alexametrics
dimanche 11 avril 2021
Heure de Tunis : 13:51
Dernières news
Zouhaier Tamboura : L’ATL Leasing est optimiste mais réaliste
01/04/2021 | 20:18
4 min
Zouhaier Tamboura : L’ATL Leasing est optimiste mais réaliste

Les réalisations de 2020 et les perspectives d’avenir d’ATL Leasing ont été au cœur de la communication financière tenue, mercredi 31 mars 2021 au siège de la Bourse de Tunis.

En effet, les chiffres présentés par le directeur de la société Zouhaier Tamboura sont excellents, la majorité des entreprises tunisiennes ayant été sévèrement touchées par la crise du Covid-19.

 

Ainsi, l’ATL Leasing a fini 2020 avec une hausse de son résultat net de 228%, évoluant de 1,67 millions de dinars en 2019 à 5,47 millions de dinars (MD) en 2020). L’augmentation du résultat net est d’autant plus significative qu’elle est intervenue dans un contexte d’effort additionnel de provisionnement de l’ordre 11,6 MD assurant un taux de couverture de 2% des engagements courant par la provision collective.

« Malgré la conjoncture difficile de l’année écoulée et avec une approche prudente, notre société a réussi à améliorer sa solidité et à consolider ses fondamentaux », a déclaré M. Tamboura.

 

 

Les mises en forces ont baissé de 9% évoluant de 225,72 MD fin 2019 à 204,70 MD fin 2020. Le produit net de leasing (PNL) a, pour sa part, augmenté de 7% passant de 28,15 MD fin 2019 à 30,18 MD fin 2020. Le taux des créances classées a enregistré une très légère hausse pour atteindre 9,86% pour un taux de couverture de 73,13% et un ROE est de 5,37%.

Le bénéfice par action est de 0,168 dinar et le taux de distribution sera de 44%.

 

Pour 2021 et par rapport à 2019, la société prévoit, toutes choses étant égales par ailleurs, une augmentation des mises en forces de 25%, un maintien de la marge à +300 points et un résultat net en croissance de 47%. Le résultat net envisagé pour la prochaine période, selon le business plan, devrait être de 8,04 MD en 2021 pour passer ensuite à 9,52 MD en 2022 puis 10,91 MD en 2023 et 12,01 MD en 2024. Le PNL évoluera, pour sa part, de 31,01 MD en 2021, à 34,17 MD en 2022, puis à 38,24 MD en 2023 pour atteindre 42,1 MD en 2024, le tout avec un provisionnement en hausse de 5,12 MD en 2021 à 7,49 MD en 2024.

La société ambitionne, également, de voir la valeur en bourse de son titre augmenter, passant d’environ 1,5 dinar actuellement à 2 ou même 4 dinars. Elle aspire aussi de revenir à un Pay-out minimum de 50%, ce qui donnera un taux élevé de rémunération de l’action.

Le DG a noté que les réalisations au 31 mars sont en ligne par rapport à ces objectifs puisque les réalisations à ce jour représentent le quart de la production annuelle prévisionnelle.

 

Interrogé par Business News sur son optimisme face à une conjoncture économique nationale très morose, Zouhaier Tamboura a rétorqué : « Oui, nous sommes optimistes mais réalistes… nous devons être optimistes, si tout le monde baisse les bras, le pays va s’écrouler… On doit être optimiste ! ».

 

 

L’année 2020 a été marquée par la signature de plusieurs emprunts extérieurs destinés à financer l’activité de 2021 avec Proparco (15 millions d’euros), Sanad (10 millions d’euros), GGF (5 millions d’euros), la Berd (5 millions d’euros) et KFW (12 millions d’euros).

Pour M. Tamboura, le fait que la société ait été choisie pour avoir ces financement dénote de la solidité de ses fondamentaux. En ce qui concerne le taux d’intérêt pratiqué, le crédit de la KFW est accordé avec un taux bonifié de 6,5% outre une assistance technique. Pour les autres crédits, le coût est le même que pour un emprunt obligataire, mais le plus important c’est le prestige d’être sélectionné par ces institutions financières, a martelé le DG. En outre, le risque de change est pris en charge par Tunis Ré.

 

Zouhaier Tamboura a souligné que l’ATL a contacté ses clients dès la première phase du Covid-19 pour s’enquérir de leur situation sanitaire et financière. 75% des clients ont refusé un report des échéances. Pour ceux qui ont souhaité le report, la société a été claire dès le départ : ceci aura un coût, mais contrairement à d’autres, elle a décidé de pratiquer le même taux que celui du contrat initial. Et d’expliquer que le report a un coût, les ressources de la société provenant d’emprunt, ce qui engendrera des frais financiers supplémentaires qui devront être comptabilisés.

 

L’ATL Leasing dispose d’un réseau de 11 agences dans les principales villes du pays pour une politique de proximité avec les clients. En interne, 2020 a été marquée par le changement du management et la réorganisation du business autour de deux pôles : Métier et Support. Les équipes comptent en effet actuellement une centaine de personnes particulièrement motivées, avec une moyenne d’âge de 39 ans.

 

Imen NOUIRA

01/04/2021 | 20:18
4 min
Suivez-nous