alexametrics
lundi 26 juillet 2021
Heure de Tunis : 02:28
Dernières news
Le Cnom dénonce les querelles politiques impactant la gestion de la pandémie
22/07/2021 | 09:42
1 min
Le Cnom dénonce les querelles politiques impactant la gestion de la pandémie

 

Le Conseil national de l'Ordre des médecins (Cnom) de Tunisie a exprimé, dans communiqué daté de jeudi 22 juillet 2021, sa préoccupation face à la manière dont est gérée la pandémie, en déplorant les querelles politiques qui impactent négativement le rendement sur le terrain en cette période délicate.

Le Cnom a souligné l’adhésion de tous les médecins dans la lutte contre le Covid-19 et leurs sacrifices pour assurer leur devoir national. Et de rappeler, dans ce cadre, que plus de 70 médecins sont décédés suite aux ravages de la pandémie.

 

Le Cnom a réaffirmé la nécessité d’accélérer le rythme de vaccination et sa généralisation, en indiquant que les médecins sont prêts à participer volontairement dans la réussite de cette campagne, notant que la vaccination demeure principalement un " acte médical ".

 

Le conseil a appelé tous les médecins qui veulent participer à ce travail bénévole à contacter les conseils régionaux, pour participer aux opérations de vaccination ou pour prendre en charge des malades Covid+ dans les services hospitaliers.

Selon le meme communiqué, le Cnom a également mis en garde contre l’automédication, en appelant les pharmaciens à conseiller les Tunisiens à cet effet.

 

 Tous nos articles sur la pandémie Covid-19

 

I.N

22/07/2021 | 09:42
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Ahmed
Au moins il y a une fourchette honoraires claires
a posté le 22-07-2021 à 16:56
Du plombier à l'avocat, c'est le flou artistique.
DHEJ
Une visite médicale à 70 dinars...
a posté le 22-07-2021 à 10:40
Il faut savoir se taire!
Alya
Reponse
a posté le à 13:56
J ai été mois meme d abord été etonnee par cette consultation à 70 dt proposée par les confrères généralistes de libre pratique Mais cette consultation in lait le test rapide, sa réalisation, l interrogatoire, l examen et la pratique de scores pronostiques à la fin de cette étape, les confrères assuraient le suivi du patient ou le dirigeaient vers l hôpital. Cette prise en charge de première ligne, a énormément aider les hôpitaux essentielles régionaux dont la fonction était essentiellement d assurer le traitement des patients les plus fatigues
DHEJ
Très chère docteur...
a posté le à 14:23
Avec mes respects, si le paysest en guerre contre ce virus

Alors il faut armer le peuple pour se protéger...


Il faut adopter bon gré mal gré une administration de guerre

D'ex banques de guerre

Une douane de guerre

Des transitaires de guerre

Pour faciliter l'accès à ces outils: tests rapides, oxymètres, thermomètres infrarouges...


Il faut démocratiser la médecine et casser ce qui est appelé MAT'?RIELS LOURDS.

Je suis entre autre dans le commerce médical et y a plus CONS que nos médecins.

Désolé pour le dire