alexametrics
dimanche 24 octobre 2021
Heure de Tunis : 09:55
Dernières news
Fadhila Gargouri : Trente délits électoraux soumis à la justice judiciaire
06/10/2021 | 16:15
1 min
Fadhila Gargouri : Trente délits électoraux soumis à la justice judiciaire

 

La juge à la Cour des Comptes Fadhila Gargouri a indiqué, mercredi 6 octobre 2021, lors de son passage sur le plateau de Midi Show que trente dossiers relatifs à des délits électoraux avaient été soumis devant la justice judiciaire entre les mois de janvier et février 2021.

 

Fadhila Gargouri a indiqué que les partis impliqués sont le mouvement Ennahdha, Qalb Tounes et les listes de 3ich Tounsi. Dans ce contexte, elle a tenu à assurer que les contrats de lobbying et les financements étrangers sont avérés. Cependant, il reste à prouver que ces contrats avaient un impact direct sur le choix des électeurs.

 

Par ailleurs, elle a tenu à pointer les lacunes et les failles dans le code électoral, notamment en ce qui concerne les délais, outre le vide juridique à propos de certaines infractions. D’autre part, elle a noté que la Cour des Comptes ne peut contrôler les partis politiques en dehors des campagnes électorales appelant à la mise en place d’une certaine cohérence dans les textes de loi et à séparer le volet du contrôle judiciaire de celui financier .

 

S.H

06/10/2021 | 16:15
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Alya
Je viens d écouter
a posté le 06-10-2021 à 19:52
Nous sommes en a 2 ans des faits? Bravo a Elyes Gharbi qui l a rappelle si poliement a Mme Gargouri . Nous savons.s tous que 3 partis avaient commis des infractions graves.
Houcine
Encore une preuve.
a posté le 06-10-2021 à 19:40
Les fascistes, voleurs, et voyous islamistes qui n'ont aucun respect pour les lois dont ils inferent lorsqu'il s'agit de se défendre, sont les premiers mis en cause.
Les lois organisant les élections, ils n'en ont cure.
Ils achètent les électeurs.
Ils monnayé t le soutien ou le ralliement de députés véreux et sans honneur.
Ils nous crachent dessus en nous affublant de tous les péchés, manière facile de ne point traiter de leurs méfaits.
Ainsi, tout ce qui leur résiste est identifié à la dictature.
Ils qualifient de fachos les vrais démocrates.
Ces gens qui ont assassiné, volé, détourné des sommes énormes de dons et d'aides pour s'enrichir, osaient nous traiter de moins que rien.
Ils sont plus propres me rétorquait un petit soldat de la haine, vantant les mérites de Ayari le voleur d'élection.
Quand je parlais de perversion.
De retournement, afin de signifier la perversion des mots, le viol de la langue, l'absence de probité.
Ce sont des délinquants relationnels, ils mentent avec l'assurance du brigand pris la main dans le sac.
Ces gens parlent de Dieu.
Ils ont sali l'image de celui qu'ils déclarent honorer.
Ils doivent être jugés.
jilani
Sans mesurer les impacts encourus
a posté le 06-10-2021 à 17:40
10 ans de perte de développement et de recul à cause du laxisme des juges et des lois orientées qui encouragent le vol et la mafia. Entre temps médecins ingénieurs et même des jeunes non diplômés ont émigré fuyant ce pays de merde. Ces élites opportunistes qui continuent à défendre les islamistes et soi-disant le système démocratique mis en place, méritent d'être emprisonnés à vie pour le malheur porté aux famille devenues seules qui voient leurs enfants partir subir les insultes des racistes zemmour sarkozi macron .....