alexametrics
mardi 07 décembre 2021
Heure de Tunis : 09:17
Dernières news
Le 17 décembre sera décrété jour férié
19/11/2021 | 09:30
1 min
Le 17 décembre sera décrété jour férié

 

Le jour de la célébration de la Fête de la révolution sera changé pour devenir le 17 décembre au lieu du 14 janvier. 

Le président de la République l’a déjà annoncé à Sidi Bouzid et il l’a répété hier jeudi 18 novembre, lors du conseil des ministres, « la révolution a eu lieu le 17 décembre et non le 14 janvier, jour où l’on a assassiné la révolution ». 

 

Il reste maintenant aux services de la présidence du gouvernement d’officialiser la décision présidentielle en décrétant jour férié chômé payé, la date du 17 décembre. Pour l’année 2021, cette date coïncide avec le vendredi.

 

R.B.H

19/11/2021 | 09:30
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Hich
Urgence
a posté le 22-11-2021 à 16:27
Si Kaies monsieur le president es ce que pour ca on a vote le 25 juillet assez de chaabaouia svp y a d autres priorite s il y a une date c bel et bien le 14 janvier s il en reste
Hamza Nouira
KS on veut des législatives
a posté le 20-11-2021 à 04:44
Apparemment le populiste vient de perdre sa popularité.... Le 14 janvier 2021 est un jour où des gens sont morts. C'est à leurs mémoires que l'on a décrété ce jour. Non pas pour des conspirations politique.
Mais KS en a fait une conspiration politique. A croire que ce n'est pas lui qui dirige mais des nostalgique des dictatures passés.. C'est effrayant.

Le 17 décembre .... Qui se rappelle de ce qui s'est passé.... Très peu de gens.... Cela me fait penser au 7 novembre.... D'ailleurs ce n'est peut être pas par hasard que cet annonce tombe le même mois....

Il est temps d'avoir des élections....
Mais KS le sait.....
Les élections c'est aussi un moyen de l'éjecter et de le juger par un tribunal militaire si le système se retourne contre lui, si bien sûr le peuple vote en faveur de députés qui voudront restaurer un état de droit

KS gagne du temps pour trouver une alternative ou l'épée de Damoclès qui plane sur lui pourra être retiré au plus vite..... C'est aussi simple que ça.
Le peuple .... Il s'en tape.
C'est ceux qui parlent le plus qui en font le moins..... Cette citation, chaque Tunisiens la connais.
Forza
zid ala bouzid
a posté le 19-11-2021 à 20:16
le 17.12, le 24.12, le 14.01, le 25.07, après viendra l'anniversaire de Saied et les jours de son obtention du bac et de sa maitrise de droit, le jour de son intronisation, on chôme toute l'année, le pays est riche.
Un lecteur
Le 25 juillet serait plus indiqué
a posté le 19-11-2021 à 14:19
Le jour de la délivrance du pays de la mafia Ghanouchienne meme si le nettoyage n'est pas complet ...
Abel Chater
Un théâtre qui ne vaut pas un seul sou troué. Une décision banale qui ne servira qu'à davantage de dislocation au sein du peuple tunisien.
a posté le 19-11-2021 à 12:40
La nouvelle génération qui a commencé à travailler à l'âge de vingt ans en 2011, elle est à présent âgée de trente ans. Elle n'a connu de jour férié pour sa libération de la dictature, qu'au 14 janvier de chaque année.
Maintenant, nous lui disons:"douilliou"!!!
Ce ne sont pas les grandes villes et les grands quartiers populaires de la Tunisie, à l'image de la cité Ettadhamen, Mellassine, les Mourouj, les Zouhour, les banlieues de Tunis, et les autres grandes villes de la Tunisie, qui ont chassé le défunt dictateur Ben Ali, l'ayant poussé à prendre l'avion à la hâte, vers n'importe où.
Non, c'est l'immolation du pauvre Martyr Mohamed Bouazizi, qui est lui-même mort à Ben Arous le 4 janvier 2011, non pas en 2010, qui compte pour la nouvelle année de "l'hégire de Ben Ali".
Ceux qui oeuvrent en tendance de cette zizanie, ne servant que la division parmi le peuple tunisien, oublient les autres dizaines de Tunisiens, qui se sont immolés par le feu, avant et après Mohamed Bouazizi. Le dernier en date, l'homme de 35 ans, qui s'est immolé jusqu'à la mort, le 12 septembre 2021, sur cette même avenue de la Révolution, qu'ils osent encore nommer "avenue Bourguiba".
Devrions-nous donc changer la fête de la Révolution tunisienne au 12 septembre 2021?
D'ailleurs le 14 janvier 2011, est la vraie date de la vraie fête joyeuse de la Révolution tunisienne. Le 17 décembre 2010, n'est que la date du malheur, de la perte, des tueries par les snipers, du deuil, de la mort par le feu, de la douleur et de la condoléance. Qu'est-ce qu'il y a donc à fêter, en rapport avec ces circonstances de malheur?
Devrions-nous transformer notre fête de la Révolution tunisienne du 14 janvier 2011, en une commémoration de l'immolation par le feu de Mohamed Bouazizi, à l'image de ce qu'a fait Bourguiba avec les pauvres Martyrs de Bizerte!!!
Nous n'avons plus le droit à une fête du 14 janvier de la joie, du bonheur, de l'embrassade, du klaxonnement et de la victoire, que la toute grande majorité des Tunisiens vécurent au 14 janvier 2011 et après?
Comment s'il vous plaît, pourrait-on penser à fêter l'immolation de Mohamed Bouazizi du 17 décembre, tout en ignorant la joie, la réussite et la liberté acquises le 14 janvier 2011!!!
Sommes-nous devenus masochistes pervers narcissiques, qui nous jouissons du malheur des autres, au point de fêter, de danser et de jouer de la musique à chaque 17 décembre des années à venir, autour du feu de la "Achoura" de Bouazizi?
Allah yostir Tounes.
Un lecteur
Bla bla
a posté le à 16:31
Vous n'avez rien à faire que de peupler ce forum depuis des années et soutenir de l'étranger votre secte de merde ?!!
Les allocations ça aide c'est vrai plus facile que de vivre sur place l'enfer que votre secte de malheur a engendré!
Abel Chater
@Un lecteur
a posté le à 18:29
Ne sois pas plus con que tu ne l'es. Personne ne te demande de me lire. Comme tu manques de niveau pour me démentir, passe donc ton chemin sans me lire. Va jouer à la Chkobba et n'oublie pas de te cultiver par la "sabaât el-haya".
bml
Au nom de la révolution !
a posté le 19-11-2021 à 11:54
De quelle révolution parle ce schizophrène populiste et aigri ! Le pays est en léthargie totale , tous les indicateurs sont au rouge et cet énergumène parle d'un autre congé payé pour commémorer une pseudo révolution (sic ....) inventée par des politicards profiteurs et de faux révolutionnaires . Pauvre Tunisie qui va droit vers la catastrophe .
BOUSS KHOUK
HIYYA TOUCHKIR ZEDIT BAF
a posté le 19-11-2021 à 11:05
ni l'un ni l'autre , retroussons las manches et au boulot ; BIENTOT ON BOUFFERA EL HOSSHASS . ALLAH LE IBERIKLIK YA ghanou chien
Abir
Gadafi à la Tunisienne
a posté le 19-11-2021 à 10:43
KS offre le 17 décembre dont la Tunisie a commencé une vie sombre , dont les kwanjias destructeurs ont vu un chemin ouvert pour leur rentrée dans ce pays et malgré le pénurie de la vie de Tunisiens et depuis le 17 décembre, KS fait de cette date une fête nationale et un jour férié ! Ce qui montre que ce président est complètement hors de la plaque et et les kwanjias pour lui est un don de dieu tombé le 17 décembre! hasbouna allah wa naama elwakil, la Tunisie mène la belle vie et lui manque que les jours fériés!?!
DHEJ
La révolution est fêtée tous les jours...
a posté le 19-11-2021 à 09:37
La misère!
Babbo di minchia
Du n'importe quoi
a posté le 19-11-2021 à 09:35
Comme si c'etait important. Le 17/12 ou le 14/01 sont 2 dates maudites pour la Tunisie.
Mr le President sortez nous de cette crise economique et arretons avec ces futilités de jour ferié. On n'en a rien a foutre. Les gens meurent de faim, le pays souffre. Bougez un peu!