alexametrics
lundi 25 octobre 2021
Heure de Tunis : 15:03
Dernières news
Une patrouille de la Garde douanière attaquée par des contrebandiers
13/09/2021 | 16:13
1 min
Une patrouille de la Garde douanière attaquée par des contrebandiers


Une patrouille de la Garde douanière a été attaquée par des contrebandiers à la fin de la semaine dernière, a annoncé la Douane tunisienne, lundi 13 septembre 2021, dans un communiqué. 

Revenant sur les détails de cet incident, elle a indiqué que des contrebandiers ont attaqué ladite patrouille par jets de pierres après la saisie d’un véhicule transportant des pneus dans la localité de Ouled Monsar Chakhar, dans le gouvernorat de Sidi Bouzid.

 

Selon la même source, les agents ont été menacés de mort et l’un d’eux a été blessé au niveau du bras et son uniforme déchiré. 

La Douane a ajouté que le Parquet avait été saisi et qu’une enquête avait été ouverte après une plainte déposée par la direction générale de la douane. 

 

N.J. 

13/09/2021 | 16:13
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Momo
Rafle !
a posté le 14-09-2021 à 19:04
Tous les contrebandiers devraient etre envoyés au service national pour apprendre un vrai metier afin de gagner leur vie honetement. Ils se sont habituer a l'oisivete et au gain facile. Aux citoyens de ne plus acheter la moindre chose provenant de contre-bande.
elfribo
Tunisie ou.....
a posté le 14-09-2021 à 17:02
Tunistan?
Mêmepaspeur
Hélas. . . mais heureusement KS est là !
a posté le 14-09-2021 à 13:50
Le malheur que vit (encore mais pas pour très longtemps) le pays date de la chute de Ben Ai, il ne faut plus se le cacher mais plutôt reconnaître qu'à partir de janvier 2014, certains opportunistes, plus malins que les autres, on senti que c'était le moment ou jamais de s'emparer du pourvoir (et de la grosse galette qui va avec) quitte à lâcher les vannes et permettre sans le dire, à toutes sortes de malfrats (alliés objectifs des islamistes), l'opportunité de se partager aussi ce qu'ils sont capables de capter indument d'une partie des richesses du pays, laissant le plus gros à ceux qui les ont sciemment laissé faire.
Les pseudo-démocrates, ceux-là mêmes qui voient maintenant KS comme un dictateur en devenir, étaient alors trop heureux de participer enfin (un tant soit peu) au pouvoir, quitte à accepter de fermer les yeux sur le déroulement de faits inacceptables comme les assassinats de Belaïd-Brahmi, ratant ainsi l'occasion en or et l'opportunité du siècle de débarrasser définitivement le pays des islamistes prédateurs, démolisseurs de l'Etat moderne au profit d'un système islamo-mafieux.
Que ces pseudo-démocrates viennent maintenant presser KS de revenir à la pseudo-démocratie d'avant le 25/7, c'est comme s'ils n'avaient pas vécu la période maudite de la troïka qui a précédé celle non moins délétère de BCE, au pouvoir certes mais avec les mains liées par son alliance maudite avec les enturbannés, sans parler des ambitions kleptomaniaques de monsieur-fils.
C'est comme si ces pseudo-démocrates avaient oublié par quelles vicissitudes le pays est passé jusqu'à ce que KS, un certain 25/7 béni par la majorité des Tunisiens, mette le holà au véritable boxon qu'il a trouvé lors de son avènement, pour pouvoir enfin s'attaquer au chantier "titanesque" de la remise sur pied de tout un pays. . . après l'avoir préalablement sorti de son lit de douleur, comme l'avait préconisé en son temps, le Docteur Matri. . .
Tout cela a été "oublié" par nos pleureuses pseudo- démocrates, qui préfèrent sans doute garder le malade au lit quitte à l'envoyer "ad patres" à force de le bourrer de "remèdes de cheval". . . plutôt que d'avoir recours à un régime "à la tunisienne" à base de "borghel m'harhar", relevé avec beaucoup d'ail, de harissa "diéri" et une bonne rasade d'huile d'olive du pays.
MPP.
mansour
S'agirait-il là de la partie visible d'un autre iceberg des 11 années su pouvoir islamistes d'Ennahdha
a posté le 14-09-2021 à 13:32
après la dictature parlementaire, les assassinat politiques, les Lobbys islamistes qui ont gangrenés toutes les institutions républicaines du pays, les fraudes aux élections, une Constitution faite sur mesure pour pour faire régner le terreur du pouvoir islamiste corrompu d'Ennahdha-Rached Ghannouchi à vie et etc...
Carthage Libre
Le "deal" Ennahdha/islamistes et contrebandier.
a posté le 14-09-2021 à 11:58
Laisser nous piller et islamiser le pays, construire des écoles coraniques et mosquées partout, tout en envoyant vos enfants tuer des innocents ailleurs.

En contrepartie, on vous laisse tranquille dans vos contrebandes et sales affaires de trafic., tout en diminuant de 40% les recettes de l'Etat.

C'était bien "pensé" de la part d'Ennahdha ; franchement, si sur le plan "économique" et des finances ils ont réussi un truc en 10 ans, c'est bien ça.

C'était une relation : "Win-Win" ; "moderne" les nahdhaouis, non?
Djikistra
Modérateur BN
a posté le 14-09-2021 à 10:40
Je crois que mon pseudo pose problème à un de vos modérateurs ..
Qu'est ce qu'il y a de répréhensible dans mon message ?
Ai-je défendu ces voyous et cette racaille de contrebandiers
Ce n'est pas la 1ere fois où mon message est censuré.....
Au moins une explication ou dites le moi franchement, ne postez plus dans notre journal...
Ne tournez pas autour du pot...ok

Noury
Le banditisme va mal sans Ennahdha !...
a posté le 14-09-2021 à 09:04
Le protecteur islamiste des gangsters, des contrebandiers et des corrompus de tout acabit est préoccupé par ses propres déboires en ce moment, les bandits n'ont qu'à se débrouiller
pit
Leurs boss siégeaient à l'ARP
a posté le 14-09-2021 à 07:56
10 ans de laisser-aller, d'état de non droit et d'anarchie totale ... à quoi s'attendre d'autre.
Sans compter que leurs complices, jouissant d'immunité, les protégeaient.
takilas
Drôle de pays qui depuis dix ou onze ans vit dans le désordre.
a posté le 14-09-2021 à 05:54
Est-ce que l'on sait que la nouvelle démocratie en Tunisie depuis 2011 est basée sur le banditisme et la débandade, et puis qu'elle est tolérée et avalisée par nahdha qui l'exhibe en toute quiétude au monde entier, comme s'il s'agit d'un droit acquis par une nouvelle théorie politique qui favorise la gabegie et le laisser-aller.
Cependant les Tunisiens s'étonnent comment après dix ans de calvaire, on continue de parler délibérément de démocratie du gouvernement ?
Donc on se demande si le terrorisme, très présent en Tunisie, pourrait devenir un autre jour une démocratie ?
takilas
Les milices de ghanouchi protestent.
a posté le 14-09-2021 à 05:24
Et puis ils ont l'autre rôle de kamikazes pour l'autre, et de devenir des jihadistes en Syrie pour la secte ou des terroristes autorisés à franchir sous la protection des deux autres (dont une femme-bandit).
Inutile de les nommer puisqu'ils sont devenus connus maintenant et font tous partie de l'assemblée "démocratique" (hahaha) des représentants du peuple fermée au nez du big boss Al capone.
takilas
Qui d'étonnant ?
a posté le 14-09-2021 à 05:16
Ce sont les milices de ghanouchi et les kamikazes de Bhiri qui ont la protection de Zoghlami et de makhlouf en cas d'un passage en force par la douane même pour aller en jihad en Syrie ou en pour envoyer des terroristes .
Ainsi est conçue la démocratie caricaturale en Tunisie d'après..... la constitution.
Alexandre
No comment
a posté le 14-09-2021 à 01:55
La déliquescence de l'Etat ou de ce qui en reste. Après une décennie de destruction menèe par les frères musulmans et des déchets qui gravitent autour d'eux, voilà où nous en sommes. Des énergumènes sortant de ce trou appellé Sidi-bouzid qui se prennent pour des caïds se prenant à des officiers qui semblent les connaître par c'?ur les appelant même par leurs prénoms (anis, marouen... ) tellement ils ont collaboré ensemble, et les laissent partir en toute quiétude, ça en dit long sur l'ambiance de far West qui règne là-bas. Y en a même un qui a embarqué avec eux après que son complice a pris plusieurs trucs de la voiture sous l'?il des douaniers. Bienvenue à ce no man's Land appelé Tunisie poste frèros et Cie.
CITOYEN
ATTITUDE COMPLICE
a posté le 13-09-2021 à 21:50
Tous les acteurs semblent se connaitre et les contrebandiers sont ménagés. Une enquete devra determiner le pourquoi de ce laxisme complice qui encourage ce comportement inadmissible. Kais Said auraiit il un remede? il faut un gouvernement fort et soutenu par le peuple et pa seulement KS.
adel
Impossible !
a posté le à 16:22
KS ne pourra rien faire;
Un gouvernement ne pourra rien faire.
Seul les tunisiens peuvent.
Sauf que les tunisiens ne veulent pas.
Alya
Oui Houcine
a posté le à 12:02
Vous avez raison . Le pays tourne comme ca. Les contrebandiers ne savent pas qu ils sont des hors la loi donc des voleurs . Les tunisiens achètent ces produits de contrebande . Les entreprises , les commerces sont au bord du gouffre.et le chômage au plafond. Le tunisien roule comme ca et depuis des décennies.
Houcine
Islamo-fascisme ou gauchisme.
a posté le 13-09-2021 à 21:12
Goumani se définit et définit des "amis" dans un courant qu'il nomme Islamo-gauchisme.
Cette notion est voisine ou complète le spectre avec populisme, et sert ailleurs comme opérateur de disqualification de ceux qui cherchent à relayer ou exprimer les attentes de groupes dominés ayant comme apparence ou appartenance l'islam.
On chercherait à voir ce que voudrait signifier cette appellation dans les propos de Goumani.
Si elle veut prétendre rendre compte de la connivence des islamistes avec des groupes comme celui de El Kammour qui contraint sous menace un certain gouvernement à négocier alors qu'on avait pris les commandes des vannes d'un gisement dans le sud. Ou bien avec les groupes quasi mafieux spécialisés dans les raids pour passer la contrebande au nez et à la barbe des douaniers et des gardes-frontières.
Ce "gauchisme" a servi et sert encore comme outil ou instrument de chantage au motif de la misère dont ils tirent précisément le plus grand profit.
L'anarchie encouragée ou permise sert les intérêts des semeurs de désordre pour faire régner un ordre très singulier et strict contre tout opposant.
On en a vu des exemples même à l'ARP ou contre les pauvres à Siliana ou face aux déshérités des quartiers périphériques de la capitale.
Bref, il y a complémentarité entre les menées liberticides contre les pauvres et les opposants, et largesses et compagnonnage avec le trafic et les illégalismes.
C'est, aussi, cela l'islamisme dans ses actes.
Peut-être que Goumani parle le langage de son inconscient.


Citoyen_H
VOILA LA TUNISIE DE khriji, abbou, marzougui, daimi, khedher, harouni, laarayidh, etc ....
a posté le 13-09-2021 à 20:26
Kalek non, notre constitution est excellente (dixit les abbou², les chaouachi, khriji et ses chameliers, et toute la mer*de qui leur gravite autour) et il n'y a absolument rien à changer.
Tout va très bien.

Normalement en cas d'agression d'un officier des forces de l'état, c'est perpète !!!!
Sous la troika, c'était je crois un ou deux dinars d'amande et une semaine de taule avec sursis !!!








AR
Le grand chantier
a posté le 13-09-2021 à 19:08
Mnin Bech Ncheddouha ?
Le laisser-aller pendant des décennies à donné naissance à ces activités illicites devenues droits acquis.
Faute de programmes de développement et de prise en charge économique et sociale,
ces régions se sont convertis vers la contrebande organisée unique source de survit.
Combattre ce trafic est indispensable pour sauvegarder la santé de l'économie mais aussi des mesures d'accompagnement sont nécessaires pour offrir des solutions de rechange, ce dossier devrait subir un traitement global, ces scènes de défi de l'autorité sont inacceptables.
Les moyens de lutte aussi sont visiblement dérisoires devant l'ampleur de la situation.
Il s'agit d'une forte volonté politique d'assainissement mais aussi de consacrer des opportunités de travail légal.
Des chantiers partout, ça va dans tous les sens, une autorité accablée, une pression énorme et les appels se multiplient pour clarifier la stratégie, pauvre de ma Tunisie, délaissée pendant des années entre les mains de
Elyassoua Welmayessouach !
BIEN
Pas de problème notre cher Président peut
a posté le 13-09-2021 à 18:57
ordonner aux militaires de ramasser ces bandits aujourd´hui meme, video à l´appui..

on attend alors..
Walid
Un état faible!
a posté le 13-09-2021 à 17:59
Il fallait les arrêter tout de suite. Tolérance zéro
Si on veut chercher de l'argent pour l'état qu on commence par la contrebande ;) fléau national
Mêmepaspeur
Du jamais vu !
a posté le 13-09-2021 à 17:43
Quand l'Etat est faible tout ce qui en découle est tout aussi faible sinon plus !
Des trafics au grand jour, comme si le Sud du pays était devenu le Far West tunisien. . .
Des trafiquants connus de tous et devenus des notables. . .
Des organisations mafieuses avec soldats et milices, des guetteurs encartés, des hommes de main et des exécuteurs. . . rendant même "leur justice" dans "leurs tribunaux". . .devant leur public, au vu et au su de tous !
Bref, un véritable Etat dans l'Etat. . .
Reste à savoir qui de l'un ou de l'autre "Etat" aura raison et fera "sa" loi ?
Le VRAI Etat ou l'Etat mafieux qui fait ce qu'il veut tant que le "VRAI" sera en léthargie ou restera aux abonnés absents ?
Des agents des Douanes qui ne sont même pas armés, qui ne sont même pas habilités à se défendre en cas de légitime défense, ça ne s'est jamais vu non plus. . .
Des trafiquants qui agressent impunément des agents de l'Etat dans l'exercice de leurs fonctions, ça ne s'est jamais vu. . .
Quand je vois ça, je me dis que Kaïs Saïd a besoin de beaucoup de courage et d'abnégation pour sortir le pays du "marigot à crocos", organisé et mis en place pendant au moins 10 ANS par les islamistes et leurs clients pourris. . .
Quand je pense que des occidentaux viennent ensuite, la gueule enfarinée, nous chier dans les bottes et exiger le rétablissement au plus vite de la "démocratie mafieuse" des clans, des sous-clans, des tribus et des obédiences moyenâgeuses, j'ai envie que les autorités de l'Etat les expulsent séance tenante. . . sans espoir de retour au statu quo ante. . .
MPP.
VERITE
Cher @Mêmepaspeur
a posté le à 18:54
C´est la réalité quotidienne à la frontière avec la Libye depuis 1956.
Alya
Reponse verite
a posté le à 13:30
Oui c est comme ça depuis 1956 avec la libye. Meme , ces pratiques se sont réellement consolidés avec les Trabelsi qui ont monopolise le secteur et le consommateur tunisien a été complice. Les truands qui sont venus après, ont continué après. Les gouvernement qui se sont succede ont fait la sourde oreille. Le meilleur exemple est le confinement decrete par mechichi avant l aid, secteur commercial tunisien ferme et les consommateurs livre àux articles turques via face book
Citoyen_H
1956 ? AVANT OU APRèS J.-C.
a posté le à 22:53
2011, date de tous les dangers, la maudite troika banalisa tous les actes criminels.
L'anarchie et la gabegie devinrent les régents de notre société.
Ce qui existait avant était au stade de l'amateurisme.



chou
allee dawla
a posté le 13-09-2021 à 17:30
hedhi bi ma toussemma : Allee Dawla !!
bravo ya knatrya .
ya 7asra ...
SAM53
EN TAULE
a posté le 13-09-2021 à 17:24
Ce tarzan au tricot rose aurait du etre embarque manu militari en taule
pifpaf
Après avoir vu la vidéo
a posté le 13-09-2021 à 17:23
Franchement les douaniers ont été plutôt zens, dans d'autres pays un où deux des contrebandiers aurait mangé de la matraque ou pris une balle, bravo pour le sang froid des douaniers mais avec des individus pareils , la force est la seule option ....
AB1
C´est ça ce qu'on appelle état faible!
a posté le 13-09-2021 à 16:40
-