alexametrics
samedi 16 octobre 2021
Heure de Tunis : 16:27
Dernières news
Kaïs Saïed veut bénéficier de l’expertise d’Al-Sissi en matière de stabilité, de sécurité et de développement
06/10/2021 | 23:03
1 min
Kaïs Saïed veut bénéficier de l’expertise d’Al-Sissi en matière de stabilité, de sécurité et de développement

 

Le président de la République, Kaïs Saïed, s’est entretenu par téléphone, ce mercredi 6 octobre 2021, avec son homologue égyptien, Abdelfattah Al-Sissi qui lui a présenté ses condoléances après le décès de trois soldats tunisiens dans le crash d’un hélicoptère militaire hier à Gabès.

 

Selon le porte-parole de la présidence égyptienne, Abdelfattah Al-Sissi a exprimé le soutien de l'Égypte aux mesures et efforts du président Kaïs Saïed « visant à construire un avenir meilleur pour le peuple tunisien et à assurer la stabilité dans le pays », et la pleine disponibilité de l'Égypte à mobiliser toutes ses capacités afin de fournir l'assistance nécessaire dans ce cadre à la partie tunisienne.

 

« Le président tunisien a remercié Abdelfattah Al-Sissi pour son geste, soulignant la fierté de la Tunisie des liens étroits qui la lient à l'Égypte… et la volonté de son pays de bénéficier de l'expertise et de l'expérience égyptiennes à la lumière des réalisations acquises au cours des dernières années au niveau interne dans les domaines de la sécurité, de la stabilité et du développement » précise le communiqué égyptien.

 

On notera que le communiqué publié par la présidence de la République tunisienne omet de parler de la volonté de la Tunisie de bénéficier de l’expérience égyptienne en matière de « sécurité et de stabilité » et évoque uniquement des félicitations adressées à Abdelfattah Al-Sissi à l’occasion du 48e anniversaire de la guerre de Kippour et des moyens de diversifier les relations bilatérales…

 

 

M.B.Z

06/10/2021 | 23:03
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Kays
Pas une référence
a posté le 07-10-2021 à 19:44
La Tunisie est un Etat moderne, démocratique, avec une liberté de la presse et de la conscience politique et religieuse
Ce potentat ayant massacré, torturé les frères musulmans (des êtres humains et non des rats)tout en criminalisant l'athéisme n'a rien d'un exemple.

Kaïs Saied n'est pas un homme providentiel , c'est tout simplement un homme droit et courageux qui risque énormément pour le relèvement de son pays et qui a compris que la Constitution actuelle n'est pas adaptée à sa direction.
Il a aussi compris qu'une part de dirigisme est nécessaire dans notre pays mais un dirigisme consenti.

Ce Sissi a fait couler le sang et sa manière de diriger repose sur sa personne. Or Kaïs Saied veut donner au pays la meilleure Constitution possible afin de permettre avec ou sans lui une direction saine et efficace du pays.

Sissi peut aider en matière de renseignement pour toutes sortes de périls sécuritaires. Mais en aucun cas il ne doit être pris en exemple. La répression et l'humiliation des frères musulmans en '?gypte fera tôt ou tard retomber le sang de ces morts sur le pays. On humilie pas les hommes impunément.

La Tunisie n'est pas un Etat barbare, ceux qui ont trahi seront jugés conformément à la loi. Mais personne ne doit être inquiété pour ses opinions. Point de chasse aux sorcières chez nous. L'islamiste a le droit d'être islamiste en Tunisie tant qu'il respecte ceux qui n'adhère pas à ses idées.Si certains ont commis des délits que la justice les juge pour leurs actes.
On peut aussi être athée chez nous sans être inquiété. Une femme peut porter un short dans la rue mais aussi un jilbab sans être inquiétée. Mais la dignité d'une femme n'est pas dans le vêtement mais dans le salaire. Lorsqu'une vendeuse n'est payée que 140 dinars ou 180 dinars par mois en tant que vendeuse où est sa dignité

C'est une honte!!!!! C'est un salaire criminel.


Maintenant il va falloir se retrousser les manches pour notre économie et attirer les investisseurs mais aussi en lançant de grands projets d'infrastructure pourvoyeurs d'emplois en insistant sur un développement durable. Il faudra entreprendre de grands travaux pour notre approvisionnement en eau. Booster au maximum l'utilisation de l'énergie solaire , faciliter au maximum la création d'entreprise etc etc


TAHYA TOUNES
Houcine
Laudateur?
a posté le 07-10-2021 à 12:55
Lorsqu'on déclare que tout un corps, celui appelé des sécuritaires, est pourri jusqu'à la moelle, on veut donner à lire une vérité définitive présentée comme une découverte.
La corruption endémique a gagné en étendue et en puissance sous la férule des islamistes au point d'avoir été l'instrument exclusif pour tenir et commander aux troupes et gagner les ralliés dans la durée.
Mais, foin de détails.
Et, même si tout le pays était élevé dans la culture mafieyse, cela n'en fait pas un pays exceptionnel, ni ingouvernable, et encore moins voué à ne vivre que sous le joug de dictateurs.
Nephentes, je suis ami de Spinoza. Pas collaborateur.
J'en partage la vision de l'Homme, sa psychologie, et pour tout dire son anthropologie.
Les hommes sont conduits par leurs passions.
Les hommes se croient libres parce qu'ils connaissent leurs actions mais en ignorent les causes.
Sous le patronage de son déterminisme, il regarde l'homme comme un élément de la nature, mus par le désir et les passions, et conditionné par son état naturel.
Limité en esprit et en étendue, la finitude est son statut fondamental.
Et, pourtant, de mémoire d'homme, les générations successives ont su puiser dans leur génie pour inventer un art de vivre ensemble, de se gouverner. Et, pour ce faire, ils ont établi des lois, des règles et des institutions pour leur donner force et réalité.
En conséquence, si la contrainte s'impose, nulle contradiction dans le projet, car l'intérêt de la société prévaut toujours sur celui de l'individu.
Ce n'est pas un plaidoyer, ni pour Saied, ni pour je ne sais quelle dictature.
Du reste, je ne crois pas être une groupie comme voulut nous qualifier un certain.
Donc, vivre ensemble, avoir un dessein plus haut et plus grand que la somme des projets individuels, ce n'est pas les négliger, mais un procédé nécessaire pour les faire exister ensemble.
Et, cela s'est toujours produit, et partout, quand un groupe, un individu se hisse au-dessus de ses intérêts et voué son labeur au service de la communauté, du pays, de la nation.
Il ne peut y parvenir que si s'il est porté par des attentes, des désirs qui vont dans cette direction.
Et, pour faire court, même si ma prise doit en énerver plus d'un, les tunisiens semblent se passionner pour un tel projet.
'? eux, de ne pas laisser les fabriquants d'illusions, les envieux, mettre un frein à la marche des choses.
'? eux d'accompagner le mouvement qui est le leur.
C'est d'eux qu'il dépend que demain sera plus désirable.
Guide de tourisme
Et alors !
a posté le 07-10-2021 à 11:28
Actuellement il n'y a pas mieux, hypocrite qui prétend le contraire!
Tunisino
Les communistes
a posté le 07-10-2021 à 11:17
Les communistes se ressemblent, ils adorent surtout la dictature et la misère!
mansour
La Tunisie retrouvera sa prospérité et dignité avec le 25 Juillet et le Président Kais Said
a posté le 07-10-2021 à 10:20
comme l'Egypte a retrouvé sa prospérité, sa dignité, et sa
magnifique joie de vivre avec la le Président Al Sissi et sans le mal islamiste des freres musulmans-Morsi en Egypte et Rached Ghannouchi-Ennahdha en Tunisie
Nephentes
@Houcie_Loin d'etre aussi simple
a posté le 07-10-2021 à 10:14
Bravo pour votre prose raffinee. Mais vous etes beaucoup trop optimiste et irrealiste.

Nous n'avons ni justice ni veritable police digne de ce nom hormis certains elements de la Garde Nationale.

Je collabore episodiquement avec lesMinisteres du Commerce et du Developpement Regional; c'est une horreur.

Au contact terrain je vous dis qu'une grande majorite de nos fonctionnaires sont pourris jusqu'a l'os ; traitres a la Nation meme.

L'intention de Mr Saed est bonne, son perimetre reel d'action est extremement reduit a moins de recourir eu egard aux urgences a l'autoritarisme et l'arbitraire meme s'il se veut eclaire


Oscar
Ignorance ou hypocrisie
a posté le 07-10-2021 à 10:08
L' '?gypte d'EL SISSI a pu mater les frères musulmans grâce au mossad et l'aviation Israëlienne laquelle bombarde les terroristes dans le sinaï .
Et tout ceci grâce aux accords Israël égyptiens .





Le soldat Ryan
L'EXPERIENCE EGYPTIENNE EST UTILE
a posté le 07-10-2021 à 09:46
Le président égyptien a réussi à réduire au silence les Khwanjias dans son pays. Il a redonné à l'Egypte son prestige et a restauré la gloire passée de son pays. Et il a eu raison. Son expérience est d'une grande utilité pour notre pays.
Mme Abir Moussi doit prendre la mesure exacte des évènements et attendre son heure.
Ben Hassen
Le panarabisme
a posté le 07-10-2021 à 09:39
Bourguiba a eu la sagesse, l'intelligence, de placer la Tunisie aux antipodes du panarabisme arabe, du Nasserismz, des Baathistes. La majorité des nostalgiques de ces préceptes politiques cites plus haut, ont profite du vide politique du a la révolution, pour remettre a jour ces theories politiciennes rétrogrades et néfastes. Par la même occasion certains ont voulu redorer le communisme marxistes leninistes Toutes ces théories d'un autre temps....
Abir
Pourquoi chercher ailleurs
a posté le 07-10-2021 à 09:21
Avec tout le respect au grand président SISSI et son savoir faire politique et social , si le président est un homme d'écoute et de coopération à la chaine nationale, il aurait tendu et écouté la patriote et la grande politicienne ABIR MOUSSI ,la main forte et non tremblante, la femme sincère et honnête,la femme qui n'a pas froid aux yeux devant les traitres et les corrompus, la femme qui ne court pas derrière les postes mais elle cherche le bien être de peuple et la souveraineté du pays et combattre ceux que la détruisent, surtout de l'intérieur, la femme qui est respectée par tout et toute patriote qui sait la valeur et la capacité politique de cette femme
Houcine
Quelle est la visée ?
a posté le 07-10-2021 à 07:19
J'ai le sentiment qu'on cherche à établir une sorte de similitude entre le régime militaire égyptien avec ce qui a lieu chez nous.
Je crois que c'est aller vite en besogne, la mise en parallèle ne s'imposant qu'aux yeux des parties hostiles par principe à Kais Saied.
La seule accroché qui irait dans ce sens est la justice militaire qui prend en charge certains dossiers.
Mais, à y regarder de près elle ne s'impose pas plus.
Plaide en faveur du choix de Kais Saied l'impunité dont jouissaient nombre de personnages presque tous islamistes.
La justice civile ayant été phagocytée, asservie et noyautée, elle a prouvé sa mansuétude à l'égard des mêmes, et prouvé toute sa dépendance.
Le dernier exemple en date est celui des média pirates sommés de cesser leur activité par l'instance ad hoc ont bravé le droit sans la moindre réaction de ladite justice civile.
Notable est le fait que peu de monde s'en était ému.
Certains trouvaient qu'on abusait de réglementation et arguaient du pluralisme synonyme de liberté.
Ces sophismes sont de mise depuis des années.
On confond même l'effet avec la cause, et l'on nageait en plaine confusion, ce qui arrangeait les faiseurs de normes.
D'un point de vue global et politique, on peut tordre le cou à ces affirmations.
Il faut, pour cela, remettre les événements et les faits dans l'ordre chronologique.
Ennahdha gouvernait.
Elle tenait tout, et ne cessait de travailler à approfondir son emprise sur l'Etat et ses appareils.
Pour ce faire, Elle a tissé sa toile au moyen de recrues achetées, ralliées de fait et de force.
Elle en a placé quelques unes dans les rouages sous contrôle des fidèles, et cela avait l'apparence du pluralisme et contrait l'argument du monopole du pouvoir.
Sa traduction dans les faits donnait les résultats que l'on connaît. Police et Justice tenues, tout le monde obéissait et plus personne n'osait toucher quelque fidèle ou rallié sans l' imprimatur de Montplaisir.
Dès lors, et il n'est pas utile de rapporter davantage dans cet argument, Kais Saied devait mettre un terme à cette dictature.
Les instruments de justice et police devaient subir des réaménagements, et même des remises en ordre complètes.
D'où le recours à la justice militaire, qui reste dans son domaine celui des questions touchant à la Sécurité et l'Etat.
Des lors, les petits potentats qui avaient coutume de clamer, je suis la loi, mordent la poussière.
Et, comme un bonheur ne vient jamais seul, la justice civile sort doucement de sa léthargie et se découvre attentive et réactive.
Pas dans tous les cas, loin s'en faut, mais elle reprend de l'ouvrage.
Nous ne sommes qu'au début.
Et, déjà l'on trouve que c'en est trop.
Je crois que beaucoup, beaucoup trop de gens ont l'indignation sélective.
C'est à la constance qu'on évalue la cohérence.
Il fallait être ferme hier.
Il en fallait du courage. Et beaucoup en ont manqué qui se découvrent amis de la justice et la démocratie.


Nephentes
Mr Saed est un dictateur en devenir
a posté le 07-10-2021 à 07:14
Il ne pourra pas faire autrement car il n'a ni les competences ni les moyens pour "diriger" ce pays de maniere democratique

Sa vie et son devenir dependent du compromis qu'il realisera avec les securitaires et leurs commanditaires mafieux. Ce compromis est en cours.

Le reste est foutaise perlimpinpim pour ses laudateurs trisomiques ou opportunistes

Rendez vous dans un an
Forza
C'est déjà le cas
a posté le 07-10-2021 à 06:38
Selon le journal allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung, des généraux égyptiens sont les conseillers de Saied dans son coup d'état et les évènements d'après.
L'expertise d'Essissi dans la répression de son peuple ne va pas aider Saied à résoudre les vrais problèmes de l'économie et les Tunisiens ne sont pas comme les Egyptiens, les janviers chauds l'attendent.
Nephentes
Et cela risque d'etre sanglant
a posté le à 09:04
Je suis sincerement reconnaissant envers Mr Saed de nous avoir debarasse des islamistes; j'admire son courage et sa volonte de reformer la pays.

Mais son isolationnisme son refus du dialogue l'absence de realisme va l'amener tot ou tard a exercer une veritable dictature

et il est clairement manipule par des criminels censes representer la Loi
BIEN
Vous connaissez les Khwanjia très mal chère @Nephentes!
a posté le à 17:43
Et vous pensez que les électeurs d'Ennahdha voteront bientôt pour la gauche ou la PDL après tout ? Je pense que vous êtes très optimiste !
Je dirai que - par dépit - les Nahthaoui pourront même mieux mobiliser leur base électorale !
Forza
@Nephentes ' rien de positif dans son coup d'état
a posté le à 11:50
Bonjour Nephentes, je ne vois malheureusement rien de positif du coup d'état de Kais Saied. Il a privé le pays d'un changement pacifique à travers les urnes en 2024 ou par des élections anticipées. Et même sans élections, un gouvernement au-delà d'Ennahdha avec le parlement actuel est possible. Ennahdha et Karama ont moins que la moitié des sièges.
Je ne vois aussi aucun courage de la part de Saied. Il est derrière les chars des militaires et aucune résistance en face. Enanahdha n'a jamais eu le pouvoir, elle était juste une façade. Le coup d'état était préannonce et elle ne pouvait rien faire contre car elle n'avait pas le vrai pouvoir. Ben Ali avait du courage lors de son coup car il risquait sa vie.
Oui les prochains soulèvements risquent de devenir sanglants si les sécuritaires et les militaires décident de réagir comme le font les gens d'Essissi et ils l'ont fait au passe. Lors du jeudi noir en 1978, des médias neutres parlent de plus de 1300 victimes tunisiennes pour une population qui était dans le temps moins nombreuse qu'aujourd'hui, comparez a 369 je pense de la révolution.
takilas
(suite)
a posté le 07-10-2021 à 02:04
C'est pour cela que l'esprit du raisonnement diffère.
Et qu'il est plus juste de raisonner, comme exposé par Kais Saied, et ce avec l'esprit du 17 décembre et non pas avec le 3 janvier, qui sont deux dates distinctes et différentes.
takilas
Il s'agit en fait de se debarrasser de l'infection virale qui a affecté le monde arabe en 2011
a posté le 07-10-2021 à 01:53
Des coups d'états et des complots répétitifs et répartis un peu partout dans certains endroits du monde arabe, ont été planifiés et immédiatement mis en exécution dès 2011.
Seulement l'orientation espérée instinctivement par les peuples
sincères et spontanés, a été déviée de son chemin par des traîtres et la manigance a été fort heureusement découverte ; quoique en retard d'une dizaine d'années....