alexametrics
mardi 07 décembre 2021
Heure de Tunis : 10:19
Dernières news
Mehdi Ben Gharbia victime d'un malaise en pleine audition
17/11/2021 | 18:57
2 min
Mehdi Ben Gharbia victime d'un malaise en pleine audition


Ahmed Souab, porte-parole du comité de défense de Mehdi Ben Gharbia, a indiqué ce mercredi 17 novembre 2021, dans une déclaration à Business News, que l’ancien ministre a été auditionné par le juge d’instruction alors qu’il est en grève de la faim depuis douze jours. 

 

Mehdi Ben Gharbia a entamé, depuis le 5 novembre, une grève de la faim, pour protester contre "la répression qu’il subit en prison" et notamment l'interdiction de voir directement son fils de cinq ans, c’est-à-dire sans la barrière vitrée. 


Ahmed Souab a assuré que Mehdi Ben Gharbia s’est attaché à poursuivre sa grève de la faim jusqu’à ce qu’il obtienne son droit à une visite périodique et régulière de son fils de cinq ans, tenant compte de sa situation psychologique délicate, notamment, après la perte de sa mère.


“Cependant, suite à la pression, à la grève de la faim et au sentiment d’injustice ressenti dans cette affaire à caractère politique, Mehdi Ben Gharbia a perdu connaissance durant son audition. Le juge d’instruction a, donc, appelé le SAMU et M. Ben Gharbia a dû  être transféré à l’hôpital Farhat Hached”, affirme Me. Ahmed Souab.


Dans ce contexte, il a indiqué que le comité de défense fait porter la responsabilité de la dégradation de l’état de santé de Mehdi Ben Gharbia au pouvoir politique en place qui pousse vers des procès populaires.

“Nous appelons également la justice, aussi bien à Sousse qu’à Tunis, à ne pas céder aux pressions politiques, et à apporter une légitimité à des procédures illégales à l’évidence”, insiste Ahmed Souab.

 

Un mandat de dépôt a été émis le 20 octobre dernier contre Mehdi Ben Gharbia et le gérant de sa société pour corruption administrative et financière dans une société de fret et une autre de consulting.

 


S.H

17/11/2021 | 18:57
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Lol
La roue tourne
a posté le 18-11-2021 à 09:27
Ce gars étais parmis les dirigeants des partis au pouvoir et membre du parlement.
Il n'a rien fait pour tous ces pauvres tunisiens qu'on jette en prison pour une simple suspicion.
Qu'il goûte au système qu'il a maintenu.
Alya
Il doit absolument arrêter cette grève de faim
a posté le 17-11-2021 à 21:51
Oui il doit absolument penser a son fils avant tout . Et surtout ne pas s autolyser
BOUSS KHOUK
SI ON MAGOUILLE ! A BIEN TOUT PREVOIR
a posté le 17-11-2021 à 20:09
les enfants n y sont pour rien et il fallait y penser et assumer sinon C'EST TROP FACILE !!!!! SI INNONCENT ET BLANC COMME LAIT tout finira bien .