alexametrics
lundi 26 juillet 2021
Heure de Tunis : 02:22
Dernières news
Prise en charge des patients Covid-19 - Les pharmaciens s’indignent contre les médecins
21/07/2021 | 12:15
2 min
Prise en charge des patients Covid-19 - Les pharmaciens s’indignent contre les médecins

 

Le Conseil régional de l’Ordre des pharmaciens de Tunis (Cropt) a réagi, mercredi 21 juillet 2021, au communiqué publié par le Conseil régional de l’Ordre des médecins de Tunis (Crom), sur le retard de prise en charge des patients Covid-19 et l’automédication. 
 
 
 
Exprimant son indignation, le Cropt a accusé le Crom d’allégations mensongères. « Imputer le retard de prise en charge des patients au test antigénique réalisé en officine s’avère donc un argument fallacieux », a indiqué le Cropt rappelant qu’il avait été sollicité par le ministère de la Santé pour optimiser le dépistage au même titre que les médecins et biologistes.
 
Soulignant, par ailleurs, qu’il considère l’automédication comme « une problématique multifactorielle », le Cropt a affirmé que les pharmaciens étaient « très soucieux d’établir des relations de coopération et d’entretenir des rapports de bonne confraternité avec les médecins et tous les professionnels du secteur de la santé ». 
 
 
 
Le 18 juillet, le bureau de Tunis du Crom a signalé qu’il avait été « interpellé par une multitude de témoignages émanant de confrères de 1ère ligne, mais aussi des urgences, au sujet du retard que mettent les patients Covid-19 pour consulter et de son impact sur leur pronostic vital », soulignant qu’ « il s'agit souvent de patients qui bénéficient d'un test rapide dans une officine et qui reçoivent dans la foulée, un lot de médicaments et de compléments alimentaires, sans examen clinique ni éventuelle évaluation para-clinique et sans suivi médical ultérieur ». 
 
« Conscient que l'auto-médication et le retard de diagnostic qu’elle engendrerait, pourraient expliquer, du moins en partie, le taux élevé de mortalité des suites du Covid-19, le bureau lance un appel de sensibilisation auprès de la population générale et auprès des pharmaciens, nos amis et collaborateurs étroits, pour que les patients symptomatiques soient adressés, sans attendre, en consultation », a-t-il ajouté. 
 
 
 
La Tunisie fait face, depuis début juin, à une vague meurtrière de Covid-19. Le taux d’incidence a atteint des sommets et celui des décès ne cesse d’augmenter, alors que les hôpitaux sont saturés et souffrent d’un manque d’équipements et de personnel. 
 
 
 

N.J. 

21/07/2021 | 12:15
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Sami
Ils osent être indignés ?!!
a posté le 22-07-2021 à 08:14
Ils osent être indignés ?!! plusieurs pharmacies vendent des "kit COVID" vous rentrez ,vous dites que vous avez tels symptômes et le gars ou la bonne femme vous prépare un "kit COVID".
Ce que font les préparateurs, car bine sur les pharmaciens ne sont rarement la, c'est criminel. Des antibiotiques sont délivrés sans aucune ordonnance, alors un peu d'indécence dans vos indignations !!!
OUA
@Alya: Bonjour !
a posté le 21-07-2021 à 19:16
Pharmacien vous dites ? je dirais 7ammassa.

Seuls les médecins sont qualifiés pour prendre un historique de vaccination, écarter les maladies aiguës et fournir des informations sur les vaccinations .

Une injection est acte médical qui peut aboutir à un choc anapyhylactique et encore toujours sous la responsabilité d´un médecin..

Et qui doit délivrer et signer ce certificat de vaccination? un pharmacien? ..

De plus, la délivrance de médicaments (antibiotiques, antihypertenseurs, antidépresseurs...) à des patients sans prescription médicale est passible et n'a à voir qu´avec la cupidité pour l'argent et rien avec la médicine.
Alya
Les pharmaciens n ont pas q s indigner
a posté le 21-07-2021 à 17:22
Je sors d une officine, ou le pharmacien est toujours aux abonnés absents. Une dame présentant tous les signes du covid, à acheté toute la smala antibiotique anti Russie, zinc etc... pour elle et son mari. 0 ordonnance
abc
Entretuez-vous ....
a posté le 21-07-2021 à 13:13
Cropt, Crom, AMT, CSM, UGTT, ARP, PDL, **** Touns , .Ennahdha, ONT, Gouvernement, Présidence, ....
Continuez, entretuez-vous ... C'est le fond qui manque le moins ...

DHEJ
Le prix à payer
a posté le à 17:57
La vie est chère là mort est gratuite!
GZ
@ DHEJ
a posté le à 04:59
En Tunisie, la vie semble devenir brève et l'agonie sans fin.
L'absence de quelques contributeurs de qualité ne laisse de m'inquiéter.
Bien à vous.