alexametrics
vendredi 24 septembre 2021
Heure de Tunis : 07:09
Dernières news
Que risquent les "armées" électroniques des réseaux sociaux
13/09/2021 | 21:54
2 min
Que risquent les

 

La récente affaire Instalingo impliquant une société de création de contenu a relancé le débat autour des armées électroniques présentes sur les réseaux sociaux, oeuvrant pour le compte de certaines parties politiques pour dénigrer et diffamer les adversaires.

 

« Ces armées électroniques » ont parfois la mission de propager les fakes news, semer la confusion et la zizanie. Ces activités très nuisibles sur les réseaux sociaux sont devenues très fréquentes en Tunisie, dans la mesure où la quasi majorité des Tunisiens est présente sur la toile et y puisent ses informations sans prêter une grande importance à l’authenticité des informations présentées.

Ainsi, des sociétés sont créées à cet effet pour gérer ce business à très grande influence, notamment, pour des parties politiques qui en tirent profit pour manipuler l’opinion publique.

 

Ces pratiques devenues très dangereuses pour la stabilité du pays, notamment, en ces temps délicats de crise politique sont passibles de peines liberticides, pouvant même atteindre la peine de mort, et ce, en vertu, des articles 67, 68 et 72 du Code pénal.  En effet, en les examinant de près, ces articles disposent :

Article 67 :

- Est puni de trois ans d'emprisonnement et de deux cent quarante dinars d'amende ou de l'une de ces deux peines seulement, quiconque, hors les cas prévus aux articles 42 et 48 du code de la presse, se rend coupable d'offense contre le chef de l'État.

Article 68 :

- Est puni de cinq ans d'emprisonnement, l'auteur du complot formé dans le but de commettre l'un des attentats contre la sûreté intérieure de l'État prévus aux articles 63, 64 et 72 du présent code.

Article 72 :

- Est puni de mort, l'auteur de l'attentat ayant pour but de changer la forme du gouvernement, d'inciter les gens à s'armer les uns contre les autres ou à provoquer le désordre, le meurtre ou le pillage sur le territoire tunisien.

 

D’autre part, il convient de souligner que les sociétés de création de contenu sont souvent financées par des parties étrangères, en les soumettant ainsi aux peines prévues pour le financement étranger, voire même le blanchiment d’argent. Toutes des accusations plus graves les unes que les autres.

 

S.H

13/09/2021 | 21:54
2 min
Suivez-nous
Commentaires
AR
Les mouches et les ordures
a posté le 14-09-2021 à 11:49
Ce n'est plus un secret, tout le monde sait que ce phénomène s'est amplifié au Monplaisir, au 5 ème étage précisément, d'après un témoignage d'un ex d'Ennahdha, où un arsenal destiné à cette sale besogne.
C'est le terrorisme électronique.
Des tentacules sont ici présentes sur B.N pour veiller à nous provoquer, injurer, dénigrer et déballer toutes sortes de conneries et débilités, semer la zizanie, vous l'avez bien précisé, nous utilisons ce forum pour nous informer, nous instruire, échanger des opinions dans un cadre respectueux et civique. Mais l'objectif de ces détraquées est tout autre : c'est la même tactique avec les mêmes formules : faire le tour des commentaires et puis choisir les propos les plus venimeux pour blesser, fausser le débat, salir le forum et décourager les lecteurs.
Quelle fierté à éprouver en agissant de la sorte !!
Je ne sais pas si elles sont payées à l'heure ou en nature, cette manière d'operer n'a aucun rapport avec la deffense d'une cause , pour le faire il faudrait présenter des opinions et des arguments, mais là il s'agit de la prostitution.
L'exemple édifiant c'est cette anglaise de service déboussolée Warrior ( et tant d'autres ), qui n'a qu'une sucette à la bouche : la racaille de la France Zemmour sans se rendre compte qu'elle même représente la racaille de la Tunisie.
Nous aimerions bien que ce forum garde un niveau respectable et respectueux et les discussions se déroulent sous un aspect de minimum de civisme, mais nous sommes malheureusement obligés à maintes reprises de répondre à ces provocations,
Je suis bloqué par B.N à plusieurs occasions.
De ce fait, B.N devrait réfléchir à trouver des solutions , vous avez choisi d'ouvrir les portes à tout le monde sans exception et c'est louable, mais certains n'ont aucune notion de culture, de limite pour la liberté d'expression, exploitée pour faire passer des messages de haine, se permettant ainsi de prétendre deffendre l'islam, alors qu'il y'a des années lumière qui les séparent de notre religion.
B.N alors devrait nous laisser la liberté de nous deffendre, c'est une guerre, verbale soit-elle, mais c'est une guerre, est dans une guerre les règles sont bafouillées, l'obscurantisme devrait être éradiqué et pour y parvenir il y'a encore un sacré chemin.


nazou de la chameliere
Loool
a posté le à 17:36
Vous lisez BN pour vous informer ?
Et BN fait comment pour être informer ? Et vous informer ?
Avec un machin à carthage qui ne communique pas !!!
Une boule de cristal ?

Vous vous souvenez, des reproches qui ont été faites aux journalistes qui avaient dîner avec Mechichi ?
Ces journalistes avaient été cherché l'information à la source !!!
Mais les c.... leurs ont craché dessus !!!
Et si vous voulez être un minimum crédible.
Arrêtez de parler de GUERRE !!
Ou bien vous parlez d'échanges de civisme de dialogue.
Ou bien vous parlez de guerre !!
Apparemment vous avez choisi.
AR
La part des choses
a posté le à 19:23
C'est tout ce que vous avez retenu de mon com?
Vous devriez vous même arrêter de mélanger torchons et serviettes.
1) Oui je deviens guerrier et agressif contre celui qui me provoque et mon com était clair la dessus.
2) Comme aussi je suis dans l'obligation d'être respectueux envers toute personne qui se respecte et qui m'interpelle avec respect peu importe son appartenance et son opinion.
3) Pour l'histoire du dîner ma position était aussi claire et j'ai condamné.
4) Contrairement à vous je n'ai jamais cherché à dénigrer personne, pour contrer une opinion on n'est pas obligé d'utiliser un langage indécent mais par des contre-arguments.
5) je ne suis pas là pour chercher la petite bête c'est pas ma spécialité, par contre c'est viceral chez d'autres.
6) Comme vous constatez , vous m'interpelez sans injures je vous répond aussi également.
Le guerre on la subit, et là on se défend au même niveau.
CHIKHAOUI Sadok
Ingénieurs terroristes
a posté le 14-09-2021 à 10:31
On sait depuis longtemps que les islamistes, toutes tendances confondues recrutent à bras ouverts dans le milieu des ingénieurs, et particulièrement celui des informaticiens. Les raisons sont très longues à expliquer dans ce poste, mais rappelons que Khalid Cheikh Mohammed, l'homme qui a conçu l'attentat du 11 septembre 2001, pour se détendre entre deux séances de supplice de la noyade simulée demandait à ses tortionnaires de la CIA crayon et papier pour dessiner un aspirateur de sa conception. Normal, c'est un ingénieur. Tout comme le coordonnateur de l'attaque et pilote du premier avion, à se fracasser sur le World Trade Center, Mohammed Atta, et sept autres des 19 pirates de l'air suicidaires. Les auteurs de l'attentat contre Charlie Hebdo suivaient les directives de l'ingénieur Anwar al-Awlaki. Le terroriste islamiste qui a tué 38 personnes en Tunisie en 2015 faisait une maîtrise en génie électrique.
Ils sont présents depuis longtemps sur Internet et sachant manipuler avec Maestria l'outil informatique ils noyautent pratiquement tous les médias sociaux et les moyens de communication. Sans parler des chaines satellitaires dont ils ont commencé à se servir dès les années 70
naif
Quelle reflexion!!
a posté le à 11:33
Tu as passé combien de temps pour nous pondre cette ânerie?! On doit donc fermer toutes les écoles d'ingénieurs en Tunisie, comme ça on sera tranquille pour très longtemps, puisque les ingénieurs sont des gens cartésiens et logiques et donc susceptibles de devenir un jour islamiste en puissance et peut-être même voter ENNAHDHA!
La Tunisie a un manque cruel d'intellectuels et penseurs comme toi? Ta place est à Carthage comme conseiller de notre cher président. Il est dans le flou actuellement, il a certainement besoin de tes lumières pour voir le bout du tunnel!
Socrates
@naif
a posté le à 12:58
Moutou bi ghaïdhikom
naif
L'équipe ABIR
a posté le 14-09-2021 à 10:25
L'équipe qui utilise le pseudo ABIR doit trembler maintenant. Eux qui sont payés pour commenter tous les postes politiques sur BN, pour glorifier la zaghrada, pour insulter et diffamer Le Cheikh et Ennahdha d'une façon générale et mintenant ils se prennent à Saied. Cette équipe doit être démantelée et jugée comme à l'époque de Ben Ali en qui ils puisent leur inspiration.
J'espère que ces règles seront mises en application, les gens regretteront ainsi 10 ans de liberté que la Tunisie n'a jamais vécu dans son histoire, et pendant laquelle ils pouvaient ouvrir librement leur clapet.
Socrates
@naif
a posté le à 12:50
Moutou bi ghaïdhikom
Tunisino
Authenticité
a posté le 14-09-2021 à 09:20
la quasi majorité des Tunisiens est présente sur la toile et y puisent ses informations sans prêter une grande importance à l'authenticité des informations présentées: L'Etat doit cultiver ses citoyens, les informations sur les réseaux sociaux sont libres, d'où sans crédibilité. Les bonnes informations sont des sites certifiés, comme les journaux électroniques, qui veillent à l'authenticité de l'information.
nazou de la chameliere
BEIN ALORS BN ?
a posté le 13-09-2021 à 22:19
Commencez par ne plus accepter qu'un intervenant ou intervenante ,n'utilise pas plusieurs pseudos !
Car c'est souvent une "tromperie" pour tromper l'opinion de vos lecteurs !
Les manipulateurs ne sont sûrement pas uniquement sur les réseaux sociaux ,ils sont aussi chez vous !
C'est votre responsabilité !
Je vous en avais fait la remarque ,il y-a de cela des années !
Mais faut croire qu'en Tunisie toutes les "lettres" ,restent lettres mortes !