le président donc tu es nadhaoui. C'est un jeu dangereux car ensuite on sera piégé. Les citoyens veulent une justice qui fonctionne, egale pour chacun,
car c'est la base d'une démocratie.
Chaque citoyen, je pense voudrais que ceux qui ont gouverné depuis ces années sombres soit traduit devant la justice. Même si ces personnes ont été des être méprisant envers le peuple, et on été que des profiteurs.
Comment est possible qu'un président représentant la justice, ne suis pas les règles.
Pourtant c'est simple: garde a vue 24 a 48 heures, il doit apporter des preuves qu'il n'a rien a voir ou a voir a ceux qu'il lui est reproché. Ensuite on le relache, et on le suis via ou non un procès. Ensuite quand le proces a lieu, il est ou non condamné. Tout le monde pourra a ce moment être au courant de se qu'il lui est reproché. Cela vaut mille fois mieux que des rumeurs. Et si l'on regarde plus loin: une fois que ses opposants seront écartés, il s'attaquera a qui?
Si aucune personne ne condamne ces pratiques chaque citoyen, pourra donc subir le même sort.. Malheureusement depuis trop d'année passées,
ce genre de traitement on été pratiqué. Doit ont aujourd'hui revoir ces pratiques revenir?
Doit on encore n'être au courant que de rumeurs? Serais t'on encore un peuple dont on retire son histoire? Comment est possible, peut importe la vermine que le pays jugera, nous mettre a l'escart de tout se qui lui reproché? Peut on accepter le retour en arrière? Et peut on penser aujourd'hui, que le président est vraiment un homme de loi?
Warrior
this is something déjà vu ................................
a posté le 03-01-2022 à 14:22
qd Bourguiba portait plainte contre Ould Ali, pour ... enlèvement et mise en résidence surveillée.
no comment !!
moimm
pas de fumée sans feu
a posté le 03-01-2022 à 14:16
un jeun forcé ,c bien pr son corps! Comment a t il fait pour acquérir autant de propriétés à la Marsa et ailleurs ?avec son salaire de sinistre ou de mafiosi ? ou de nakbaoui ? et c la partie émergée de l'iceberg !! il n'y a pas de fumée sans feu;qu'il s"estime heureux,lors de la chute de Ben Ali ttes les propriétés des trabelsi ont été ciblées et vandalisées...
veritas
Dilou a oublier autre chose'?'
a posté le 03-01-2022 à 13:55
Pour bien continuer dans le mensonge il faut rajouter séquestration aussi comme ça il y'aura deux accusations enlèvement et séquestration pour enfoncer le clous '?'qu'elle phénomène ce Dilou avec son sourire jaune moqueur'?'
Bourguibiste nationaliste
LE COMITE DES KHWANJIAS PORTE PLAINTE
a posté le 03-01-2022 à 13:33
C'est le monde à l'envers : le comité des Khwanjias porte plainte contre le Président de la République élu par le peuple au suffrage universel et contre le ministre de la République. L'hôpital de moque de la charité : le Khwanji Dilou qui n'a jamais levé le petit-doigt pour dénoncer les assassinats des innocents Belaïd et Brahmi, vient au secours d'un Khwanji (qui fut ministre de la Justice pendant les assassinats) et met en cause le président de la République. Quelle honte et quelle turpitude de ces Khwanjias.


L'alpha et l'oméga
Hhhhhhh les minables
a posté le 03-01-2022 à 12:47
Le comité de tocards ose porter plainte contre deux personnes intègres et honnêtes..
Vous n'avez aucune dignité bande de bons à rien..Le peuple vous a vomi et vous êtes déjà dans les poubelles de l'histoire les tocards.
veritas
Arrêtez de brouiller les pistes '?'
a posté le 03-01-2022 à 12:24
Tout ça pour brouiller les pistes et faire oublier l'essentiel'?'vous allez rendre des comptes très prochainement ne vous inquiétez pas les choses vont aller très vite cette fois le président est bien déterminé cette fois '?'mille courage au président Said .